Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur sublime

Ce dictionnaire contient 63 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot sublime :

Du sublime au ridicule il n'y a qu’un pas, a-t-on dit ! Ce pas même n'y est pas toujours ! Tel principe, sublime au point qu'on lui sacrifie fortune et vie, paraît ridicule à la majorité des hommes, sans qu'il descende seulement d'un cran.
Alexandre Weill ; Emeraude (1859)
Du sublime bonheur à la plus profonde perplexité, il n'y a qu’un pas.
Alexandre Weill ; Ma jeunesse (1888)
Dieu est un sublime créateur, il a créé la femme, plus belle que les fleurs.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Le joli amuse la pensée, le beau soutient l'âme, le sublime l'étonne ou l'exalte.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Un esprit médiocre qui parle juste et à propos plaît davantage dans la conversation qu'un esprit sublime, lorsque celui-ci ne cherche qu'à briller, et qu'il ne s'efforce qu'à dire des choses extraordinaires et propres à le faire admirer.
Etienne François de Vernage ; Les maximes et réflexions (1690)
Il est peut-être moins difficile aux vrais génies de rencontrer le grand et le sublime que d'éviter toutes sortes de fautes.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères (1688)
La parfaite alliance de l'art et de la nature fait la souveraine perfection du sublime.
Nicolas Boileau ; Le traité du sublime (1674)
Une passion durable est un drame sublime joué par deux acteurs égaux en talents, -- un drame où les sentiments sont des catastrophes, où les désirs sont des événements, et où la plus légère pensée fait changer la scène.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
Si les Parisiennes sont souvent fausses, ivres de vanité, personnelles, coquettes, froides, il est sûr que, quand elles aiment réellement, elles sacrifient plus de sentiments que les autres femmes à leurs passions. Elles se grandissent de toutes leurs petitesses et deviennent sublimes.
Honoré de Balzac ; Le père Gloriot (1834)
Du sublime au ridicule il n'y a qu'un pas, et certains hommes franchissent ce pas à tous les moments.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 février 1870.
Le romantisme remplace la beauté par le sublime.
André Malraux ; La tête d'obsidienne (1974)
Tomber du haut du sublime est la plus lourde chute que l'on puisse faire.
Napoléon Bonaparte ; Les maximes et pensées (1769-1821)
Le simple est toujours beau, toujours grand, toujours sublime.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
La piété est une sagesse sublime qui surpasse toutes les autres, une espèce de génie qui donne des ailes à l'esprit.
Joseph Joubert ; Les carnets et textes recueillis (1938)
Un sublime délice est de partager son pain avec celui qui n'en a plus !
Thomas Jefferson ; Les mélanges politiques et philosophiques (1833)
L'un des plus sublimes délices est de mêler ses larmes à celles de l'homme que le ciel a frappé.
Thomas Jefferson ; Lettre à Madame Cosway, le 12 octobre 1786.
Une intelligence sublime nous donne quelques traits de ressemblance avec la divinité.
Pindare ; Les jeux néméens - Ve s. av. J.-C.
L'amour nous cherche, l'amour se cherche, il n'échoue pas, parce qu'il est une aventure de conscience qui avance d'erreurs rectifiées en erreurs rectifiées, comme la science. L'amour reste un espoir jusqu'à la dernière goutte de vie, instant sublime, lumière et acceptation.
Paule Salomon ; Pourquoi tant d'échecs en amour ? (2004)
Le sublime touche, le beau charme.
Emmanuel Kant ; Observations sur le sentiment du beau (1764)
Trouver moyen d'être altruiste au milieu de cette lutte si âpre pour la vie est sublime. C'est agir à la façon d'un homme qui, en péril de se noyer lui-même, opérerait un sauvetage.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
Le tragique, le grotesque et l'immonde se partagent presque entièrement la vie humaine et le peu qui en reste est pour le tendre et le sublime.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
Selon l'instinct qu'on y apporte, le rite de l'amour est immonde ou sublime.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
Une heureuse imbécillité nous porte aux choses sublimes.
Joseph Joubert ; Les carnets et textes recueillis (1938)
Un esprit corrompu ne fut jamais sublime.
Voltaire ; Stance à Mademoiselle Clairon (1765)
À la beauté de la vierge qui inspire l'amour succède la beauté de l'épouse qui commande la vénération ; la gravité des traits, la majesté de la démarche, la sévérité du langage, dénoncent les qualités de l'âme unies aux agréments du corps ; aussi n'est-il point de beauté plus sublime que celle d'une mère allaitant son enfant.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Le sublime console des laideurs de la vie vulgaire au-dessus de laquelle il nous faut planer.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 mars 1873.
Il est trois mots dans toutes les langues que la nature la plus grossière prononce aussi bien que la plus sublime, et ces trois mots sont : Je t'aime.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
En amour, une fausse intonation fait passer du sublime au ridicule.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Il est plus difficile d'être grand que d'être sublime.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Le sublime des mœurs n'est pas à la portée du vulgaire.
Francis Bacon ; Les essais (1625)