Les citations et axiomes sur l'affection.

Les citations et préceptes d'auteurs célèbres :

Il est dans l'affection trois sortes de bonheur : le bonheur de s'aimer, le bonheur d'y penser et le bonheur de se le dire.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Une grande affection écarte les obstacles, une affection médiocre les amène.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Il n'est pas d'affection qui ne cesse par une affliction.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Voulez-vous faire le bien ? Etendez vos sentiments ; voulez-vous être heureux ? Restreignez vos affections.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Affection : Accordée aux promus en amitié et aux rétrogradés en amour.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
L'affection et la naïveté muette disent bien plus en disant moins.
William Shakespeare ; Songe d'une nuit d'été (1595)
On voit toujours par les yeux de son affection.
Mathurin Régnier ; Satire V (1604)
Le vide d'affection produit le froid, et le froid me hérisse de glaçons.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 12 février 1853.
Je suis une terre féconde qui rend au double ce qu'on y met : Si de l'eau froide, je rends de la glace ; si on y sème de la sympathie, on y récoltera de l'affection ; si de l'affection, de la tendresse ; si de la tendresse, de l'adoration, et si l'on y jette du dédain, il en poussera que du mépris.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 8 décembre 1849.
Pour mériter l'affection d'autrui, il faut l'aimer, et cultiver les vertus qui répandent des charmes sur sa vie.
Joseph Droz ; L'essai sur l'art d'être heureux (1806)
L'amour est, de toutes les affections humaines, la seule qui résiste à la raison.
Ménandre ; Des Aphrodisies - IVe s. av. J.-C.
Le mariage réunit nos affections éparses, il met deux âmes en communauté de vie.
Madame Necker ; Les réflexions sur le divorce (1794)
La raison combat, avec désavantage, contre les affections passionnées.
Germaine de Staël ; L'influence des passions (1796)
Les gens d'un caractère faible, passifs dans leurs affections, ne s'attachent que par habitude ou par sujétion. Le hasard, plus que le cœur, décide de leurs liaisons : ils ne prennent pas des amis, ils les reçoivent.
Adrien Destailleur ; Les observations morales, critiques et politiques (1830)
Une affection n'est solide que lorsqu'elle peut supporter et survivre aux orages de la vie.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 27 mars 1870.
Les malheureux privés d'affection ont seul le secret des rapides ravages que fait une passion dans leurs cœurs.
Honoré de Balzac ; Ferragus (1833)
La nature a mis dans le cœur des femmes un besoin insatiable d'affection et de dévouement.
Diane de Beausacq ; Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)
L'amour fraternel c'est la première affection qui se produit sans vue d'intérêt ni de reconnaissance ; l'échange perpétuel de paroles, l'accord des sentiments, la communauté d'intérêts sont les causes, les mobiles et le but de l'amour fraternel.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Il y a dans les affections profondes du cœur quelque chose de pur, de saint et de désintéressé qui fait l'excellence et la dignité de l'âme humaine.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le bonheur, mieux que l'adversité, est le creuset des affections humaines.
Jules Sandeau ; Marianna (1839)
Il faut se méfier des meilleures affections.
Gustave Flaubert ; Les lettres à Louise Colet, le 30 mai 1852.
Les affections les plus vives sont celles qui compensent leurs contrastes par des équivalents.
George Sand ; Jean de la Roche (1859)
Une affection est une conviction.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Rien ne réconforte un malade comme l'affection de ses amis.
Sénèque ; Les lettres à Lucilius, LXXVIII - env. 64 ap. J.-C.
Nos puissances intellectuelles s'accroissent avec nos affections.
Ralph Waldo Emerson ; De l'amitié (1841)
Il n'y a point de vieillesse pour la véritable affection.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 141 (1861)
La passion peut donner un moment l'apparence de l'affection : bien fou qui s'y fie.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 47 (1861)
Le cœur qui déleste est plus près de l'affection que celui qui s'est refroidi.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 13 (1861)
Beaucoup d'affections ne sont qu'un égoïsme déguisé ; on éprouve un attrait, on s'y abandonne.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Toujours, quand l'affection commence, le drame commence.
Henry de Montherlant ; Demain il fera jour (1949)
Une grande affection est l'une des raretés de ce monde.
Laure Conan ; L'obscure souffrance (1919)
Affections, sympathies, joies, plaisirs, action, tout me manque pour être une créature active et vivante.
Laure Conan ; L'obscure souffrance (1919)
Il y a des personnes que le Ciel a douées d'une affection vive, sincère et dévouée.
Jean-Baptiste Say ; Les pensées détachées (1818)
L'estime est contagieuse, ainsi que toutes les autres affections de l'âme.
Jean-Baptiste Say ; Les pensées détachées (1818)
Les êtres qui nous inspirent le plus d'affection ne sont pas toujours ceux que nous estimons le plus.
George Sand ; Horace, I (1842)
Quand un serpent te voue de l'affection, fais-en un collier et porte-le autour du cou.
Citation arabe ; Les plus beaux proverbes arabes (1922)
Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger.
Lao Tseu ; Le livre du Tao et de sa vertu - VIe s. av. J.-C.
L'affection, comme les fleuves, descend et ne remonte pas.
Gustave Nadaud ; Le nid abandonné (1851)
Célébrité : Affection passagère.
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
En général, un homme cesse d'aimer lorsqu'il a obtenu ; l'affection d'une femme augmente lorsqu'elle a accordé.
Adolphe de Chesnel ; La sagesse populaire (1856)
L'affection d'un absent n'est plus qu'un parfum ; mais qu'il est doux et suave !
George Sand ; Les lettres d'un voyageur (1834)
Où est le droit il n'y a plus d'affection.
Paul Claudel ; L'otage, I, 2 (1911)
Un doute affecté est une fausse clé de fine trempe.
Baltasar Gracian ; Oraculo manual, 213 (1647)
L'affection s'altère toujours plus ou moins par la négligence.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 41 (1861)

Autres dictionnaires à consulter :