Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations et phrases sur douleur (2).

Les citations d'auteurs et de poètes célèbres :

La tristesse est au fond des joies de l'homme : la nature attache une douleur à tous ses plaisirs, et quand elle ne peut refuser le bonheur, par un dernier artifice elle y mêle la crainte de le perdre.
François-René de Chateaubriand - Œuvre : Les Natchez (1827)

La douleur lentement m'entr'ouvre le tombeau : Salut, mon dernier jour ! sois mon jour le plus beau !
Alphonse de Lamartine - Œuvre : La foi, Méditation XIX (1820)

À la pointe de la douleur physique l'on peut s'évanouir ; à la pointe de la douleur morale, en dehors du suicide, il n'y a pas de recours.
Pierre Reverdy - Œuvre : Le livre de mon bord (1948)

On n'est guère capable de dissimulation dans une grande douleur.
Abbé Antoine Prévost - Œuvre : Histoire de M. Cleveland (1731-1739)

Etouffer, ou engourdir la douleur ; la rendre inoffensive comme un serpent familier.
Alfred de Vigny - Œuvre : Journal d'un poète (1835)

Tous les jours de l'homme sont tissés par la douleur.
Euripide - Œuvre : Hippolyte couronné - Ve s. av. J.-C.

Il n'y a personne en ce monde qui n'ait ses peines : les dieux ont voulu qu'un plaisir fût toujours suivi de quelque douleur.
Plaute - Œuvre : L'amphitryon - IIe s. av. J.-C.

On ne peut pas plus partager en réalité une douleur morale qu'il n'est possible de partager une douleur physique.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Il ne faut pas faire de la douleur un idiome étranger, si l'on est Français, il faut pleurer en français.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Il n'y a réellement que la douleur qui soit à nous, tout le reste, y compris nos joies, est à autrui.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Si la tristesse est une faiblesse, la douleur est une force à qui sait s'en servir.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

La douleur est fière, et rend fier le cœur qu'elle remplit.
William Shakespeare - Œuvre : Le roi Jean (1594)

La douleur est l'aiguillon de la pensée : l'excès des souffrances se repliant sur elles-mêmes, pousse la réflexion jusque dans ses derniers refuges : Elle considère toutes les faces, combine toutes les possibilités, et portant vers leurs extrêmes, développe en nous des forces, des idées, des ressources, qu'un sort plus propice eût laissées dans l'inaction.
François-Rodolphe Weiss - Œuvre : Les principes philosophiques et moraux (1785)

En courant après le plaisir, on attrape la douleur.
Montesquieu - Œuvre : Les pensées et maximes diverses (1717-1755)

Il y a toujours une douleur cachée au fond de chaque joie mauvaise.
Félicité Robert de Lamennais - Œuvre : Le livre du peuple (1838)

Dans la joie et dans la douleur, le cœur comme un vase, a sa mesure ; une fois plein, une feuille de rose ou une goutte d'absinthe le feront déborder.
Jean-Napoléon Vernier - Œuvre : Les fables, pensées et poésies (1865)

Pleurer en public est le comble de la douleur ou de l'effronterie.
Jean-Napoléon Vernier - Œuvre : Les fables, pensées et poésies (1865)

Il n'est pire douleur qu'un souvenir heureux dans les jours de malheur.
Alfred de Musset - Œuvre : Les premières poésies, Le saule (1831)

La nature loge la douleur à l'endroit d'où elle chasse le plaisir.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

N'étouffe pas tes soupirs, ne dévore pas tes larmes, ils annoncent ou une grandeur inconnue, ou un trésor oublié, ou une vertu qui se noie et appelle au secours : la douleur est bonne, elle fait connaître le bien.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 12 mars 1851.

Le courage est la noblesse de la douleur.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 12 mars 1851.

L'école de la douleur est celle qui forme les hommes.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 11 septembre 1850.

L'âme n'est pas si forte contre la volupté que contre la douleur.
Jean-François Marmontel - Œuvre : Les leçons d'un père à ses enfants (1806)

La nuit laisse toute sa puissance à la douleur, et n'affaiblit que la raison.
Germaine de Staël - Œuvre : Delphine (1802)

Le moyen le plus sûr et efficace pour calmer une grande douleur, est de s'y livrer sans résistance.
Jean-Jacques Rousseau - Œuvre : Les pensées d'un esprit droit (1826)

La douleur rend souvent injuste.
Marie-Jeanne Riccoboni - Œuvre : Les lettres d'Elizabeth–Sophie de Vallière (1772)

L'âme a besoin d'être agitée par une douleur aiguë, ou par un plaisir vif.
Marie-Jeanne Riccoboni - Œuvre : Les pensées, réflexions et maximes (1792)

La langueur est souvent plus pénible que la douleur : on veut mourir, on n'en a pas la force.
Julie de Lespinasse - Œuvre : Les maximes, réflexions et pensées (1776)

Je hais la douleur, et je crains la douleur de coeur par-dessus tout.
Benjamin Constant - Œuvre : Lettre à Mme Lindsay, le 23 novembre 1800.

La cicatrice d'une douleur n'est pas encore formée, qu'un nouveau coup ouvre une nouvelle blessure.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Une douleur qui est à l'état de passé ne doit pas être réveillée.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

La douleur a du bon en qualité d'accident, elle est funeste quand elle fait le fond de la vie.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Dans la vie, la douleur seule est une réalité, et une vilaine réalité.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 23 février 1873.

La douleur d'hier fait notre force d'aujourd'hui.
Paulo Coelho - Œuvre : Le manuel du guerrier de la lumière (1997)

La douleur est ce qui nous parle quand plus personne ne nous parle.
Robert Sabatier - Œuvre : Le livre de la déraison souriante (1991)

La douleur, il n'y a rien de tel pour élargir l'esprit.
Anatole France - Œuvre : Le Lys rouge (1894)

La douleur, c'est le point de rage où le sort le plus redouté vient défier notre courage.
Anna de Noailles - Œuvre : Le poème de l'amour (1924)

Mieux vaut mourir que de vivre dans la douleur.
Lucien Arréat - Œuvre : Les réflexions et maximes (1911)

Moi qui viens de la douleur de vivre, je veux la vibration du gai.
Clarice Lispector - Œuvre : Água viva (1973)

Quand la douleur absorbe les facultés, on ne cherche pas les remèdes, on les évite.
Émile de Girardin - Œuvre : Émile (1827)