Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur les larmes (2).

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Les larmes sont impuissantes contre le malheur, je le sais par expérience.
Fiodor Dostoïevski - Œuvre : Les pauvres gens (1846)

Ne vous abandonnez pas à la tristesse, les larmes ne remédient à rien.
Fiodor Dostoïevski - Œuvre : Les pauvres gens (1846)

Un sourire et une larme dans le visage d'un colosse, c'est une originalité presque divine.
Charles Baudelaire - Œuvre : Les réflexions sur quelques-uns de mes contemporains (1861)

On voit mal quand on regarde à travers les rires ou à travers les larmes.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

L'amertume des larmes fait leur bienfait car elle rend le calme, comme ces eaux ardentes et salées que rejettent parfois les volcans et dont l'expulsion leur redonne le repos.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 2 décembre 1851.

La charité est la vertu elle-même dans sa plus haute manifestation pratique ; elle fait épancher le cœur et les larmes sur la souffrance, et ouvrir la main large et pleine sur les nécessiteux, sans acception de pays, de temps, ni d'opinion.
Louis-Auguste Martin - Œuvre : L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Ce qu'il y a de plus doux au monde, c'est la tristesse qu'on partage : les larmes qui se mêlent à d'autres larmes sont un baume pour la douleur.
George Sand - Œuvre : Jacques (1834)

Cesse de sourire à ce front soucieux. Hélas ! je ne puis te rendre ton sourire ; fasse le ciel cependant que tu ne connaisses jamais les larmes ! fasse le ciel que tu n'en répandes jamais en vain !
George Gordon Byron - Œuvre : Le pèlerinage de Childe Harold (1806)

Les seules larmes vraiment amères sont celles qui se versent dans la solitude.
Simon-Nicolas-Henri Linguet - Œuvre : Mémoire sur la Bastille (1782)

Quelles sont douces, ces larmes que le plaisir fait verser !
Paul de Kock - Œuvre : Le cocu (1832)

Les larmes prennent leur source dans le profond ennui d'un cœur sans aliment.
George Sand - Œuvre : Lélia (1833)

Apaisez par vos larmes la colère de ceux qui vous aiment.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Chaque ride est un souvenir qui conduit bien souvent dans le brasier des douces larmes.
Pierre Reverdy - Œuvre : Le livre de mon bord (1948)

Les larmes restent suspendues aux yeux de la douleur comme aux arbres les feuilles jaunies par l'automne : la moindre secousse les fait tomber.
Jean-Napoléon Vernier - Œuvre : Les fables, pensées et poésies (1865)

Il y a quelque charme à déplorer ses malheurs quand ceux qui nous entendent doivent partager nos larmes.
Eschyle - Œuvre : Prométhée enchaîné - Ve s. av. J.-C.

Plus d'un héritier a des larmes de joie qu'il met sur le compte du chagrin.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Les larmes que tu auras fait répandre durant ta vie couleront en moins à l'heure de ta mort.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Il exista des hommes qui firent verser assez de larmes pour s'y baigner ; assez de sang pour y voguer à la voile ; on en nomme quelques-uns grands hommes, héros ; appelez-les démons !
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Les vraies larmes sont celles que fait couler une belle poésie et dans lesquelles se mêle autant d'admiration que de douleur.
François-René de Chateaubriand - Œuvre : Les mémoires d'outre-tombe (1841)

Les larmes des malheureux sont des larmes de sang, elles s'élèvent du cœur.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Il n'y a de véritables larmes que celles qu'on répand sur de véritables maux.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Les larmes te mouillent d'abord les yeux, ensuite elles te les brûlent quand elles sont séchées.
Fréderic Dard - Œuvre : Baisse la pression, tu me les gonfles ! (1988)

Mes plus belles larmes, je les ai toujours versées en ignorant pour qui ou pour quoi !
Fréderic Dard - Œuvre : Béru et ces dames (1968)

Il n'y a pas un bon fils au monde qui n'a jamais résisté aux larmes de sa mère.
Pierre Louis de Lacretelle - Œuvre : Les pensées et réflexions (1817)

Que ma mort ne soit pas sans larmes afin qu'en mourant je laisse à mes amis des douleurs et des gémissements.
Jean Stobée - Œuvre : Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Il faut des larmes extérieures aux passions délirantes. Le cœur éclate sous la pression du réservoir intérieur quand les yeux ne lui donnent point une issue. L'âme a, comme le corps, des congestions terribles qui ne peuvent être conjurées que par des saignées. Les larmes sont les saignées du cœur.
Auguste Guyard - Œuvre : Quintessences (1847)

L'amour, cette première des félicités humaines, a besoin pour être durable que la douleur lui prête ses larmes ; le plaisir le dissipe, le rend léger comme lui, remplace par de fugitives jouissances les longues et profondes émotions, et remplit l'âme d'un vide plus difficile à supporter que le malheur.
Sophie Cottin - Œuvre : Mathilde (1805)

L'amour se purifie par les souffrances et par les larmes.
Madeleine de Scudéry - Œuvre : Les choix de pensées, De l'amour (1766)

On attendrit autant de cœurs par la joie que par les larmes.
Madeleine de Scudéry - Œuvre : Les choix de pensées, De l'amour (1766)

Il y a plus d'âme dans une larme que dans un sourire.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 30 mars 1851.

Les larmes ont, comme l'odeur de l'aubépine et de l'amandier, une suave amertume.
Alphonse Karr - Œuvre : Le chemin le plus court (1836)

En amour rien ne sèche plus vite une larme qu'un baiser.
Adolphe Ricard - Œuvre : L'amour, les femmes et le mariage (1857)

Quand on lie nos destinées, on se prépare bien souvent des peines et des larmes.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 1er mars 1872.

On ne se sépare jamais sans payer son tribut de regrets et de larmes.
Marie-Jeanne Riccoboni - Œuvre : Les pensées, réflexions et maximes (1792)

Une précaution nous épargne bien des larmes et des chagrins.
Jean-Baptiste Massillon - Œuvre : Les maximes et pensées (1742)

Il n'est pas de visages plus francs que ceux qui sont baignés de larmes.
William Shakespeare - Œuvre : Beaucoup de bruit pour rien (1600)

Les seules larmes dont l'amertume soit sans mélange sont celles qui ne tombent dans le sein de personne et que personne n'essuie.
Félicité Robert de Lamennais - Œuvre : Le livre du peuple (1838)

Le temps, dans les grandes souffrances, sèche les larmes, comme le soleil sèche les eaux de la mer, en augmentant l'amertume de celles qui restent.
Jean-Napoléon Vernier - Œuvre : Les fables, pensées et poésies (1865)

Une larme a toujours des sources plus profondes qu'un sourire.
Emil Michel Cioran - Œuvre : Sur les cimes du désespoir (1934)

Nos actes sont au monde, mais nos larmes intérieures ne sont qu'à nous.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 2 juin 1878.

Rien ne peut compenser une seule larme d'un seul enfant.
Fiodor Dostoïevski - Œuvre : Les frères Karamazov (1880)

Une larme en dit plus que tu n'en pourrais dire ; une larme a son prix, c'est la sœur d'un sourire.
Alfred de Musset - Œuvre : Les poésies nouvelles, Idylle (1839)

Douces ou amères, les larmes soulagent toujours.
Alfred de Musset - Œuvre : Un caprice (1837)

Une larme d'attendrissement contient plus de baisers qu'on puisse nous en donner.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 25 juin 1865.

Un des plus grands secrets pour être aimé est de plaire et de divertir : on amollit autant de cœurs par la joie que par les larmes.
Madeleine de Scudéry - Œuvre : Les choix de maximes et pensées (1766)

Quand tout est fini rien ne sert de verser des larmes pour pleurer les jours enfuis.
Maurice Chapelan - Œuvre : Rien n'est jamais fini (1977)

On finit par se dessécher à force de larmes, la douleur s'use tout en nous usant.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 14 septembre 1868.

Si l'homme se sert de ses larmes pour faire sa soupe, il ne faut pas lui demander un bouillon.
Citation africaine - Œuvre : Les sentences et proverbes wolofs (1963)

Les larmes ont leur joie secrète, en creusant un peu on y découvre quelque tristesse cachée.
Félicité Robert de Lamennais - Œuvre : Les pensées diverses (1854)

La nature, en nous donnant des larmes, prouve qu'elle nous créa sensibles.
Juvénal - Œuvre : Satires - env. 120 ap. J.-C.

Les larmes sont, pour ceux qui en répandent aisément, comme une monnaie dont ils paient comptant le tribut que nous devons tous à la douleur et à la pitié.
Françoise d'Aubigné - Œuvre : Les mémoires et lettres de Madame de Maintenon (1719)

Tous les maris n'ont pas le génie pour se faire pardonner, ni un grand soleil de gloire pour sécher les larmes qu'ils font répandre.
Alphonse Daudet - Œuvre : Les femmes d'artistes (1874)

Les larmes sont mères des vertus, et le malheur est un marchepied pour s'élever vers le ciel.
François-René de Chateaubriand - Œuvre : Les martyrs (1809)

Quand nos amis sont descendus dans la tombe, quels moyens avons-nous de réparer nos torts ? Ils auraient mieux aimé de nous un sourire pendant leur vie, que toutes nos larmes après leur mort.
François-René de Chateaubriand - Œuvre : Les mémoires d'outre-tombe (1841)

Les larmes sont toujours la marque d'un bon cœur.
Samuel Richardson - Œuvre : Clarissa Harlowe (1748)

Il est plus d'une larme que j'ai dévorée seule que j'aurais tant donnée en échange d'un sourire.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les mémoires de deux jeunes mariées (1841)

Les larmes de la femme moisissent le cœur de l'homme.
Jacques Audiberti - Œuvre : Le mal court (1948)

Une larme échappée nous touche plus que des torrents de pleurs ; la douleur muette est la plus attendrissante.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

L'affreux chagrin qui vous désarme s'il ne trouve à verser qu'un pleur, c'est l'océan dans une larme.
Maurice Chapelan - Œuvre : Rien n'est jamais fini (1977)

Il y a plus de génie dans une larme que dans tous les musées.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Graziella (1852)

Ceux qui ne pleurent jamais sont pleins de larmes.
Maurice Chapelan - Œuvre : Amoralités familières (1964)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :