Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations célèbres sur douleur.

1 — Notre citation préférée sur douleur :

La citation préférée La douleur qui reste emprisonnée dans le cœur le ronge et le dévore, disait Alphonse Karr. Un romancier, écrivain et poète français, Henri de Régnier, a écrit : Toi qui fus ma joie et ma douleur, mon ivresse et mon désespoir, sais-je si je te hais ou si je t'aime, car si je saigne encore du mal que tu m'as fait, je tremble à la pensée du mal que l'on peut te faire !
Thèmes en rapport : #coeur #joie #ivresse #désespoir #mal #tremble

2 — Les citations et mots de célébrités sur douleur :

Il n'est pire douleur qu'un souvenir heureux dans les jours de malheur.

Alfred de Musset - Les premières poésies, Le saule (1831)

La nature loge la douleur à l'endroit d'où elle chasse le plaisir.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

N'étouffe pas tes soupirs, ne dévore pas tes larmes, ils annoncent ou une grandeur inconnue, ou un trésor oublié, ou une vertu qui se noie et appelle au secours : la douleur est bonne, elle fait connaître le bien.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 12 mars 1851.

Le courage est la noblesse de la douleur.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 12 mars 1851.

L'école de la douleur est celle qui forme les hommes.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 11 septembre 1850.

L'âme n'est pas si forte contre la volupté que contre la douleur.

Jean-François Marmontel - Les leçons d'un père à ses enfants (1806)

La nuit laisse toute sa puissance à la douleur, et n'affaiblit que la raison.

Germaine de Staël - Delphine (1802)

Le moyen le plus sûr et efficace pour calmer une grande douleur, est de s'y livrer sans résistance.

Jean-Jacques Rousseau - Les pensées d'un esprit droit (1826)

La douleur rend souvent injuste.

Marie-Jeanne Riccoboni - Les lettres d'Elizabeth–Sophie de Vallière (1772)

L'âme a besoin d'être agitée par une douleur aiguë, ou par un plaisir vif.

Marie-Jeanne Riccoboni - Les pensées, réflexions et maximes (1792)

La langueur est souvent plus pénible que la douleur : on veut mourir, on n'en a pas la force.

Julie de Lespinasse - Les maximes, réflexions et pensées (1776)

Je hais la douleur, et je crains la douleur de coeur par-dessus tout.

Benjamin Constant - Lettre à Mme Lindsay, le 23 novembre 1800.

La cicatrice d'une douleur n'est pas encore formée, qu'un nouveau coup ouvre une nouvelle blessure.

Henri-Frédéric Amiel - Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Une douleur qui est à l'état de passé ne doit pas être réveillée.

Henri-Frédéric Amiel - Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

La douleur a du bon en qualité d'accident, elle est funeste quand elle fait le fond de la vie.

Henri-Frédéric Amiel - Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Dans la vie, la douleur seule est une réalité, et une vilaine réalité.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 23 février 1873.

La douleur d'hier fait notre force d'aujourd'hui.

Paulo Coelho - Le manuel du guerrier de la lumière (1997)

La douleur est ce qui nous parle quand plus personne ne nous parle.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

La douleur, il n'y a rien de tel pour élargir l'esprit.

Anatole France - Le Lys rouge (1894)

La douleur, c'est le point de rage où le sort le plus redouté vient défier notre courage.

Anna de Noailles - Le poème de l'amour (1924)

Mieux vaut mourir que de vivre dans la douleur.

Lucien Arréat - Les réflexions et maximes (1911)

Moi qui viens de la douleur de vivre, je veux la vibration du gai.

Clarice Lispector - Água viva (1973)

Quand la douleur absorbe les facultés, on ne cherche pas les remèdes, on les évite.

Émile de Girardin - Émile (1827)

L'éloignement de la douleur est le premier degré vers le bonheur.

John Locke - L'essai sur l'entendement humain (1690)

Seul le dépaysement constitue un remède à la douleur.

Claude Lelouch - Itinéraire d'un enfant très gâté (2000)

Entre la douleur et le néant, c'est la douleur que je choisis.

William Faulkner - Les aphorismes (1897-1962)

On peut tout dominer : la douleur, la maladie, il n'y a que la mort qui vous échappe.

Anne Bernard - L'amour sans passeport (1973)

Quelque grande que soit la douleur pieuse d'un héritier, elle n'égale pas celle qu'il ressentirait si l'homme dont il pleure la mort revenait à la vie.

Alphonse Karr - Fa Dièze (1834)

La douleur d'un véritable ami, s'il arrivait malheur à son fils, serait aussi la mienne.

Sigmund Freud - Malaise dans la civilisation, V (1929)

La douleur diminue quand elle est partagée.

Charles-Albert Demoustier - Les consolations (1804)

Dans le premier accès de la douleur, la solitude est affreuse : les malheureux n'ont point d'amis.

Charles-Albert Demoustier - Les consolations (1804)

La douleur même a ses jouissances.

Charles-Albert Demoustier - Les consolations (1804)

La douleur qui reste emprisonnée dans le cœur le ronge et le dévore.

Alphonse Karr - Sous les tilleuls (1832)

La douleur partagée avec un ami n'est pas une douleur, elle rapproche deux amis.

Alphonse Karr - Sous les tilleuls (1832)

Si en partageant ta douleur, je pouvais diminuer tes souffrances !

Jules-Paul Tardivel - Pour la patrie, XXIV (1895)

Il n'est point de douleur éternelle ; le travail du temps, à défaut des consolations extérieures ou du raisonnement, finit toujours par la dissiper.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

La douleur physique a toujours des gémissements à exhaler, des larmes à répandre ; la douleur morale n'a souvent ni la consolation des gémissements, ni le soulagement des larmes.

Pierre-Simon Ballanche - Antigone (1813)

Toi qui fus ma joie et ma douleur, mon ivresse et mon désespoir, sais-je si je te hais ou si je t'aime, car si je saigne encore du mal que tu m'as fait, je tremble à la pensée du mal que l'on peut te faire !

Henri de Régnier - Moi, elle et lui (1935)

La douleur, affolée et réduite aux abois, de la froide raison n'écoute plus la voix.

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

La douleur vieillit le corps de l'homme, le désir de son âme le rajeunit.

Rina Lasnier - Voir la nuit (1981)

Toujours dans la douleur on verse quelques pleurs, on croit dans l'avenir ne voir que des malheurs.

Jean-François de La Harpe - Mélanie, ou les vœux forcés, I, 1 (1770)

Épanchez en secret votre douleur dans le sein d'un serviteur fidèle.

Jean Racine - Iphigénie, I, I, le 18 août 1674.

Une longue douleur ne peut rendre qu'imbécile ou saint.

Emil Michel Cioran - Le livre des leurres (1936)

La douleur qui se tait est celle qui inspire le plus d'intérêt.

La Rochefoucauld-Doudeauville - Le livre des pensées, 37 (1861)

L'attente d'une douleur nous aguerrit contre elle ; la perte imminente d'un parent ou d'un ami, la chute pendante d'une fortune, le revers prévu d'une entreprise, nous la rendent plus traitable ; en souffrant par avance d'un mal à venir, son coup nous accable moins lorsqu'il nous frappe. Au contraire, une douleur imprévue nous affecte beaucoup, elle devient souvent plus grande que sa cause ; mais alors elle ne dure pas ; elle se brise souvent contre la réflexion.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Avoir de la douleur, c'est vivre, c'est en être, c'est y être encore.

Albert Cohen - Le livre de ma mère (1954)

Modère ta douleur ; arme-toi de constance.

Lucien Émile Arnault - Régulus, III, 2 (1822)

La douleur veut être solitaire.

Marie-Joseph Chénier - Jean Calas, III, 3 (1791)

Une douleur surmontée, c'est presque une joie de gagnée.

Pascal Bruckner - Les voleurs de beauté (1997)

Ce qui stupéfie, c'est d'aller jusqu'à envier la grande douleur d'un imbécile.

Jean-Paul Sartre - L'idiot de la famille (1971-1972)

La douleur est un mal qu'un prompt remède irrite.

Thomas Corneille - Ariane, V, 6 (1672)

La douleur est extrême, lorsque l'on voit partir la personne que l'on aime.

Carbon de Flins des Oliviers - La jeune hôtesse, II, 11 (1791)

Toute douleur qui n'aide personne est absurde.

André Malraux - La condition humaine, Prix Goncourt (1933)

Bravez la douleur : elle passera, ou vous passerez.

Sénèque - De la providence, VI - env. 45 ap. J.-C.

L'étendue de ma douleur doit égaler la grandeur de sa cause.

William Shakespeare - Antoine et Cléopâtre (1607)

La vraie douleur est incompatible avec l'espoir.

Lautréamont - Poésies I (1870)

La permanence et la durée ne sont promises à rien, pas même à la douleur.

Marcel Proust - À l'ombre des jeunes filles en fleurs (1919)

Il n'est pas de douleur que le sommeil ne sache vaincre.

Honoré de Balzac - Cousin Pons (1847)

À une douleur oubliée, il n'est pas difficile de faire succéder le sentiment de la joie.

Charles de Saint-Évremond - Lettre à Mr le Comte d'Olonne (1674)

L'amitié doit siéger auprès de la douleur.

Antoine-Pierre Dutramblay - Les deux moineaux (1703)

Le problème de la vie est le problème de la douleur.

Georges Bernanos - Lettre à Frédéric Lefèvre (1926)

Qui cherche la vérité de l'homme doit s'emparer de sa douleur.

Georges Bernanos - La joie (1928)

La douleur perfectionne beaucoup le caractère ; on rattache dans sa pensée ses fautes à ses malheurs.

Germaine de Staël - Corinne ou l'Italie (1807)

La douleur encloue l'esprit, comme le courage.

Honoré de Balzac - Marana (1834)

Ta douleur même est sœur de ma souffrance, elle ressemble à l'amitié.

Alfred de Musset - La nuit de décembre (1835)

Joie ou douleur, tout demande sans cesse à sortir de ton cœur.

Alfred de Musset - Vœux stériles (1831)

La joie féconde, la douleur accouche.

William Blake - Le mariage du ciel et de l'enfer (1794)
« Les citations précédentes

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quelle origine est le proverbe Une nuit paraît longue à la douleur qui veille ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations sur douleurs » Les douleurs et les plaisirs » Douloureux »
Top