Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations célèbres sur femmes.

1 — Notre citation préférée sur les femmes :

La citation préférée Si les femmes étaient si bonnes, Dieu en aurait une, disait Coluche. Un écrivain, romancier et poète français, Henri de Régnier, a écrit : Il est plus aisé de trouver sur les femmes de sages maximes et des traits piquants qu'il n'est facile d'y conformer sa conduite envers elles.
Thèmes en rapport : #femmes #bonnes #dieu #aisé #facile #conduite

2 — Les citations et mots de célébrités sur femmes :

Au diable les femelles ! Il faut être fou pour s'empêtrer d'une pareille compagnie !

Maxime Du Camp - Les forces perdues (1867)

Mon amour, en dehors de toi, les femmes n'existent pas pour moi.

Maxime Du Camp - Les forces perdues (1867)

La fortune, comme les femmes, ne cède qu'à la jeunesse, qui est hardie et entreprenante, car la fortune est femme.

Vladimir Jankélévitch - L'aventure, l'ennui, le sérieux (1963)

Les femmes sont ma liaison avec le réel ; seules les femmes ont pouvoir sur la vie ; elles sont le contrepoint de la mélodie divine. Elles rebâtissent le monde à mesure que les hommes le détruisent. Les catastrophes, elles les banalisent en révolutions, les révolutions en fêtes foraines et notre goût du meurtre, elles en font de l'amour.

Paul Morand - Les nouvelles d'une vie (1965)

Celui qui ne comprend pas qu'on puisse étrangler une femme ne connaît pas les femmes.

Paul Léautaud - Paul Léautaud en verve (1970)

Les femmes sont faites pour vivre les romans, non pour en écrire.

Paul Léautaud - Le journal littéraire (1968)

Les femmes, tous les jours, nous paraissent des anges par leur grande douceur ; ne vous y fiez pas ! Elles sont à peu près semblables aux oranges que l'on cultive en nos climats. À les voir à l'arbre on les aime ; ce fruit quelquefois même est assez désiré ; mais il cache souvent une amertume extrême, sous un dehors bien coloré.

Charles-François Panard - Les femmes et les oranges (1753)

Il y aura toujours des choses à dire sur les femmes tant qu'il en restera une sur la terre.

Stanislas de Boufflers - Les pensées et fragments (1816)

Les prêtres connaissent bien les femmes. Ils savent non seulement les mensonges qu'elles font aux hommes, mais aussi ceux qu'elles font à Dieu.

Henri de Régnier - L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)

On ne peut venir à bout des femmes ni par la force, ni par les préceptes : ce sont des êtres tout à fait indomptables.

Citation hindoue - Les maximes de la sagesse hindoue - IIe siècle.

Les femmes sont des caméléons, des miroirs pour l'homme qu'elles aiment.

Jean Dutourd - Les horreurs de l'amour (1963)

Les femmes ont de la réputation dans leur jeunesse, et les hommes dans l'âge mûr.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

Les femmes ont un sixième sens, malheureusement il est giratoire.

Grégoire Lacroix - Les euphorismes de Grégoire (2006)

Il n'y a pas de femmes fidèles, il n'y a que des femmes frigides.

Frédéric Dard - Les pensées de San-Antonio (1996)

Les bonnes femmes sont comme ça. Rien dans le cœur, sinon le mec du jour !

Frédéric Dard - Les pensées de San-Antonio (1996)

Les femmes qui nous aiment pour notre argent sont bien agréables, on sait au moins ce qu'il faut faire pour les garder.

Francis Blanche - Les pensées, répliques et anecdotes (1972)

J'ai toujours beaucoup aimé la société des femmes, mais à condition de pouvoir la défendre, la varier, l'espacer librement. Donner à une femme droit de vie et de mort sur mon repos, sur mon honneur, sur mon avenir m'effraie même à cette heure ; parce que je n'aime pas la querelle, et que je sais ce que le sexe faible peut faire avaler de couleuvres au sexe fort.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 31 juillet 1878.

Les femmes rendent leurs maris responsables de tous les désagréments de la vie, par le même sentiment qui faisait dire à cet Irlandais en voyant le feu à bord du bâtiment sur lequel il était embarqué : Qu'est-ce que cela me fait, je ne suis que passager.

Mary Sarah Newton - Essais divers, lettres et pensées (1852)

Il faudrait dire aux femmes qui se boursouflent, se lacent et se serrent jusqu'à compromettre leur santé : Pourquoi ne pas laisser les choses où la nature les a placées ?

Mary Sarah Newton - Essais divers, lettres et pensées (1852)

Il n'y a pas de femmes frigides, il n'y a que de mauvaises langues.

Coluche - L'horreur est humaine (1992)

Les convenances sont des garde-fous : le monde les impose aux femmes plus sévèrement qu'aux hommes, parce qu'elles se feraient plus de mal en tombant.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

On peut idolâtrer les brunes parce qu'elles sont brunes, et aussi les blondes parce qu'elles sont blondes ; l'une pour ses yeux aigus qui vont au cœur, l'autre pour sa voix qui fait vibrer vos nerfs ; celle-ci pour sa lèvre rouge, celle-là pour la cambrure de sa taille ; et, comme nous ne pouvons cueillir toutes ces fleurs en même temps, la nature a mis en nous la toquade, le caprice fou qui nous les fait désirer à tour de rôle, augmentant ainsi la valeur de chacune à l'heure de l'affolement. Or, l'affolement, chez nous, devrait, me semble-t-il, être limité à la période d'attente. Le désir satisfait, ayant supprimé l'inconnu, enlève à l'amour sa plus grande valeur.

Guy de Maupassant - Préface de Celles qui osent (1883)

Toutes les femmes sont la même, qui a dit cela ? Entre deux femmes, il y a un monde.

Arsène Houssaye - Les femmes comme elles sont (1858)

Certaines femmes rêveraient de faire plus souvent la lascive que la lessive.

Pierre Dac - Les pensées (1972)

Les femmes ne sont responsables de rien, et elles l'ont admirablement compris, excepté de leur honneur féminin et de leurs enfants.

Honoré de Balzac - Les femmes (1857)

Il en est des femmes comme du peuple, elles sont à craindre si elles ne craignent.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Il n'y a que les femmes pour continuer à être aimables alors qu'elles ne peuvent plus être aimées : en pareil cas, nous autres hommes, nous arrêtons les frais.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Il y a, dans toutes les femmes comme dans toutes les fleurs, quelque chose de la femme et de la fleur qu'on aime.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Si les femmes ne peuvent s'aimer entre elles, elles devraient au moins ne pas se haïr.

Auguste Guyard - Quintessences (1847)

Il faut vivre avec les femmes comme avec le feu.

Auguste Guyard - Quintessences (1847)

Il y a des femmes qui n'ont de femme que le jupon.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 20 juillet 1870.

Les femmes sont toujours malades, mais seulement des nerfs ; les plus sensibles sont les plus souffrantes ; les plus raisonnables ou les plus froides, celles qui se portent le mieux. Les seuls remèdes qui fassent plus de bien que de mal aux femmes sont les parures. D'après beaucoup de naturalistes, la mue des oiseaux prolonge leur vie ; il en est de même des femmes, qui ne cessent de se plaindre jusqu'à ce qu'elles aient un nouveau plumage. Il est difficile de prouver cette proposition par la thérapeutique, mais elle n'en est pas moins vraie ; et plus une femme est de haut rang, et par conséquent plus maladive, plus elle doit muer souvent, comme la salamandre des marais qui change de peau tous les cinq jours. Une écrevisse qui a perdu son écaille se cache misérablement dans son trou.

Jean-Paul Richter - Les pensées et réflexions (1829)

Sans espérance et sans désir nous ne sommes rien qui vaille. Dès que les femmes sont à nous, nous ne sommes plus à elles.

Michel de Montaigne - Les essais (1580)

Depuis une vingtaine d'années, je me demande souvent à quoi peut aboutir cet esprit d'idolâtrie qui me ramène toujours aux pieds des femmes, et comment je puis m'inquiéter de savoir si, après avoir eu dans mon jeune temps une jeune fille pour aplatir mon oreiller, je ne pourrais pas en trouver une dans mes vieux jours pour me donner mes pantoufles.

Laurence Sterne - Les maximes, pensées et lettres (1768)

Toutes femmes sont une quand la chandelle est éteinte.

Plutarque - Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Les femmes sont nos maîtresses dans la jeunesse, nos compagnes dans l'âge mûr, et nos nourrices dans la vieillesse. On a donc à tout âge des raisons de se marier.

Francis Bacon - Les essais (1625)

Le caractère des femmes nous apparaît comme un labyrinthe ; pour en connaître toutes les cavernes, il faut se mettre au rond-point de la forêt : la vie ne se juge que du lieu de départ d'où rayonnent ses sources.

Raymond Brucker - Maria de Valréas (1841)

Il en est des femmes comme des peuples, le jour où elles se montrent le plus soumises est toujours la veille d'une révolte.

Pierre-Jules Stahl - L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

On a de tout temps comparé les femmes à des fleurs, et on a eu raison. De la rose au souci, il y a place pour mille comparaisons qui ne seraient pas toutes des compliments. Mais aujourd'hui, grâce à la jolie habitude qu'ont les femmes de se peindre la figure, on ne peut plus les comparer qu'à des fleurs artificielles.

Pierre-Jules Stahl - L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Ce qu'il y a de plus compréhensible chez les femmes laisse encore la moitié à deviner.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

Les femmes ont un instinct qui devine les folies chevaleresques et les délicatesses cachées.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 21 octobre 1865.

Il est des pays où les femmes ne sont pas des êtres, mais des choses dont on fait ce qu'on veut, que l'on vend, que l'on achète, que l'on tue, enfin dont on se sert pour ses caprices, comme vous vous servez chez vous de vos meubles.

Honoré de Balzac - La fille aux yeux d'or (1834)

Toutes les femmes sont égales devant l'homme.

Honoré de Balzac - Les scènes de la vie privée (1832)

Attraits - Charme et pudeur, font des femmes des fleurs.

Maxalexis - Mon dico poésie, 49 (2010)

Les femmes, c'est comme les bêtes, on s'y attache.

Maurice Chapelan - Main courante (1957)

Plusieurs femmes sont réunies en comité : quel babil ! quelle volubilité ! quelle rapide circulation d'idées et de paroles ! C'est un feu roulant, un cliquetis d'armes qui se heurtent et se croisent, une grêle précipitée de critiques et d'observations. Un coup n'attend pas l'autre ; point d'interruption ; chacune parle, chacune interroge, chacune répond qu'un homme paraisse !... l'alarme est au camp, tout se tait… l'ennemi a paru.

Nicolas Massias - Le rapport de la nature à l'homme (1823)

Si les femmes ne faisaient plus partie du monde, il y a longtemps que je n'en ferais plus partie.

Hypolite de Livry - Les pensées et réflexions (1808)

Les femmes, pour la plupart, ressemblent aux énigmes : elles occupent quand on ne les devine point ; mais dès qu'elles sont connues, elles cessent de plaire.

Jean-Jacques Rousseau - Les pensées d'un esprit droit (1826)

Plus les femmes vieillissent, et plus elles deviennent rêches et sévères.

Pierre Choderlos de Laclos - Les liaisons dangereuses (1782)

Les femmes s'imaginent parfois qu'elles deviennent amoureuses d'un homme, alors qu'elles ont simplement pris en grippe la femme de cet homme.

Sacha Guitry - Les pensées, maximes et anecdotes (1992)

Les femmes ne savent pas qu'avec une plume, de l'encre et du papier, on peut les oublier.

Paul Léautaud - Les propos d'un jour (1947)

Les catins sont les seules femmes qui valent quelque chose.

Paul Léautaud - Passe-Temps (1928)

Les femmes sont comme les oiseaux : elles charment si ce sont des rossignols, elles agacent si ce sont des pies.

Louis Dumur - Les petits aphorismes sur les femmes (1892)

Les femmes ne sont pas méchantes, mais les meilleures sont juste assez bonnes pour que nous ne puissions pas dire qu'elles ne le sont pas.

Henri de Régnier - Lui, ou les femmes et l'amour (1928)

Dans toutes les femmes, il y a une femme et dans chacune il y en a plusieurs.

Henri de Régnier - Lui, ou les femmes et l'amour (1928)

S'il y avait des bordels d'honnêtes femmes, j'y passerais ma vie.

Jean Anouilh - Le boulanger, la boulangère et le petit mitron (1968)

Les femmes ne font que des bêtises quand elles réfléchissent !

Sacha Guitry - Faisons un rêve (1916)

Quelque mal qu'un homme puisse penser des femmes, il n'y a pas de femme qui n'en pense encore plus mal que lui.

Sébastien Chamfort - Les caractères et anecdotes (1795)
« Les citations précédentes

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quelle origine est le proverbe Les femmes sont les filets de Satan ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

La femme » Les jolies femmes » La maman et son enfant » La femme et l'homme »
Top