Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur sensible.

Les 73 pensées et citations sur sensible. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur sensible des quatre coins du monde :

Certains hommes ont des enthousiasmes d'artiste, un cœur sensible et tendre, une imagination de poète ; ils aiment tout et ils n'aiment rien, ils admirent une jolie femme comme ils admirent une belle fleur, un oiseau-mouche ou un tableau du Titien.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Samuel Brohl et compagnie (1877)

Tout devient sentiment dans un cœur sensible : L'univers entier ne lui offre que des sujets d'attendrissement et de gratitude. Partout il aperçoit la bienfaisante main de la providence. Il recueille ses dons dans les productions de la terre ; il voit sa table couverte par ses soins ; il s'endort sous sa protection, son paisible réveil lui vient d'elle, il sent ses leçons dans les disgrâces, et ses faveurs dans les plaisirs : les biens dont jouit tout ce qui lui est cher sont autant de nouveaux sujets d'hommages.
Jean-Jacques Rousseau - Œuvre : Julie ou la nouvelle Héloïse (1761)

N'importe qui peut compatir aux souffrances d'un ami, mais seule une personne dotée d'une nature exceptionnelle est capable de se montrer sensible au succès d'un ami.
Oscar Wilde - Œuvre : Les aphorismes et pensées (1854-1900)

C'est aux deux extrémités de la vie qu'on est le plus sensible à l'amitié.
Adolphe de Chesnel - Œuvre : La sagesse populaire (1856)

Le comique ne s'explique pas plus que la séduction d'une femme. On y est sensible ou imperméable. Heureusement, il y a des femmes pour tout le monde.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Les femmes sensibles se donnent facilement, et se reprennent de même.
Louis Dumur - Œuvre : Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

L'être le plus aimé est celui par qui on aura le plus souffert, puisqu'on est sensible à tout ce qui lui arrive et à tout ce qui vient de lui.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

Chez les sensibles l'inattendu rend les joies plus vives, les peines plus amères.
Augusta Amiel-Lapeyre - Œuvre : Les pensées sauvages (1909)

Peut-on n'être pas sensible au plaisir de faire des heureux, plaisir si vrai, si touchant, si digne du cœur !
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Plus on fait le bien d'une façon désintéressée, plus on est sensible à l'ingratitude.
Louis Dumur - Œuvre : Les petits aphorismes sur le bien (1892)

L'homme est plus sensible à la douleur qu'au plaisir.
Robert Mauzi - Œuvre : L'idée de bonheur dans la littérature française (1960)

Les charmes de la poésie font oublier aux âmes sensibles les plus rudes fatigues.
Pindare - Œuvre : Les jeux néméens - Ve s. av. J.-C.

Les confidences d'amour sont un besoin pour deux cœurs sensibles. Les soirées d'hiver sont moins longues, quand la conversation est attachante.
Pigault-Lebrun - Œuvre : La folie espagnole (1799)

Deux cœurs sensibles s'entendent bien vite.
Paul de Kock - Œuvre : Gustave ou Le mauvais sujet (1821)

Nous ne sommes vraiment sensibles au bien que quand il est pratiqué par des fripouilles.
Henri de Régnier - Œuvre : L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)

L'homme sensible s'apitoie aisément sur le malheur des autres.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

Tous peuvent entendre, mais seuls les êtres sensibles peuvent comprendre.
Khalil Gibran - Œuvre : Les larmes et sourires (1914)

Il faut n'être pas sensible pour n'être jamais trouvé susceptible.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

J'aime toutes les femmes, c'est ma corde sensible.
Henri Salvador - Œuvre : La joie de vivre (2011)

Dans les liaisons de cœur, comme dans les saisons, les premiers froids sont les plus sensibles.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

L'aumône est la dette de l'homme sensible.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Tout homme insensible à la musique n'est sensible qu'à demi.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

L'homme est un thermomètre surtout sensible à la température des sentiments.
Pierre Reverdy - Œuvre : Le livre de mon bord (1948)

On s'accoutume à la prospérité, et on n'y devient insensible ; mais on sent toujours la joie d'être l'auteur de la prospérité d'autrui. Chaque bienfait porte avec lui ce tribut doux et secret dans notre âme. Le long usage, qui endurcit le cœur à tous les plaisirs, le rend ici tous les jours plus sensible.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Dès que vous savez que vos amis sont dans la nécessité, n'attendez pas qu'ils s'adressent à vous, épargnez-leur la honte de vous avouer leur état, et la peine de demander. Cherchez même, si vous le pouvez, quelque moyen honnête, pour ménager leur sensible délicatesse.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Paraître trop sensible à la peine qu'un ennemi nous fait, c'est lui donner la satisfaction qu'il désirait, le plaisir de nous chagriner. Ne faisons point attention à ce qui nous vient de sa part, ou ne faisons qu'en rire : il prendra le parti de nous laisser tranquilles.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Paraître sensible à ses offenses, c'est réjouir son ennemi.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

L'attachement aux choses sensibles naît avec nous-mêmes, c'est le devoir de la raison de le régler, la religion seule a la force de le détruire.
David Augustin de Brueys - Œuvre : Les amusements de la raison (1721)

La bonté est le caractère marqué d'un cœur honnête et facile : c'est une des vertus qui fait le plus d'honneur à l'homme, quand elle le porte à supporter les défauts de ses semblables, ou qu'elle le rend sensible à leurs malheurs ; mais elle dégénère en un vice très dangereux, quand elle lui fait adopter indifféremment leurs goûts et leurs caprices.
David Augustin de Brueys - Œuvre : Les amusements de la raison (1721)

Être aimé de l'être qu'on aime, c'est le comble du bonheur pour l'âme sensible et délicate.
David Augustin de Brueys - Œuvre : Les amusements de la raison (1721)

Le dictionnaire des proverbes :

De quel pays provient le proverbe Un cœur sensible se soulage par des épanchements ?

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :