Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations célèbres sur les mots (2).

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Je ne sais pas de mots pour dire l'amour que j'ai pour toi, parce que jamais tendresse semblable n'a germé sous le soleil !

Maxime Du Camp - Les forces perdues (1867)

Il y a des mots de toi qui sont plus doux qu'un baiser, et qui me remuent tout entière lorsque je les lis ! Des phrases enivrantes qui me grisent comme un vin trop capiteux.

Maxime Du Camp - Les forces perdues (1867)

Quiconque veut trouver quelques bons mots n'a qu'à dire beaucoup de sottises.

Jean-Jacques Rousseau - Émile, ou De l'éducation (1762)

Limite de ce qu'on peut dire à une femme honnête ; on peut tout faire entendre, on ne peut pas tout dire ; les mots ont une vertu propre, une enseigne indépendante de leur sens.

Sully Prudhomme - Journal intime, le 12 octobre 1862.

Les mots il suffit qu'on les aime pour écrire un poème.

Raymond Queneau - Si tu t'imagines, Un poème (1952)

Il est des mots qu'on devrait utiliser avec parcimonie car ils sont menacés de rejoindre le domaine des clichés. Ainsi, phantasme est à prendre avec des pincettes tellement il a été galvaudé par la psychologie sur papier glacé.

Tahar Ben Jelloun - Que la blessure se ferme (2011)

De nos mensonges, la vérité des mots ne s'affecte pas.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Les mots, c'est trop dangereux. Ça vous part dans la gueule au moment où on ne s'y attend pas... Et ça fait mal... Ça laisse des traces !

Fréderic Dard - Le fil à couper le beurre (1955)

Les mots qui dardent font moins mal à l'amour-propre que les mots qui éraflent.

Louis-Philippe Robidoux - Lueurs (1951)

Ne pas mâcher ses mots est bien, à condition de bien ruminer, au préalable, ses idées.

Louis-Philippe Robidoux - Lueurs (1951)

Sémantique : Art de semer à l'antique — c'est-à-dire à tout vent — des mots qui prendront racine et germeront à terme.

Georges Elgozy - De l'humour (1979)

Les mots inutiles sont des moments perdus.

Pierre Baillargeon - Les médisances de Claude Perrin (1945)

Il faut beaucoup de talent pour faire rire avec des mots. Mais il faut du génie pour amuser avec des points de suspension...

Frédéric Dard - Les pensées de San-Antonio (1996)

Les mots sont des pièges, où il s'agit de prendre sans être pris.

Maurice Chapelan - Lire et écrire (1960)

J'aime à faire des réussites avec les mots.

Maurice Chapelan - Lire et écrire (1960)

Les mots se perdent dans le labyrinthe de mon esprit, avant d'atteindre mes lèvres.

Marcel Jouhandeau - Du singulier à l'éternel (1972-1973)

Les hommes vont en aveugles dans leur vie, les mots sont leurs cannes blanches.

Christian Bobin - Le Très-Bas (1992)

Les mots s'usent encore plus vite que les idées.

Charles Régismanset - Les nouvelles contradictions (1939)

Les longs mots sont comme les longues robes, ils cachent souvent quelque défaut d'intelligence.

Alphonse Esquiros - L'esprit des anglais (1856)

Avec ma voix de velours, je caresse les mots. Je zigzague entre les modes, grâce à ma fantaisie.

Henri Salvador - La joie de vivre (2011)

Une chanson, c'est une mélodie, trois mots, des mots de rien qui courent dans les rues, et une émotion. Les trois mots pour créer une chanson : amour, toujours, soleil.

Henri Salvador - La joie de vivre (2011)

Il ne faut jamais m'octroyer les mots, je ne suis responsable que de la musique.

Henri Salvador - La joie de vivre (2011)

Les idées s'expriment par des mots, mais les mots doivent exprimer des idées.

Emile de Girardin - Les pensées et maximes (1867)

Les faits valent mieux que les mots.

Emile de Girardin - Les pensées et maximes (1867)

Il est trois mots dans toutes les langues que la nature la plus grossière prononce aussi bien que la plus sublime, et ces trois mots sont : Je t'aime.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Il y a tant de mots pour dire ce qu'on ne pense pas, et ne pouvoir pas trouver le seul qui exprime ce qu'on pense !

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Pauvreté et déraison de notre langue française ! Le mot sagesse a jusqu'à quinze sens différents dans nos dictionnaires, le mot folie en a le double, et la langue française passe pour être claire ! et les sages de l'académie ont en horreur les mots nouveaux !

Auguste Guyard - Quintessences (1847)

On croit toujours aux doux mots d'amour, quand ils sont dits avec les yeux.

Camille Laurens - Romance nerveuse (2010)

Boire à la coupe du Poème une longue rasade de mots.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

À la trop grande abondance de mots se reconnaît la disette de la pensée.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

Les mots manquent aux émotions.

Victor Hugo - Le dernier jour d'un condamné (1829)

Il y a des mots agréables à l'œil comme il y en a d'agréables à l'oreille. Par un heureux mélange des lettres dont ils sont formés ou par l'agrément de ces lettres, car chaque lettre a sa figure.

Joseph Joubert - Les carnets et textes recueillis (1938)

Les mots s'illuminent quand le doigt du poète y fait passer son phosphore.

Joseph Joubert - De la poésie, XLVIII (1866)

Les mots sont comme les monnaies, ils ont une valeur propre avant d'exprimer tous les genres de valeur.

Antoine de Rivarol - L'esprit de Rivarol (1808)

Manger mes mots ne m'a jamais donné d'indigestion.

Winston Churchill - Les pensées (1874-1965)

Tous ces mots, ce ne sont que des mots, je n'ai pas besoin d'eux pour te dire je t'aime.

Nicolas Ciccone - Je t'aime tout court (2005)

Les mots nouveaux sont nécessaires pour servir les passions du moment.

Maria Edgeworth - Les réflexions et maximes morales (1849)

Le mauvais emploi des mots cause autant d'erreurs que l'ignorance.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

En beaucoup de familles, les mots n'ont pas le sens qu'ils ont hors de la famille.

André Maurois - Sentiments et coutumes (1934)

Il en est souvent des bons mots comme des pièces de monnaie qu'on voit circuler de main en main ; chacun s'en croit le propriétaire, et l'on s'en fait honneur à tour de rôle.

Goswin de Stassart - Les pensées et maximes (1780-1854)

Les maux parlent plus fort que les mots.

Jacques Salomé - La formation à l'entretien et relation d'aide (2000)

Les banalités, c'est lorsque les mots sont faux.

Anne Bernard - L'amour sans passeport (1973)

Entre gens de bonnes compagnies, deux mots suffisent.

Ivan Tourgueniev - Les terres vierges (1877)

La pensée est un oiseau de l'espace qui dans une cage de mots ne peut voler.

Khalil Gibran - Le Prophète, La parole (1923)

Il faut tout dire en peu de mots.

Paul Éluard - Le Phénix, Marine (1951)

Les mots que l'on me dit, moins l'esprit et la grâce, me rappellent les tiens que je redis tout bas, l'air qui vient m'effleurer c'est ton souffle qui passe, et pour moi, chaque bruit qui glisse dans l'espace, c'est le bruit de tes pas.

Louise Colet - Corinne à Oswald (1839)

Le bon style ne consiste pas uniquement, comme quelques personnes sans talent voudraient le faire croire, dans un heureux choix de mots sonores, dans un arrangement de phrases harmonieuses. Les bons écrivains seraient bien moins rares s'il n'était pas indispensable, pour mériter ce nom, d'unir à la correction du langage la propriété de l'expression ; s'il ne fallait pas employer toujours des images nobles et soutenues, éviter les termes bas autant que l'emphase, être clair sans être diffus, et concis sans obscurité. Enfin le bon style satisfait à la fois l'esprit, l'oreille et la raison.

Pierre-Marc-Gaston de Levis - Les maximes et réflexions (1808)

Les mêmes mots n'ayant pas le même sens pour tous, le langage ne peut conduire qu'à une dispute.

Marcel Jouhandeau - La Malmaison (1965)

Si remplis de sanguin passé, les mots que j'écris ne me rendront pas ma mère morte.

Albert Cohen - Le livre de ma mère (1954)

Les mots nous trompent comme des filles.

Romain Rolland - Quinze ans de combat (1935)

Le français, dans les mots, brave l'honnêteté.

Colette - Claudine en ménage (1902)

Les mots sont les petits moteurs de la vie.

Erik Orsenna - La grammaire est une chanson douce (2001)

Entre les mots il faut des liaisons passagères, mais pas de mariage éternel.

Alphonse Daudet - Les notes sur la vie (1899)

Les mots sont impuissants à se saisir d'une émotion profonde.

André Gide - Retour de l'U.R.S.S. (1936)

Les mots sont dociles à qui les aime.

Maurice Chapelan - Amoralités familières (1964)

Il faut beaucoup d'années pour apprendre certains mots d'amour.

Jacques Chardonne - L'amour du prochain (1932)

Au fond des pots sont les bons mots.

Philibert-Joseph Le Roux - Le dictionnaire comique et proverbial (1718)

La plaisanterie expliquée cesse d'être plaisanterie : Tout commentateur de bons mots est un sot.

Voltaire - Les lettres philosophiques (1734)

Les mots qui ont un son noble contiennent toujours de belles images.

Marcel Pagnol - La gloire de mon père (1957)

Les mots font l'amour.

André Breton - Les pas perdus (1924)

La souffrance connaît peu de mots.

René Char - J'habite une douleur (1945)

Il dit tout en deux mots, et fait tout en deux mois.

Voltaire - L'Épître LXII - Au roi de Prusse (1741)

La plupart des bons mots sont des redites.

Voltaire - L'essai sur les mœurs et l'esprit des nations (1756)

Quand on entend les voix qu'on aime, on n'a pas besoin de comprendre les mots qu'elles disent.

Victor Hugo - Les misérables (1862)

« Les citations précédentes

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :

Le mot »
Top