Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur bienfait.

Les 54 pensées et citations sur bienfait. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur bienfait des quatre coins du monde :

On oublie souvent un bienfait, jamais une offense.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Rendre public le bienfait qu'on a reçu, c'est prendre le monde à témoin de l'intention qu'on a d'en demeurer reconnaissant.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

Ce que nous aimons, ce que nous détestons le plus dans les autres, c'est encore, c'est toujours nous. Ils oublieront notre bienfait avant que nous l'oublions, ils nous pardonneront nos torts avant que nous les leur pardonnions.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

La vie est un bienfait dont le meilleur bienfait est la mort : ne plus craindre pour ceux qu'on aime !
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Pour croire que gratis on accorde un bienfait, il faut avoir l'esprit ou méchant ou mal fait.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Un bienfait qui se fait trop attendre est gâté quand il arrive.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Un bienfait n'avilit que les cœurs nés ingrats.
Jean-François de La Harpe - Œuvre : Le comte de Warwick, V, 3 (1763)

La conscience du bienfait suffit au sage.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

Le bienfait se mesure non à l'importance du sacrifice qu'il occasionne, mais à celle de l'homme qui le reçoit.
Pierre-Eugène Lamairesse - Œuvre : De la reconnaissance (1867)

Un bienfait, quelque faible qu'il soit, lorsqu'il est placé bien et à propos, est plus grand que le monde lui-même.
Pierre-Eugène Lamairesse - Œuvre : De la reconnaissance (1867)

Accepter un bienfait, c'est donner au bienfaiteur le droit de veiller à ce que son sacrifice ne soit pas perdu. Si l'obligé a plus de cœur que d'amour-propre, cette sujétion n'empoisonnera pas tout à fait sa reconnaissance.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

La reconnaissance serait plus douce si elle ne nous rappelait pas que nous avons eu besoin du bienfait.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

Accorder un bienfait, et en exiger le retour, c'est rétracter le bien qu'on a fait et en perdre le mérite.
Citation chinoise - Œuvre : Les sentences et pensées morales chinoises (1832)

Rien n'accable un ingrat comme un nouveau bienfait.
Pierre-Laurent De Belloy - Œuvre : Pierre le Cruel, le 20 mai 1772.

Le bienfait conserve une empreinte de l'intention du bienfaiteur, comme un air majestueux de sa personne.
Louis-Auguste Martin - Œuvre : L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

L'étalage d'un bienfait en ravit tout le mérite ; il dispense de la reconnaissance, car il paye son auteur en devenant pour lui un moyen d'ostentation, et il serait mal venu s'il se plaignait de l'ingratitude de son obligé.
Louis-Auguste Martin - Œuvre : L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Le bienfait échappé de la mémoire de son auteur se grave en caractères ineffaçables dans les cœurs reconnaissants.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Au fond d'un cœur reconnaissant un bienfait ne s'oublie jamais.
Samuel Ferdinand-Lop - Œuvre : Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Un bienfait mal placé est une mauvaise action.
Quintus Ennius - Œuvre : Les fragments - IIIe s. av. J.-C.

Un bienfait qu'on exalte trop est un reproche pour un ami.
Philémon - Œuvre : Les fragments - IVe s. av. J.-C.

Oubliant le bienfait que nous avons sollicité, nous ne nous souvenons bien que de celui qui est venu nous surprendre.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

L'ingratitude est le règlement indispensable, mais frauduleux, de tout bienfait.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Le dernier bienfait d'un mourant éternise la douleur de sa perte : on ne devrait hériter que de ses ennemis.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

De la mémoire la puissance, suivant le cœur, a plus ou moins d'effet : Un homme, oublieux pour l'offense, ne l'est jamais pour le bienfait.
Jean-Baptiste Millet Saint-Pierre - Œuvre : Quelques chiquenaudes, 25 (1855)

Une flatterie heureuse est un bienfait qui n'est jamais perdu.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Un bienfait n'est jamais perdu, mais on ne le retrouve pas toujours.
Robert Sabatier - Œuvre : Le livre de la déraison souriante (1991)

Un bienfait reçu est la plus sacrée de toutes les dettes : en ne l'oubliant jamais, vous aurez toujours le désir de l'acquitter ; et l'instant de la reconnaissance, loin de vous paraître un fardeau pénible, sera pour votre cœur un vrai soulagement. Vous n'aimez point à devoir : sentez donc le bonheur de rendre plus que vous ne deviez. Je ne croirai jamais qu'avec ce sentiment l'on puisse être réduit à haïr ses bienfaiteurs.
Jacques-Henri Meister - Œuvre : De la morale naturelle (1788)

On est d'autant moins obligé de reconnaître un bienfait que le prix n'en est pas fixé.
Francis Bacon - Œuvre : Dignitate et augmentis scientiarum (1605)

Dans la balance de la meilleure femme du monde, un gros bienfait ne pèsera jamais autant qu'une petite offense.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Un bienfait est dû comme il est accordé.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Le dictionnaire des proverbes :

De quel pays provient le proverbe Accomplis un bienfait, et jette-le à la mer ?

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :