Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur nation

Ce dictionnaire contient 71 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot nation. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur nation issus des quatre coins du monde :

Entre nations rivales, on se déteste autant pour ses qualités que pour ses défauts.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
L'ingratitude des nations attend que les grands hommes soient morts pour s'apercevoir qu'ils méritaient de vivre.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les nations sont femmes par la nervosité et les affolements.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Quand une nation et son gouvernement font mauvais ménage, il y a des torts des deux côtés.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les nations qui cessent de coloniser sont des ruches qui n'essaiment plus.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les nations en décadence ont encore un luxe de végétation parasite qui leur prolonge l'apparence de la vie, en achevant de les épuiser ; c'est le gui des vieux arbres.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Croire à la reconnaissance des hommes est une naïveté, compter sur celle des nations est une faute.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Pour nous consoler de nos sacrifices, nous n'avons que nos délits. Cela ne vaut pas seulement pour les individus, mais aussi pour les nations. La France d'aujourd'hui, amie de tout le monde, pratiquant le pardon des injures, insultée et moquée un peu partout, se console avec son histoire, c'est-à-dire avec le récit de ses délits envers les autres nations. Ah ! la belle époque, celle où nous étions menés par un chef de brigands qui détroussait l'Europe !
Jean Dutourd ; Les pensées et réflexions (1990)
Le langage reflète le degré de la grandeur d'une nation ou de son abaissement.
Jean Dutourd ; L'école des jocrisses (1970)
La France, c'est la nation élue par le Seigneur puisqu'il a mis en elle le plus noble des sentiments que puisse contenir le cœur de l'homme, l'amour de la liberté.
Alexandre Dumas ; Le docteur mystérieux (1872)
Le commerce réunit les nations, entretient l'industrie, et répand ses bienfaits sur tout l'univers.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire des proverbes chinois (1830)
Une nation est coupable de remettre à la merci des autres son approvisionnement des denrées de première nécessité.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)
L'honneur est toujours le meilleur guide d’une nation.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)
Une alliance doit être le résultat de longs rapports bienveillants entre les nations et non le fruit d'un entraînement soudain.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)
Une grande nation ne vit pas de sophismes, de doutes et de négations. Elle en meurt, ou elle les rejette. Notre pays doit revenir aux saines et puissantes traditions qui ont fait sa force et sa gloire dans le passé.
Jean-Baptiste Sébastien Krantz ; Les préceptes et proverbes (1895)
Le nationalisme est l'impolitesse des nations.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Une nation désordonnée est une nation désespérée.
Jean Dutourd ; Les choses comme elles sont (1978)
Les nations sont pleines de contradictions que les hommes d'État qui gouvernent doivent prévoir. Tantôt elles se livrent et tantôt elles se refusent ; tantôt elles s'abandonnent avec mollesse à la main maladroite qui les pétrit, et tantôt elles lui échappent brusquement.
Victor Cherbuliez ; Les hommes et les choses du temps présent (1883)
Il n'y a que les grandes passions qui fassent les grandes nations.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Ceux qui pensent que les nations sont des troupeaux qui, de droit divin, appartiennent à quelques familles, ne sont ni du siècle ni de l'Evangile.
Napoléon Bonaparte ; Les maximes et pensées (1769-1821)
Une nation ne peut marcher qu'à une condition, c'est que l'ordre y règne. L'ordre, c'est l'accomplissement par un chacun de ses devoirs sociaux : devoir de respecter son voisin, devoir d'obéir à la justice, devoir de contribuer pour sa part aux charges publiques, devoir de respecter les lois de son pays.
Antonin Rondelet ; Les mémoires d'un Homme du monde (1861)
Il faut voyager chez les nations conquises pour savoir ce que c'est qu'une patrie libre.
Honoré de Balzac ; La comédie humaine (1822-1825)
Les nations sont des individus qui ne sont ni plus sages ni plus forts que n'est l'homme, et leurs destinées sont les mêmes.
Honoré de Balzac ; La comédie humaine (1822-1825)
Les nations ont quelquefois un sentiment plus net et plus vif de leurs intérêts que les hommes d'Etat qui les conduisent.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Un des grands effets de la providence, c'est que chaque nation, quelque misérable qu'elle soit, s'imagine que le bonheur ne peut se trouver ailleurs que chez elle.
Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)
Une nation n'a pas le droit de décréter le déshonneur d'une autre.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
Un drapeau, c'est une nation... Quand une cohorte marche, son drapeau en tête, elle se fera, si elle a du cœur, hacher en morceaux plutôt que de laisser, dans la boue de la bataille, ce signe qui la conduisait, et lui promettait la victoire.
Henri Lacordaire ; Les pensées et réflexions choisies (1897)
Quand j'aurai appris qu'une nation peut vivre sans pain, alors je croirai que les Français peuvent vivre sans gloire.
Napoléon Bonaparte ; Les maximes et pensées (1769-1821)
Chez toutes les nations, le citoyen indifférent sur les malheurs de sa patrie, le séditieux qui la trouble, le perfide qui la trahit, sont des fils dénaturés et des monstres.
Jean-Baptiste-René Robinet ; Le dictionnaire universel des sciences morale (1778)
La nation française n'aime pas au fond la liberté, mais elle adore l'égalité ; sa vanité lui commande de n'obéir qu'à ce qu'elle s'impose.
François-René de Chateaubriand ; Les mémoires d'outre-tombe (1841)