Les citations sur crime

Ce dictionnaire contient 128 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot crime. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur crime issus des quatre coins du monde :

Le crime rend égaux tous les êtres qu'il associe.
Lucain ; La Pharsale, IV - env. 60 ap. J.-C.
L’amour, qui enfante tous les crimes, apprend à voler et apprend à mentir.
Victor Cherbuliez ; Après fortune faite (1896)
Aucun crime n'est vulgaire, mais la vulgarité est un crime. La vulgarité, c'est ce que font les autres.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Ce qui engendre le crime moderne, c'est la misère et non la méchanceté.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
L'honnête homme est celui qui n'a rien à se reprocher, et qui n'a à pâlir d'aucun crime.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les crimes que l'on commet en songe, on est capable de les commettre réellement.
Rémy de Gourmont ; Sixtine (1890)
Le fanatisme, autrefois l'un des mobiles du crime, n'en est plus même le prétexte : Ravaillac est renié par Ravachol.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les partis sont toujours prêts à répudier les crimes qui peuvent leur nuire.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les flatteurs du peuple ont trouvé un moyen de faire disparaître les délits et les crimes, c'est d'annuler les lois qui les condamnent.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Nous excusons les crimes par des passions et des habitudes qui n'en sont que la circonstance aggravante.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
La célébrité qui s'acquiert le plus vite est celle du crime.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Quand la lâcheté des hommes trompe le crime et rassure le coupable par de perfides hommages, le ciel place dans l'âme du criminel un juge pour le condamner, un bourreau pour le punir.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées, maximes et réflexions (1823)
La paresse a cette vertu d'empêcher bien des crimes.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le crime a de l'audace, mais il n'a ni fierté ni grandeur.
Raymond Brucker ; Maria de Valréas (1841)
La cupidité est la mère des crimes, et l'orgueil la nourrice de la cupidité.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Quiconque pense au crime est près de s'y résoudre.
Charles Nodier ; Trésor et des trois hommes (1835)
Tous les crimes et les vices viennent de faiblesse ; ils ne méritent donc que la pitié !
Alfred de Vigny ; Journal d'un poète (1824)
Ce qui rend les hommes hardis à entreprendre les crimes, c'est lorsqu'ils demeurent impunis.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
La honte du crime diminue dans la même proportion que l'audace de le commettre s'accroit.
Sénèque ; Les pensées et morales - Ier s. ap. J.-C.
Pour tenter de justifier une injuste condamnation, cet homme commit des crimes.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
En aidant le coupable à tomber dans l'abîme, le flatteur complaisant commet un double crime.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
L'amour fait trouver des excuses à tous les crimes qu'il fait commettre.
Madeleine de Scudéry ; Les choix de pensées, De l'amour (1766)
Les crimes purement moraux et qui ne laissent aucune prise à la justice humaine sont les plus infâmes et les plus odieux… Dieu les punit souvent ici-bas. — Là gît la raison des épouvantables malheurs qui nous paraissent inexplicables.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
Le marchand de vin qui vend du jus de sureau pour du jus de raisin est aussi coupable, et coupable du même crime, que le consommateur qui le paierait avec une pièce de plomb qu'il ferait passer pour une pièce d'argent.
Alphonse Karr ; L'esprit d'Alphonse Karr (1888)
Les biens que le crime procure sont suivis de peines et de repentirs.
Euripide ; Le cyclope - Ve s. av. J.-C.
Tel crime en ce monde est moins puni que la faute la plus légère, et il suffit aujourd'hui d'une défaillance ou d'un emportement pour attirer sur une noble tête une irrémédiable disgrâce.
Victor Cherbuliez ; L'art et la nature (1892)
Les cours sont l'atelier du crime, le foyer de la corruption ; l'histoire des rois est le martyrologe des nations.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
L'audace est le propre du crime, le calme est celui de l'innocence.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
Il n'y a aucune alliance possible entre le crime et la vertu.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
Quelques crimes toujours précèdent les grands crimes.
Jean Racine ; Phèdre, IV, 2, le 1er janvier 1677.
— Ton père et moi tu nous feras mourir de chagrin. — Tant mieux, comme ça on retrouvera pas l'arme du crime.
Michel Audiard ; Mélodie en sous-sol (1963)
Le crime est le bourreau de l'âme.
Jean-Étienne-Judith Forestier ; Les leçons d'orthographe corrigées (1803)
L'irréflexion entraîne à bien des sottises, et quelquefois à des crimes.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le châtiment est toujours en raison du crime.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.
Par quel crime, par quelle erreur, ai-je mérité ma faiblesse actuelle ?
Arthur Rimbaud ; Matin, Une saison en enfer (1873)
Commettre les plus grands crimes, pourvu qu'ils soient utiles, est une politique bien impie.
Bernard Fontenelle ; Les pensées et réflexions (1757)
Un crime entraîne presque tous les autres.
Abbé Antoine Prévost ; Les pensées et maximes (1697-1763)
Les relations louches entraînent dans la voie du crime ou de malhonnêteté !
Jean Dutourd ; L'âme sensible (1959)
Toute espèce de fanatisme place les âmes ardentes bien près du crime.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
La négligence, crime dans la vie publique, est aussi un crime en amitié.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 novembre 1849.