Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur obliger

Ce dictionnaire contient 69 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le verbe obliger. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur obliger issus des quatre coins du monde :

Le seul moyen d'obliger les hommes à dire du bien de nous, c'est d'en faire.
Voltaire ; Les pensées détachées de Voltaire (1800)
Qui a donné n'entend pas s'être dessaisi tout à fait et se croit encore le droit d'exercer un contrôle sur l'obligé. Ce contrôle est d'autant plus impérieux que l'obligé est plus pauvre.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Rien ne remercie mieux que le bonheur de celui qu'on a obligé.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Les orgueilleux nous agacent, mais nous n'osons pas les mépriser, parce que nous sentons qu'orgueil oblige.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Ce que vous faites deux fois de suite, dons ou autres choses, vous vous obligez presque à le faire toujours.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
L'honneur ne nous oblige pas seulement à être honorable, il nous oblige à ne pas vivre avec ceux qui ne le sont pas.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Le pauvre a peu le temps d'attendre impunément ; aussi qui vite oblige, oblige doublement.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Qui n'oblige personne est payé de retour, et ne mérite pas qu'on l'oblige à son tour.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
On oblige deux fois lorsqu'on oblige vite, et de la bienfaisance on double le mérite.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Un lourdaud ne saurait vous obliger sans vous marcher sur le pied.
Victor Cherbuliez ; Les études de littérature et d'art (1873)
On n'est pas obligé d'aimer tous ceux qui nous aiment, et qui n'a rien promis ne doit rien.
Joséphine de Sartory ; Les pensées fugitives (1805)
On ne peut obliger personne à admettre son point de vue.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)
Si l'on m'oblige absolument à rompre le silence, bien des gens pourront s'en repentir.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 juin 1867.
Quand un homme est obligé de reconnaître qu'il a moins d'esprit qu'un autre, il s'en dédommage en s'attribuant plus de bon sens.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 4 juillet 1868.
On veut toujours du bien à ses obligés.
Victor Cherbuliez ; La bête (1887)
Le milliardaire eczémateux est obligé de se gratter lui-même.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
C'est désobliger quelqu'un que de l'obliger à faire ce qu'il ne veut pas faire.
Victor Cherbuliez ; Les hommes et choses d'Allemagne (1877)
Obligez les hommes mal nés, il ne vous en revient que la douleur et la honte.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Cicéron et Auguste (1712)
On est bien servi par ses amis, quand ils sont intéressés à nous obliger.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le plaisir d'obliger est la marque d'une bonne âme.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
L'amour n'est pas l'amour quand l'amour est obligé.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 septembre 1872.
Pour obliger, l'un donne plus volontiers son argent, l'autre son temps, ou sa peine, ou son crédit. Chacun fait le sacrifice qui lui coûte le moins, ou qui le flatte davantage.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Il n'est de supportable que ce et ceux qu'on n'est pas obligé de supporter.
Pierre Reverdy ; En vrac (1929)
Il existe des bienfaiteurs qui ne sont que des collectionneurs d'obligés.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Obligez, sans espoir d'aucune récompense : un bien fait n'est jamais perdu ; tôt ou tard il vous est rendu, et souvent dans le temps que le moins on y pense.
Ésope ; Les fables - VIe s. av. J.-C.
Obliger les autres, c'est souvent prêter à usure et s'obliger soi-même.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Aimer à rendre service, à obliger, c'est le plus sûr moyen de gagner tous les cœurs.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Ceux qui obligent le plus ne sont pas ceux qui se font le plus aimer : il faut savoir ménager la délicatesse de celui que nous voulons obliger, et alors nous serons sûrs de nous faire aimer ; quand en ouvrant notre main nous aurons le soin d'ouvrir notre cœur, celui des autres s'ouvrira à son tour en notre faveur. L'union qui se forme entre deux cœurs unis par la reconnaissance et la bienfaisance est durable, et ne convient qu'à des âmes également sensibles : il faut si peu pour se faire aimer ! quelques bienfaits peuvent nous valoir une infinité de plaisirs.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
On se rend service à soi-même en obligeant un ami.
Plaute ; Le Persan - IIe s. av. J.-C.
Pour toutes les femmes, la reconnaissance c'est de l'amour : aussi aime-t-on à les obliger.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)