Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur ruse.

Les 63 pensées et citations sur ruse. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur ruse des quatre coins du monde :

Toutes les ruseries de femmes sont pleines de mystères ; après avoir passé la nuit en mauvais songes, elles passent le jour à les interpréter.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Un visage rusé ne peut cacher la ruse.
Robert Sabatier - Œuvre : Le livre de la déraison souriante (1991)

La ruse, le mensonge et la fourberie, contrairement à ce qu'on croit, ne sont pas les armes des faibles. Ceux-ci sont acculés, pour survivre, au courage et à l'honneur.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

L'amour est une guerre et un repos, une science et un artisanat. L'amour est tout, et même rien avec le tout. Innocence et ruse, innocence avec ruse. Apparaître et disparaître.
Christian Bobin - Œuvre : Tout le monde est occupé (1999)

Grâces soient rendues à ce Créateur plein de sagesse qui a fait de la femme un être plein de ruses ! Associant ensemble les deux sexes, il créa tout d'abord Adam et Ève, et alluma dans leurs cœurs la flamme des désirs.
Citation turque - Œuvre : Les sentences et pensées morales turques (1832)

La délinquance, c'est l'investissement secret des facultés de l'intelligence dans la ruse.
Daniel Pennac - Œuvre : Chagrin d'école (2007)

La nature, en refusant la force aux femmes, leur a donné, pour protéger leur faiblesse, la ruse en partage. De là leur fourberie instinctive et leur invincible penchant au mensonge.
Arthur Schopenhauer - Œuvre : Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

On ne peut se tirer du monde que par l'excès de la ruse ou du naturel.
Antonin Rondelet - Œuvre : L'éloge de Madame Récamier (1851)

L'homme violent et emporté est le plus souvent franc et ouvert ; l'homme rusé est fin et spirituel ; l'homme rigide et sévère est probe, sage, dur et régulier ; mais l'homme faible emprunte la violence, la ruse et la sévérité sans prendre en même temps la franchise, l'esprit et la probité.
Alphonse Karr - Œuvre : L'esprit d'Alphonse Karr (1888)

Bien des gens considèrent la vie comme une guerre, et les ruses de guerre comme des moyens permis.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La ruse, c'est tromper s'il est possible ; la force, c'est combattre si nécessaire.
Victor Hugo - Œuvre : Quatre-vingt-treize (1874)

Faute d'avoir assez de courage pour faire face aux difficultés, on veut sans cesse biaiser et ruser, et finalement on s'embarrasse dans ses propres habiletés.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La tartuferie de patriotisme, l'habileté rusée, la rouerie goguenarde m'irritent toujours sourdement, et faire un visage poli à une amitié vipérine me coûte beaucoup d'effort.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 6 novembre 1855.

Il ne faut se venger du trompeur qu'en repoussant toutes ses ruses sans le tromper.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Œuvre : Charles Quint et François Ier (1712)

Le diable, bien rusé qu'il est, a appris à cacher ses cornes.
Samuel Richardson - Œuvre : Clarissa Harlowe (1748)

C'est une ruse du diable de laquelle il se sert pour tromper les bonnes âmes que de les inciter à faire plus qu'elles ne peuvent afin qu'elles ne puissent plus rien faire ensuite étant par trop surchargées. Au contraire, l'esprit de Dieu excite doucement à faire raisonnablement le fruit que l'on peut, afin qu'on le fasse avec persévérance.
Saint Vincent de Paul - Œuvre : Les maximes spirituelles (posthume, 1576)

Lorsque l'âme ne fait que se montrer sans se donner, lorsqu'elle offre les apparences de quelques formes menteuses en échange des réalités qu'elle reçoit, ce manège qui prend le nom de ruse, de finesse, de duplicité, compose le domaine du mensonge.
François de Reynaud de Montlosier - Œuvre : Les mystères de la vie humaine (1829)

Préférez toujours la finesse à la force, et la ruse à la violence.
Rémy de Gourmont - Œuvre : La culture des idées (1900)

Ruse ou valeur, tout est bon quand il s'agit de triompher d'un ennemi.
Pindare - Œuvre : Les jeux isthmiques - Ve s. av. J.-C.

Ruser avec le bien s'avère toujours plus possible que de conserver son mal.
Paul Éluard - Œuvre : Une leçon de morale (1949)

On ruse avec la vie, on ne trompe pas la mort.
Paul Éluard - Œuvre : Une leçon de morale (1949)

Rusé tord ; prudent prévient ; vif va vite ; et lent parvient.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Grains de mil (1854)

La ruse aime à se cacher sous la naïveté, comme une reprise sous un ruban.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

L'amour est un rusé, et avec lui il n'y a sainte qui tienne.
Rodolphe Töpffer - Œuvre : Le presbytère (1839)

La force est aux hommes, mais la ruse est aux femmes ; et tandis que la force terrasse à l'occasion, la ruse règne à la durée.
Rodolphe Töpffer - Œuvre : Le presbytère (1839)

Un méchant est bien plus rusé qu'un bonhomme n'est avisé.
Samuel Richardson - Œuvre : Clarissa Harlowe (1748)

Le sage est trop au-dessus de la ruse pour s'en servir ; d'ailleurs la finesse n'est que le singe de la prudence.
William Penn - Œuvre : Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Si vous voulez être apprécié des autres, bannissez de chez vous l'artifice, la ruse et les détours.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

La faiblesse de l'esprit est pleine de ruse, elle se donne toute sorte de faux noms qui la déguisent ; elle ressemble toujours à une espèce de force : l'entêtement, par exemple, qui est une faiblesse de première qualité, l'entêtement se nomme, pour ceux qui en sont doués, fermeté d'opinion ; l'indécision se nomme prudence ; la bêtise se nomme constance dans les idées, et la paresse force d'inertie.
Madame de Girardin - Œuvre : Les maximes et pensées (1855)

Le vice est si rusé, il emprunte si souvent les traits de la vertu pour arriver à ses fins, qu'on ne saurait blâmer la conduite de ceux qui ne se laissent plus éblouir par de belles apparences.
David Augustin de Brueys - Œuvre : Les amusements de la raison (1721)