Les citations épouser

Ce dictionnaire contient 62 pensées et citations épouser :

Épouser un riche héritier et faire figure dans le monde, l'ambition de beaucoup.
Maxalexis ; Les histoires de famille (2022)
Pour un artiste, épouser son modèle est aussi funeste que pour un gourmet d'épouser sa cuisinière: le premier n'a plus de poses, le second plus de dîners.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Le bonheur d'un homme marié est fonction des femmes qu'il n'a pas épousées.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
N'épousez jamais une femme dont la taille est haute et le front bas !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Le mariage, en réalité, n'est qu'une inoculation sociale. On épouse une femme bénigne pour qu'elle vous préserve de toutes les malignes !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Le vrai délice de toute la vie, c'est l'épousée de la jeunesse.
Alexandre Weill ; L'esprit de l'esprit (1874)
Rien de plus choquant qu'une jeune fille capable d'épouser un vieillard pour ses millions.
Victor Cherbuliez ; La vocation du comte Ghislain (1888)
Les choses ont la valeur qu'on leur donne, je ne trahis pas la mère de ma fille, ni la femme que j'ai épousée. C'est une bonne mère. Elle est droite, régulière, responsable. Je peux crever demain, la petite est entre de bonnes mains.
Virginie Despentes ; Vernon Subutex 1 (2015)
On se refuse le bonheur d'épouser celui qu'on aime parce qu'il est trop vieux ou trop jeune, sans songer qu'un être n'a pas son pareil au monde et ne peut se retrouver avec dix ans de moins ou de plus.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Une jeune fille, belle et charmante, qui épouse un vieillard décrépit, c'est pitoyable.
Alphonse Karr ; Les femmes (1853)
N'épouse jamais une fille railleuse. La raillerie, chez la femme, est symptôme d'enfer.
Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)
Un homme civilisé doit avoir connu plusieurs femmes avant son mariage, ne fût-ce que pour apprendre à connaître les femmes, et ne pas arriver maladroit, ridicule et désarmé devant celle qu'il épousera. Ce que tu entendras dire là n'est pas vrai. Ce n'est pas par la possession physique qu'on apprend à connaître les femmes. Plus les femmes, en dehors du mariage, livrent les secrets de leur corps, plus elles gardent ceux de leur âme.
Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)
Une femme qu'on a épousée très tôt dans sa jeunesse a été un peu votre mère.
Jean Dutourd ; Les œuvres romanesques (1979)
En amour les contraires s'attirent et s'épousent.
Victor Cherbuliez ; Noirs et rouges (1881)
Tu m'épouseras ? — Je te le jure par ce que j'aime le plus au monde, par tes cheveux d'or, par tes yeux qui ne sont plus farouches, par ta bouche qui me sourit, par le délicieux petit corps de celle qui est à la fois ma bien-aimée et ma chère mignonne.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
Quand on a épousé une petite femme qui vous adore, on reste chez soi !
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
J'aimerais mieux cent fois épouser une femme plus laide que moi qu'une femme stupide.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Spirituel et Astre (1756)
La beauté doit être un malheur pour une femme. Sa fleur passagère entre pour trop dans le sentiment qu'elle inspire. Ne l'aime-t-on pas comme on épouse une riche héritière ?
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
Un homme qui peut passer une soirée à deux pas de la personne qu'il doit épouser sans que rien l'avertisse qu'elle est là est un déplorable fiancé.
Victor Cherbuliez ; Le fiancé de Mademoiselle Saint-Maur (1876)
Il y a dans la femme qu'on épouse et qu'on croit connaître une inconnue qui n'attend que l'occasion de se montrer.
Victor Cherbuliez ; La bête (1887)
N'épousez pas une femme trop musclée. Il n'y a que les molles auxquelles on peut donner la forme qu'on veut.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
La femme redevient l'avenir de l'homme chaque fois qu'il divorce pour en épouser une autre.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
On devrait organiser son voyage de noces dans les contrées polaires où la nuit dure six mois.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Les fiançailles sont la meilleure période de la vie d'une femme : on lui a déjà fait cadeau de la bague et on ne l'a pas encore attachée avec un collier.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Le flirt permet de batifoler avec toutes les femmes qu'on n'épousera pas parce qu'on les estime insuffisamment vertueuses.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Une femme fait un mauvais marché en épousant un homme pour qui elle a de l'amitié; si elle y gagne un mari, elle y perd un ami.
Victor Cherbuliez ; Samuel Brohl et compagnie (1877)
Une femme ne doit jamais épouser un ami intime, parce que c'est une manière de le perdre, et les amis sont bons à garder.
Victor Cherbuliez ; Samuel Brohl et compagnie (1877)
Ce n'est pas la même chose d'épouser une fille sans fortune que d'épouser la fille d'un homme riche qui peut se trouver ruiné d'un instant à l'autre, et qui peut te ruiner avec lui... sans compter qu'elle a été élevée avec des goûts dispendieux, habituée au luxe et à la toilette.
Tristan Bernard ; Les mémoires d'un jeune homme rangé (1899)
Quand on a trente ans, on n'épouse pas un homme qui en a vingt !
Maxime Gorki ; Ma vie d'enfant (1914)
Le diable ne me fera point de mal, car j'ai épousé sa cousine, disait un homme qui avait une femme acariâtre.
l'Angleterre ; Le livre des proverbes anglais (1838)
— Ça vous dirait de m'épouser ? — Je préférerais être amoureux de vous !
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Rien au monde, même la femme, n'est mieux fait pour épouser voluptueusement la forme de notre main.
Maurice Chapelan ; Main courante (1957)
Méfiez-vous des femmes qu'on épouse, car celles qui ne vous trompent pas vous le reprochent toute votre vie – comme si c'était de votre faute – alors que, le plus souvent, ce n'est même pas de la leur !
Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)
Ne vous attachez qu'à une personne qui mérite toute votre estime, et pour tous les biens du monde n'épousez point celle que vous n'estimez pas. On ne saurait aimer ce qu'on méprise. Mais quand l'amour est fondé sur l'estime, il est le charme de la vie.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Ne vous mariez pas pour avoir du bien : c'est épouser la dot et non la personne ; c'est un trafic et non un mariage. Préférez toujours de vous allier avec de parfaitement honnêtes gens, chez qui la probité fut dans tous les temps héréditaires et sans tache.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
On se condamne souvent à une cruelle servitude en épousant une femme dotée richement.
Plaute ; Le revenant - IIe s. av. J.-C.
Lorsqu'un homme divorcé épouse une femme divorcée, tous les quatre se retrouvent au lit.
Le Talmud ; Les proverbes hébreux des anciens rabbins.
Lorsqu'un homme de quarante-cinq ans divorce pour épouser une gamine, l'opinion publique dit qu'il avait envie de chair fraîche, qu'il a été saisi par le démon de midi, et autres sottises.
Jean Dutourd ; Pluche ou l'amour de l'art (1967)
L'homme déifie la femme qu'il aime et canonise celle qu'il épouse.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Quand on est jeune, il n'est pas encore temps d'épouser une femme, et quand on est vieux, il n'est plus temps.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)
Fatalité est un des noms que les femmes donnent à leur mauvais ange. Elles trompent leurs maris, elles trompent leurs amants, elles trompent tout le monde, elles trahissent tous leurs devoirs. « Ce n'est pas leur faute, c'est la faute de la fatalité ! » Les femmes ne sont responsables que du bien qu'elles font. Que tout homme qui se marie se le tienne donc pour dit : en même temps que sa femme, il épouse la fatalité.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Andouille : Homme assez bête pour épouser un boudin.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
Épouser une veuve qui a deux filles, c'est se ruiner trois plus vite.
l'Angleterre ; Les proverbes et adages anglais (1840)
Qui épouse une veuve doit s'attendre à entendre parler de l'exemple du premier mari.
l'Angleterre ; Les proverbes et adages anglais (1840)
Un vieillard imbécile qui épouse sa servante, demeure ce qu'il était auparavant, mais un homme d'esprit qui commet cette sottise, devient infailliblement ce qu'il n'était pas.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Aimez la personne que vous épousez plutôt que ses biens.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)
Fille fiancée n'est prise ni laissée, car tel fiance qui n'épouse point.
Antoine Loisel ; Institutes coutumières, 103 (1607)
On s'épouse pour s'entr'aider en s'entr'aimant.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 4 mai 1872.
Épouser une femme par amour, c'est trop souvent une folie romanesque, un tort de l'esprit ; mais l'épouser pour la fortune, c'est un manque de délicatesse, c'est une flétrissure du cœur.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
Vous avez beau l'épouser, lui donner votre nom, elle n'entre dans votre famille que du jour où elle vous donne un enfant - car elle le donne à votre père, à votre mère, à vos aïeules ce jour-là.
Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)
Le dépit de ne pouvoir épouser l'homme qu'elles aiment, fait souvent accepter aux jeunes filles l'époux qu'elles n'aiment pas. À mon sens, il vaudrait beaucoup mieux qu'elles ne se mariassent point ; car dans une union mal assortie, le temps amène tôt ou tard deux malheurs inévitables : un parjure pour la femme, un ridicule pour le mari.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Lorsqu'on épouse l'objet que l'on chérit, le bonheur embellit.
Paul de Kock ; Le cocu (1832)
Cette femme-là ne demandait qu'à être fidèle, malheureusement, elle a épousé un cocu !
Sacha Guitry ; Un miracle (1927)
Qui épouse facilement la foule connaît des jouissances fiévreuses.
Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris, Les foules (posthume, 1869)
N'épouse pas une femme qui a vingt ans de moins que toi, c'est courir deux risques : qu'elle te quitte, ou bien qu'elle reste.
Sacha Guitry ; Une petite main qui se place (1922)
Quel amour doivent éprouver ceux qui épousent des femmes qu'ils n'aiment pas !
Jean Giraudoux ; Électre (1937)
Il faut s'appliquer à se bien connaître l'un l'autre avant de s'épouser, et c'est ce qui est rare. On cherche à se tromper mutuellement, on se compose, on ne se montre que par le beau côté. On ne se connaît bien que lorsqu'il n'est plus temps de se connaître, et le bandeau de l'amour ne tombe que lorsqu'il serait le plus nécessaire.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Il faut de l'amour pour s'épouser, et beaucoup après avoir épousé. Ce n'est que pour les libertins et les hommes déraisonnables que le mariage devient le tombeau de l'amour. Vous jurez à la face du ciel et de la terre d'aimer toujours votre femme. C'est une promesse sérieuse à laquelle il est trop tard de penser lorsqu'on est sur le point d'en aller rendre compte au dieu vengeur du parjure.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Il n'y a pas que l'amour dans la vie, il y a des tas de gens qui s'épousent sans beaucoup s'aimer, et qui pourtant s'arrangent très bien ensemble.
André Gide ; Robert ou l'Intérêt général (1949)
On ne sait jamais qui on épouse, le mariage nous l'apprendra.
Jacques Chardonne ; Les propos comme ça (1966)
Moi l'épouser ! Je t'assure que non, c'est bien assez qu'il m'épouse.
Marivaux ; L'école des mères, VI (1732)
Qui épouse le corps épouse les dettes.
Antoine Loisel ; Institutes coutumières, 110 (1607)

Autres dictionnaires à consulter :