Les citations célèbres sur quitter (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Une femme qui vous a quitté laisse dans l'âme une traînée éblouissante.
Jean Dutourd ; L'âme sensible (1959)
L'ambition éloigne l'homme de lui-même, il se quitte pour arriver.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Ce que nous quittons ne nous quitte pas.
François Mauriac ; Souffrances et bonheur du chrétien (1931)
Quand le navire doit sombrer, les rats sont les premiers à le quitter.
Fiodor Dostoïevski ; Les démons (1871)
On ne vieillit pas pour les personnes qu'on ne quitte jamais.
Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852)
J'aime encore mieux être quitté que me quitter moi-même !
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 juin 1877.
Aucune femme n'est quittée sans raison. Cet axiome est écrit au fond du cœur de toutes les femmes, et de là vient la fureur de la femme abandonnée.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
Cherche dans une femme un esprit sociable, et ne l'épouse pas pour de vils intérêts ; ou si, d'humeur insupportable, elle veut te quitter, ne la retiens jamais.
Denys Caton ; Les distiques, Livre 3, XII - IIIe s.
Ma femme a un caractère difficile et l'humeur orageuse ; depuis qu'elle m'a quitté, on ne se querelle plus, la paix règne dans ma maison.
Victor Cherbuliez ; Le secret du précepteur (1893)
Quittez-vous à l'amiable, amants, qui vous surprenez tous deux bâillant ; quittez-vous bien vite, on vous prendrait pour des époux, alors qu'on vous permet plutôt d'être volages.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)
Il faut savoir s'isoler, là où l'on ne peut ni se quitter ni s'entendre.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
L'amour des hommes est un déchirement, ils ne peuvent se retenir de quitter ce qu'ils préfèrent.
Albert Camus ; La chute (1956)
On sait ce que l'on quitte, et l'on ignore ce qu'on trouvera.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 15 avril 1875.
Jamais femme ne vous traitera plus cavalièrement que celle qui vous croira trop amoureux pour la quitter ; sa vertu, moins que son orgueil, la rend intraitable.
Ninon de Lenclos ; Lettre au marquis de Sévigné (date inconnue)
En abandonnant noblement ce qui nous quitte, on se fait voir au-dessus de ce qu'on perd.
Germaine de Staël ; Les maximes et pensées (1766-1817)
Quand on a perdu le cœur de l'être aimé, on fait en vain des efforts pour le retenir, mais c'est un bien éclipsé sans retour. Le cœur ne se gouverne pas comme l'esprit ; on ne lui commande rien, c'est plutôt lui qui nous commande. Il faut qu'une femme sache deviner quand on ne l'aime plus, et qu'elle prévienne, s'il se peut, la honte d'être abandonnée, en usant de diligence. Il y a dans l'abandon une sorte de mépris auquel nous ne devrions jamais nous exposer : mieux vaut quitter l'être aimé que d'être quitté par lui.
Madeleine de Puisieux ; Les conseils à une amie (1751)
D'ordinaire un homme quitte sa femme qui n'a souvent d'autre défaut que celui d'être la sienne, pour vivre avec une autre qui peut n'avoir d'autre mérite que d'avoir été celle de tout le monde.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Quitter sa maîtresse pour l'oublier est une maxime à peu près aussi sage que celle-ci : ne plus manger pour n'avoir jamais mal à l'estomac. C'est donner à choisir à un gourmand entre mourir de faim ou d'indigestion. — N'est-il pas insensé de choisir la faim ?
Paul Bourget ; La physiologie de l'amour moderne (1889)
Vouloir se guérir d'une femme que l'on adore en la quittant, c'est vouloir se guérir de la soif en ne buvant pas.
Paul Bourget ; La physiologie de l'amour moderne (1889)
Chacun de nous quitte la vie avec le sentiment qu'il vient à peine de naître.
Épicure ; Les fragments - IIIe s. av. J.-C.
Quittez le monde, et le monde vous quittera.
Benjamin Disraeli ; Sybil ou Les deux nations (1845)
Quelle cruauté de voir ce qu'on hait en quittant ce qu'on aime !
Sacha Guitry ; Les femmes et l'amour (1935)
En amour, on ne quitte jamais que ce qu'on remplace.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)
Quand une femme consent à vous quitter, soyez sûr qu'elle sait où aller.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)
Il n'y a rien de si raisonnable que de quitter un habit qui nous gêne.
Alphonse Karr ; Sous les tilleuls (1832)
Ne laissez personne venir à vous sans qu'il vous quitte meilleur et plus heureux.
Mère Teresa ; Dans le silence du cœur (1984)
Si tu veux sûrement quitter le monde, décide-toi d'abord à en perdre l'esprit.
Pierre Reverdy ; Le gant de crin (1927)
Si mon amant me quittait, j'en prendrais un autre !
Marie du Deffand ; Les lettres à Horace Walpole, le 1er avril 1769.
Ce que j'ai quitté n'est rien comparé à ce que j'ai trouvé.
Liévin-Bonaventure Proyart ; La vie de Madame Louise de France (1808)
Les femmes se font dévotes à dix-sept ans, quand l'amour leur vient, et à quarante, lorsqu'il les quitte. C'est que, jeunes ou vieilles, leur cœur se fait besoin d'un cœur qui lui réponde.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Abandonnerait-on les hommages ? Généreusement, ils vous quittent.
Anne Barratin ; Les pensées in Œuvres posthumes (1920)
J'ai aimé une femme, elle m'a quitté ; j'ai aimé la terre, elle m'a retenu.
Tahar Ben Jelloun ; Moha le fou, Moha le sage (1978)
Chaque fois qu'une maîtresse me quitte, j'adopte un chat : une bête s'en va, une autre arrive.
Paul Léautaud ; Les aphorismes (1872-1956)
Qui quitte la partie la gagne.
Arsène Houssaye ; Le XVIIIe siècle (1843)
Mourir, ce n'est pas mourir, c'est quitter l'accessoire pour l'essentiel, le fini pour l'infini.
Marcel Jouhandeau ; Nunc dimittis (1971-1972)
Mieux vaut se quitter de temps en temps ; si on était toujours ensemble, on finirait par s'embêter !
Tristan Bernard ; L'anglais tel qu'on le parle (1899)
On ne peut confier à personne que l'on voudrait quitter cette vie pour une autre, et que l'on ne sait comment faire. Comment dire à vos proches : votre amour m'a fait vivre, à présent il me tue.
Christian Bobin ; Le Très-Bas (1992)
Tout quitter, tout détruire afin de tout reprendre, en vue d'un second pas.
Christian Bobin ; Souveraineté du vide (1985)
Hélas ! il est affreux de quitter ce qu'on aime !
Jean-François de La Harpe ; Le comte de Warwick, V, 5 (1763)
Il y a des gens qui ne laissent après eux que le bonheur de les avoir quittés.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Puisque l'homme n'est pas maître de ce qu'il quitte, qu'importe qu'il le quitte de bonne heure !
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
L'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme.
Saint Paul ; Épître aux Éphésiens, V, 31 - Ier siècle.
Comme c'est difficile de quitter une femme ! ça crie, ça pleure, ça menace !
Claire Martin ; Avec ou sans amour (1958)
La vie ne vaut pas qu'on se donne la peine de la quitter.
André Breton ; L'anthologie de l'humour noir (1940)
Ce qui chagrine, ce n'est pas de quitter la vie, mais de quitter ce qui lui donne un sens.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Nulle femme ne m'a quitté, dit Cléon à qui veut l'entendre, et Cléon dit la vérité : quelle femme eût daigné le prendre !
Jean-François Guichard ; Véridique (1802)
Aimer qui vous adore, et laisser qui vous quitte.
Philippe Quinault ; Les rivales (1653)
Avant de la quitter, il faut user la vie.
André Chénier ; Livre II, Les élégies, I.

Autres dictionnaires à consulter :