Les citations sur ivrogne

Ce dictionnaire contient 40 pensées et citations ivrogne :

Les masses ont le sentiment que l'ivrognerie, la stupidité et l'immoralité leur appartiennent en propre et que si l'un d'entre nous fait des bêtises, il braconne sur leurs terres.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Être ivrogne ce n'est pas une sinécure... Si tu savais l'intention et la persévérance qu'il faut ! Toujours à remplir des verres et à les vider. On vous prend pour un riche oisif, en fait c'est un travail de plongeur.
Jean Anouilh ; La répétition ou l'amour puni (1947)
Il se noie plus de gens dans les verres que dans les rivières.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)
Un ivrogne donnerait de la poudre d'or en échange d'un verre d'eau-de-vie.
Gabriel Sénac de Meilhan ; Les considérations sur les richesses et le luxe (1787)
Un homme dans le vin parle de ce qu'il a pensé à jeun.
Citation danoise ; Le dictionnaire des proverbes danois (1757)
L'ivrognerie est une brèche faite à la loi naturelle qui défend à l'homme d'aliéner sa raison.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'esprit et le génie de M. l'abbé Reynal (1782)
L'ivrognerie est un vice qui ôte la vigueur à l'esprit et au corps une partie de ses forces.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'esprit et le génie de M. l'abbé Reynal (1782)
Il faut fuir les ivrognes et les fous. Autant avoir affaire à un tigre ou à un loup qu'à un individu qui a perdu totalement la raison.
Auguste-Louis Petiet ; Les pensées, maximes et réflexions (1851)
Le vin ou l'eau-de-vie, à la longue, passionnent les ivrognes.
Jean-Baptiste Sébastien Krantz ; Les préceptes et proverbes (1895)
Le retardataire est comme l'ivrogne, il ne recommencera plus.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Parmi les innombrables variétés de nez susceptibles de gâter un visage, il n'y en a pas un plus extravagant que le vieux vilain nez rouge d'un ivrogne.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)
L'ivrogne, c'est connu, n'aime pas boire seul, et ses conversions à Bacchus sont nombreuses.
Jacques Salomé ; Je m'appelle toi (1990)
Les ivrognes, qui boivent avec excès sous prétexte qu'ils ont soif et qu'ils trouvent le vin bon, c'est ainsi qu'ils dépensent tout leur argent et perdent la raison et la santé.
Johann David Wyss ; Le Robinson suisse (1812)
Le vin porte trois grappes, la première est celle du plaisir ; la seconde est celle de l'ivrognerie ; et la troisième est celle de la repentance.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)
Un ivrogne, ça raconte n'importe quoi, surtout la vérité.
Daniel Pennac ; La fée carabine (1987)
La misère méritée est le juste châtiment de la paresse ou de l'ivrognerie.
Émile de Girardin ; Pouvoir et impuissance (1865)
L'ivrognerie n'a pas de plus mortelle ennemie que l'épargne.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
Le plus grand malheur dans l'alcoolisme, c'est que les ivrognes engendrent des enfants idiots, de sorte que la punition se poursuit de génération en génération, du père coupable et dégradé aux enfants innocents.
Jules Simon ; Le travail (1866)
Tout excès est un défaut, mais l'excès en fait de boisson est le pire de tous ; l'ivrognerie dérange la santé et l'esprit, et rabaisse l'homme au-dessous de lui-même, lui fait révéler ce qui devrait être secret, le rend querelleur, lascif, impudent, dangereux, et insensé.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Ce qui distingue l'homme de la bête, c'est la raison ; et l'homme ivre est si éloigné d'en avoir !
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Prenez de l'amour ce qu'un homme sobre prend de vin, mais ne devenez pas un ivrogne.
Alfred de Musset ; La confession d'un enfant du siècle (1836)
Si la Terre était vraiment aussi ronde qu'on le prétend, les ivrognes seraient peut-être moins ronds qu'ils semblent l'être quand ils le sont comme une boule.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Un ivrogne remplit plus souvent son verre que ses engagements.
Charles Cahier ; 2228 proverbes rassemblés en divers pays (1854)
Il n'est point de lotus sans tige, de marchand qui ne soit fripon, d'ivrogne qui ne batte sa femme, de courtisane sans avidité : ces choses-là vont toutes ensemble.
Shûdraka ; Le chariot d'enfant - VIIe s.
On peut être ivre sans être un ivrogne ; on peut être ivrogne sans être ivre.
Sénèque ; Les lettres à Lucilius, LXXXIII - env. 64 ap. J.-C.
Tout ainsi que la lie chasse les ivrognes de la taverne, l'adversité éloigne les faux amis.
Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.
Il boit plus qu'un tonneau (ivrogne)
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)
L'homme sobre, quand il s'est enivré, a la même stupidité que l'ivrogne, quand il est sobre.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)
La vue de l'ivrogne qui cuve son vin est la meilleure leçon de tempérance.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Un véritable ivrogne n'aime pas le vin, il ne recherche que le besoin de s'enivrer.
Nicolas Malebranche ; Le traité de morale (1684)
Ivrogne : Individu qui, dans ses moments de soûlitude, recherche désaltère-ego à qui donner l'alcoolade.
Académie Alphonse Allais ; Le dictionnaire ouvert jusqu'à 22 heures (2011)
Un pochard n'a pour seul désir que de serrer toute main qu'il rencontre, et de trinquer.
Edgar Morin ; Journal d'un livre (1981)
L'ivrognerie dérange la santé et l'esprit, et rabaisse l'homme au dessous de lui-même.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Sans être des ivrognes, les jeunes gens se laissent quelquefois entraîner.
Alphonse Allais ; Les aphorismes (1902)
Je bois pour oublier que je suis un ivrogne.
Alphonse Allais ; Les aphorismes (1902)
Bacchus a noyé plus de marins que Neptune.
Thomas Fuller ; Gnomologia, adagies and proverbs (1732)
L'ivrognerie, voyez-vous, est sans doute l'habitude qui a le moins de conséquence dans l'éternité. Un ivrogne expie de son vivant : il subit le mépris de tous les honnêtes gens que sont parfois les orgueilleux, les avares, les envieux, les coléreux, les paresseux et les impudiques. Moi, j'ai toujours pensé que l'ivrognerie était d'abord une maladie.
André Giroux ; Le gouffre a toujours soif (1953)
Tous les ivrognes ne sont pas incorrigibles.
Mark Twain ; Les aventures de Huckleberry Finn (1884)
Que l'ivrogne est une forme du gourmand ? Alors l'instinct qui vous dit ça, ment plaisamment.
Paul Verlaine ; Jadis et naguère, Amoureuse du diable (1884)
Dieu aide toujours aux fous, aux amoureux et aux ivrognes.
Marguerite de Navarre ; L'Heptaméron, IV, 38 (1559)

Autres dictionnaires à consulter :