Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur jouir

Ce dictionnaire contient 79 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le verbe jouir. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur jouir issus des quatre coins du monde :

Ceux qui déclament contre le luxe sont, à la première occasion, les plus empressés d'en jouir.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Il faut savoir souffrir, mais il faut aussi savoir jouir de la vie.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Les affligés peuvent jouir de la nature, mais non du monde.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Celui qui n'attend rien de la vie jouit comme d'une surprise de ce qu'elle peut lui donner.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Connais le monde, et sais le tolérer ; pour en jouir, il le faut effleurer.
Voltaire ; La Prude, V, 2 (1747)
Jouissez en philosophe de ce que vous avez ; comptez pour rien ce que vous n'avez pas.
Françoise d'Aubigné ; Les mémoires et lettres de Madame de Maintenon (1719)
Comme l'infini disparaît dans la figure du jouisseur ! on n'entrevoit plus l'au-delà, on ne sent que la limite de la jouissance.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Jouir de ce qu'on donne, c'est beaucoup plus que recevoir.
Évariste de Parny ; Lettre à son frère (1781)
On jouit plus de son luxe quand on sent qu'il ne vous est pas indispensable.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Quand nous sommes arrivés à jouir de la calomnie qui nous concerne, nous sommes déjà loin.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
La vie est si courte, dit un voluptueux, qu'il faut rassembler tous les plaisirs, et se hâter d'en jouir.
Abbé Antoine Prévost ; Les pensées et maximes (1697-1763)
Tout bonheur excite un peu de haine : On ne demande pas mieux que de se figurer que ceux qui en jouissent ont envers nous quelque tort grave qui nous permette de donner un nom un peu plus noble à ce sentiment bas et honteux dont le véritable nom est l'envie, et l'appeler juste ressentiment, fierté légitime, dignité blessée.
Alphonse Karr ; L'esprit d'Alphonse Karr (1888)
Pour qu'il fut pardonnable de regretter la vie, il faudrait au moins en avoir su jouir.
Philippe-Auguste de Sainte-Foy ; Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)
Le bonheur est de jouir de la présence de ceux qu'on aime.
Robert Mauzi ; L'idée de bonheur dans la littérature française (1960)
Le châtiment de ne pas aimer, c'est de ne pouvoir jouir d'être aimé.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 27 janvier 1869.
Je ne connais qu'une morale, jouir de la vie ; je ne connais qu'une occupation, jouir de la vie ; et je ne connais qu'une chose utile, jouir de la vie. J'ai un estomac pour digérer, des jambes pour courir, un cœur pour aimer, et une imagination vive pour tout saisir, tout caresser.
Pigault-Lebrun ; La folie espagnole (1799)
Les femmes pleurent les yeux ouverts, mais elles jouissent les yeux fermés.
Marguerite Yourcenar ; Électre ou La chute des masques (1954)
On est libre de jouir d'une beauté humaine comme d'une œuvre d'art.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu, De l'amitié (1953)
Jouis, il n'est pas d'autre sagesse ; fais jouir ton semblable, il n'est pas d'autre vertu.
Étienne Pivert de Senancour ; Rêverie sur la nature primitive de l'homme (1798)
Ceux qui parlent sans cesse de leur santé, ressemblent aux avares qui entassent toujours de l'argent, sans avoir jamais l'esprit d'en jouir.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)
La vie, homme, n'avait pas besoin de toi pour jouir ; les fleurs fleurissaient, les astres brillaient, les oiseaux chantaient, mais il te fallait, pour qu'elle prît conscience de sa joie.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
L'avare est comme ces amants qu'un excès d'amour empêche de jouir.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
La manie d'amasser grandit avec l'impuissance de jouir.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
C'est mon bonheur de prendre les choses facilement, de vivre vite. Ne suis-je en vie que pour penser à la vie ? M'est-il interdit de jouir du moment présent, pour être assuré du moment qui vient ?
Johann Wolfgang von Goethe ; Egmont (1810)
Le but de l'existence de l'homme est de jouir du bonheur, et la plus haute sagesse humaine consiste dans la connaissance des moyens d'obtenir et d'assurer la plus grande somme de bonheur dont il soit possible de jouir d'une manière permanente.
Eugène Sue ; Les maximes et pensées diverses (1857)
Si le bénéfice de la liberté n'était accordé qu'à ceux qui la méritent vraiment, il n'y aurait pas tellement d'hommes pour en jouir pleinement.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
L'ingrat ne jouit qu'une seule fois du bienfait ; l'homme reconnaissant en jouit toujours.
Sénèque ; Les bienfaits - env. 54 ap. J.-C.
Les plaisirs seraient toujours purs, toujours vrais, si l'homme pour en jouir ne suivait que la voix de la raison ; mais, depuis qu'il a voulu les soumettre à la fougue de ses passions, ils se sont tous changés en poison.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Dans la société un homme ordinaire jouira de beaucoup plus d'agréments qu'un homme d'esprit : Une coquette trouvera plus son avantage à se confier au premier qu'au second.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Tant que nous jouissons d'une vie sereine, tant que nous ne sommes agités d'aucune crainte, nous n'attribuons pas à la fortune notre prospérité ; mais, dès que nous sommes tombés dans le malheur, c'est elle que nous accusons de tous nos maux.
Ménandre ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.
On ne peut pas dire qu'il jouit de la vie celui-là qui est né pour lui seul.
Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.
L'homme jouit du bonheur qu'il ressent, la femme jouit du bonheur qu'elle procure.
Pierre Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses (1782)
Les gens les plus attachés à la vie sont presque toujours ceux qui savent le moins en jouir.
Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)
Jouis de ta vie sans la comparer à celle d'autrui, sans examiner si les autres sont plus heureux que toi.
Nicolas de Condorcet ; Les conseils à sa fille (1794)
Jouis des sentiments des personnes que tu aimeras, mais surtout jouis des tiens. Occupe-toi de leur bonheur, et le tien en sera la récompense. Cette espèce d'oubli de soi-même, dans toutes les affections tendres, en augmente la personnalité, on est trop souvent mécontent des autres. L'âme se dessèche, se flétrit, s'aigrit même. On perd le plaisir d'aimer, celui d'être aimé est corrompu par l'inquiétude, par les douleurs sécrètes, que trop de facilité à se blesser reproduit sans cesse.
Nicolas de Condorcet ; Les conseils à sa fille (1794)
Tout le monde souhaite la prospérité, mais peu de gens en savent jouir.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur la prospérité (1652)
Jouis de ta jeunesse, et ne refuse ni un bon jour, ni une bonne nuit.
Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.
Veux-tu jouir beaucoup ? Souffre beaucoup, et réciproquement. Garde-toi des jouissances continues ; interromps ton bonheur si tu veux le sentir.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Préparons-nous par la méditation à voir, sans regret, nous échapper les choses dont nous sommes heureux, car l'homme ne jouit véritablement et complètement que de ce qu'il sait perdre.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Plus souffrir de ce qu'on désire que jouir de ce qu'on possède ce n'est pas être heureux, tel est le sort de l'ambitieux !
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)