Les citations célèbres sur les critiques (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Pour avoir un effet salutaire, toute critique doit être constructive.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)
Il y a des critiques qui font des réputations sans pouvoir jamais s'en faire une.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
La critique juste et intelligente est l'oiseau rare : le faux, le médiocre dominent dans le monde.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 mars 1880.
Quel est notre plus sévère critique ? Un amateur qui se résigne.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)
Le silence est la forme la plus haineuse ou la plus modeste de la critique.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Bien lire, c'est faire de la psychologie et de la critique avec vérification.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 avril 1880.
Dans la vie de la plupart des grands hommes, il y a des années critiques où, encore incertains d'eux-mêmes, ils s'appliquent à débrouiller leur chaos.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
La peine que cause une légère critique, même lorsqu'elle est injuste, me semble plus vive que le plaisir que peuvent procurer de brillants éloges.
Thomas Jefferson ; Les mélanges politiques et philosophiques (1833)
La critique est la conscience de l'art.
Paul Léautaud ; Le journal littéraire (1968)
Les mauvais critiques disent souvent du mal des ouvrages d'autrui, comme un charlatan décrie les remèdes d'un autre charlatan, pour pouvoir mieux vendre les siens.
Jean-Étienne-Judith Forestier ; Les leçons d'orthographe corrigées (1803)
Le chef d'œuvre de la critique, c'est de déterminer exactement la limite de ses erreurs et par conséquent de serrer le vrai par une approximation croissante. Toujours mieux est sa devise.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 mars 1871.
Lorsque la pensée critique nous fait distinguer le vrai du faux, voyons par quel point ils se pénètrent.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Froide ou sèche, acerbe ou pédante, la critique alors est sans fruit ; et le plus souvent elle nuit en se faisant décourageante. Moquerie est chose indigente : bien critiquer, n'est pas fronder, c'est éclairer et féconder.
Henri-Frédéric Amiel ; Il penseroso (1858)
On est plus enclin à la critique malicieuse qu'à l'indulgence.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Combien ceux qui peuvent supporter la critique, et qui l'implorent de vrai cœur, sont moralement supérieurs à ceux qui ne peuvent l'un et qui ne font pas l'autre !
Henri-Frédéric Amiel ; Grains de mil (1854)
La critique, c'est comme la politique, ou le théâtre. Ça ne doit pas durer trop longtemps.
Georges Perros ; Les lettres à Lorand Gaspar, le 16 mars 1967.
Tant vaut l'homme qui écrit tant vaut sa critique.
Georges Perros ; Télé-Notes (1992)
La jalousie est le signe du manque de fatuité, du sens critique, de l'intelligence.
Paul Léautaud ; Le journal littéraire (1968)
La critique n'est pas aisée, mais l'art est plus difficile.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les réflexions sur la critique (1808)
Écoutez les conseils et bravez la critique.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les réflexions sur la critique (1808)
Pour vaincre la timidité, il faut oublier les critiques que l'on se fait à soi-même et ne prendre point souci de la présence d'autrui.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Le flambeau de la critique s'allume plus souvent pour détruire que pour éclairer.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
La critique vous trouvera toujours impertinent du moment que vous la critiquez.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Rien d'émouvant comme une critique très dure et juste, faite par un grand orgueilleux sur lui-même. On pense à ce qu'a dû lui coûter, non seulement de la révéler, mais de l'admettre à ses propres yeux.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Dans quelque affaire que ce soit, le moindre succès nous attire des envieux, ou des critiques.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Certaines œuvres blessent tellement la morale qu'elles échappent par cela même à la critique.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Il est des critiques si outrées qu'elles semblent plutôt l'œuvre d'un compère que d'un ennemi.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
On reconnaît un mauvais critique à ce qu'il donne des coups d'épingle sans jamais rien percer. Il est ce juge qui n'écoute que l'avocat général, ignore la défense et n'entend pas les jurés.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le critique a cette manie de s'attacher plus volontiers aux œuvres qui peuvent se passer de lui.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le critique est ce médecin habile à établir un diagnostic et maladroit à prescrire la médication.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Un critique est un homme qui lorsqu'il n'aime pas ça veut en dégoûter les autres.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
La critique des opinions conduit au mépris presque général des opinions.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 mai 1878.
Le critique se croit lime qui polit quand il est râpe qui mord.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il y a souvent plus de vraie bonté dans la critique que dans l'éloge.
Mademoiselle de Sommery ; Les doutes sur différentes opinions reçues (1782)
Un péché de la critique est l'autocélébration à travers l'autre.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
La critique de soi-même tue la confiance.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 juin 1877.
Le vrai critique sait tout comprendre, mais il ne consent à être la dupe de rien, et ne fait à aucune convention le sacrifice de son devoir, qui est de trouver et de dire le vrai.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 mai 1878.
Le critique n'emploie pas précisément sa plume pour écrire, mais pour rappeler à elles par l'odeur du roussi des personnes privées de sentiment ; il chatouille avec elle le gosier du plagiaire, afin de produire sur lui l'effet de l'émétique ; il s'en sert comme d'un cure-dent pour lui nettoyer la bouche. De toute la nomenclature des savants, il est le seul qui ne puisse jamais s'épuiser ni déposer sa plume, fut-il demeuré un siècle entier assis devant son écritoire. Tandis que le philosophe et le poète traitent des sujets neufs, le critique ne fait qu'appliquer la routine de son jugement et de son goût à mille productions nouvelles.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
La louange fine et délicate ne peut avoir de grâce qu'autant que la critique est permise.
Stendhal ; Lettre à M. R. C., le 4 septembre 1820.
La critique ne doit s'appliquer qu'où elle peut verser le baume d'une juste louange dans la plaie d'une utile blessure.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
La critique la plus fine est une louange exagérée.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Pour être au dessus de la critique, il faudrait être au dessus de la louange.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Préservez soigneusement votre langue de la critique et du blâme d'autrui.
la Turquie ; Les proverbes et sentences turques (1820)
L'éternelle critique de moi-même a tué en moi la capacité d'agir.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 novembre 1872.
Un siècle est presque toujours la critique de l'autre ; il en est de même d'un gouvernement qui succède à un autre.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Si l'on veut rendre la critique utile, il faut avoir soin de lui donner la louange pour passeport.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
La critique fronde tout pour être crue supérieure à tout.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Qui sait se taire a l'avantage de ne point s'exposer aux critiques.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Les femmes sont nées critiques dans le méchant sens de ce mot. Elles excellent à trouver des taches dans le soleil et à mettre à nu le mauvais côté des bonnes choses.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Il est peu de femmes qui aient du bon sens devant un éloge, et du sang-froid devant une critique.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
La critique, cette femme sage, fait comme la sage-femme, toujours crier les nouveau-nés.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Le premier devoir de la critique, c'est la justesse, c'est d'être dans le sujet, dans le point de vue. Le malentendu ne lui est pas permis.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 avril 1877.
Que ta critique soit positive, montre le but en signalant le défaut.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 27 octobre 1848.
Le scalpel est un instrument de la critique, mais il confond autopsie et assassinat.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'œuvre.
Anatole France ; La vie littéraire (1888-1892)
Rien de plus contagieux que la critique, mais rien de plus rare que d'échapper à la contagion.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
La critique n'est bien souvent que l'arme des faibles qui ne savent aussi bien faire.
Maxalexis ; Nombreux sont les incompétents (2014)
La critique est une lime qui polit ce qu'elle mord.
Ernest Legouvé ; L'art de la lecture (1877)
Que la critique évite toujours l'ironie, elle embarrassera les amours-propres les plus intraitables.
Abel-François Villemain ; Les discours et mélanges littéraires (1823)
Les véritables critiques sont presque aussi rares que les bons auteurs.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Si la Critique n'est plus capable aujourd'hui de créer le succès, elle peut encore l'arrêter.
Antoine Albalat ; Comment on devient écrivain (1925)
La bonne critique est maternelle, c'est-à-dire sympathique, encourageante, en même temps que clairvoyante.
Henri-Frédéric Amiel ; Essais critiques (1931)
Un critique qui rit ne rit que d'un œil, soit du bon, soit du mauvais.
Erik Satie ; Les cahiers de philosophie et d'art (1921)
La critique du mérite trouve beaucoup d'approbateurs.
Mademoiselle de Sommery ; Les doutes sur différentes opinions reçues (1782)
Pour faire de la bonne critique littéraire, il faut d'abord aimer la littérature, et ce n'est pas un mince mérite.
Antoine Albalat ; Comment on devient écrivain (1925)
La critique a droit à toutes les opinions à condition d'en avoir.
Claude Lelouch ; Itinéraire d'un enfant très gâté (2000)
La critique de nos ennemis, toute sévère et vigilante qu'elle est, ne peut aller jusqu'à nous désabuser de nous-mêmes ; leur malignité sert même de prétexte à notre amour-propre, par l'indulgence qui veut nous inspirer en faveur de nos plus grands défauts, et l'aveuglement de cet amour-propre va tous les jours jusqu'à trouver moyen de faire en sorte qu'on soit content de soi, quoiqu'on ne contente personne.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Les réflexions et pensées (1720)
Une critique a tort par le seul fait qu'elle est une critique.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 novembre 1879.
La grande critique vit d'admiration, la petite, de chicane.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)
Tant qu'un critique ne prend pas parti, il est historien.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

Autres dictionnaires à consulter :