Les citations célèbres sur le vulgaire.

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Ceux qui jouissent des grands honneurs sont obligés, pour se croire heureux, d'emprunter l'opinion vulgaire.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
La justice vulgaire, c'est le philosophe à la cour ; elle ne sert qu'à faire respecter ceux qui commandent.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Si le vulgaire parle avec plus de sincérité que les personnages plus éminents, n'en soyez pas étonné, c'est qu'il risque moins à dire ce qu'il pense.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Le vulgaire estime les vertus du plus bas étage et admire les vertus moyennes ; quant aux vertus sublimes, il n'en a pas même le sentiment.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
L'amour fait crier les âmes vulgaires comme la lune fait aboyer les chiens. Les âmes d'élite, au contraire, ne voient en lui qu'une étoile brillante dont la douce clarté les guide à travers la vie.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Les idées vulgaires soulevées pendant le bonheur produisent l'effet de cheveux trouvés dans un mets appétissant.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Sépare-toi toujours du vulgaire, qui est obtus, et persévère dans la bonté expansive.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 7 avril 1870.
Le propre de tout travail vulgaire c'est de ne pouvoir apprécier le travail d'un ordre plus élevé.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 8 mars 1868.
Le vulgaire se plaint ou se vante d'être haï, calomnié, aimé, chéri. Le sage ne s'occupe point des sentiments qu'il inspire, mais de ceux qu'il éprouve. Il sait que ce qui est triste, amer, douloureux, ce n'est pas d'être haï, mais de haïr ; que ce qui est doux, noble, grand, divin, ce n'est pas d'être aimé, mais d'aimer.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
Les habiles disent, le vulgaire répète.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
Les faiblesses des grands hommes consolent le vulgaire. Il les signale ; il les compte ; il se donne beau jeu ; il n'a pas peur qu'on lui rende la pareille. Nul ne remarque les faiblesses du vulgaire. Pourquoi ? parce que le vulgaire n'est que faiblesse.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
Le vulgaire se croit sage parce qu'il se sent médiocre.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
Le vulgaire admire d'abord ce qui l'effraie, et croit voir la justice où il trouve la force.
Louis-Philippe de Ségur ; Le vulgaire (1816)
Les hommes vulgaires s'en laissent aisément imposer par la puissance qu'ils aiment et redoutent.
André Grétry ; Les maximes détachées (1801)
Qui ne sait admirer est toujours du vulgaire.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 novembre 1865.
Le vulgaire fait les charlatans, et les charlatans l'exploitent.
Charles Dollfus ; La nature humaine (1868)
Tout indiscret est superficiel et vulgaire : le médisant ajoute la malveillance à la vulgarité.
Charles Dollfus ; La nature humaine (1868)
Le médiocre est toujours estimé et adoré du vulgaire.
Alphonse Karr ; Les guêpes (1845)
Ne prends point part aux bruits que sème le vulgaire, de crainte de passer pour en être l'auteur : On ne risque rien à se taire, et souvent pour parler on cause son malheur.
Denys Caton ; Les distiques, Livre 1, XII - IIIe s.
Le mépris des hommes est souvent la marque d'un cœur vulgaire.
Albert Camus ; Caractères et anecdotes de Chamfort, Préface (1944)
Tout ce qui se prouve est vulgaire, agir sans preuve exige un acte de foi.
Jean Cocteau ; Le discours d'Oxford (1956)
Le vulgaire est un vieux Narcisse qui s'adore lui-même et qui applaudit le vulgaire.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Le vulgaire reçoit ses opinions toutes faites ; quand la fabrique est mauvaise, on les reçoit mauvaises.
Jean-Baptiste Say ; Des hommes et de la société (1817)
Le vulgaire stupide ne suit jamais que le plus mauvais guide.
Jean-Baptiste Rousseau ; À M. Le comte Du Luc, Épître V, Liv. I (1712)
Le vulgaire n'est pas capable d'apprécier une œuvre d'art dans son ensemble et selon les conditions essentielles du beau, qu'il ignore. Il ne sait ce que c'est que composition, proportion, développement logique. L'art si difficile des transitions, le secret des nuances, la préparation des effets, les délicatesses du style, le choix des circonstances et jusqu'à l'habileté des omissions, tout cela échappe à ses perceptions grossières, qu'aucun exercice intellectuel n'a raffinées. Il n'est guère sensible qu'au choix du sujet. C'est par là qu'il est tout d'abord attiré ou repoussé. Puis il se laisse prendre à la déclamation, à l'emphase, à la banalité surtout des sentiments et des paroles dans laquelle il se retrouve lui-même avec délices.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
La vie en « petite bande » fait tort aux filles : la plus délicate se met au niveau de la plus vulgaire.
Marcelle Auclair ; La connaissance de l'amour (1960)
Le vulgaire croit que la beauté est la mère de l'amour, c'est l'amour au contraire qui crée la beauté.
Alphonse Karr ; Les femmes (1853)
Nous aurions peu de maîtresses agréables si nous n'étions pas plus audacieux que les maris dans nos caresses, si nous nous contentions de la vulgaire habitude des nuits conjugales.
Guy de Maupassant ; Le rosier de Madame Husson (1888)
Le vulgaire n'est composé que de sots.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)
Les préjugés sont les rois du vulgaire.
Voltaire ; Le fanatisme ou Mahomet le prophète (1741)
Le vice ne fait pas ressembler le vulgaire aux grands hommes, mais les grands hommes au vulgaire.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Chercher à captiver les suffrages du vulgaire, c'est chercher les voies de l'erreur.
Eugène Chapus ; Le manuel de l'homme et de la femme (1855)
Apprenez, âmes vulgaires, à mourir sans murmurer.
François de Malherbe ; Épitaphe au duc d'Orléans (1611)
Le vulgaire, c'est-à-dire presque tout le monde, reçoit ses opinions toutes faites.
Jean-Baptiste Say ; Les pensées détachées (1818)
Le vulgaire est de tous les états.
Voltaire ; Le siècle de Louis XIV (1751)
L'homme supérieur est amical sans être familier ; l'homme vulgaire est familier sans être amical.
Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Un bonheur peut être vulgaire sans perdre de son charme.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Autres dictionnaires à consulter :