Les citations despotisme

Ce dictionnaire contient 47 pensées et citations despotisme :

L'anarchie est plus méprisable que le despotisme. De même les vices de la femme sont plus méprisables que ceux de l'homme. Les premiers viennent de faiblesse, les seconds témoignent au moins de quelque force !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Le commerce le plus lucratif serait d'acheter les hommes ce qu'ils valent et de les vendre ce qu'ils s'estiment. Le despotisme fait le contraire, et c'est pourquoi il fait toujours banqueroute.
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Les blessures de la calomnie ne sont dangereuses que sous le despotisme.
Maximilien de Robespierre ; Les pensées et maximes (1796)
L'empressement de la foule à accepter tous les genres de despotisme explique celui des habiles à en rechercher les profits.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
La liberté est la santé des États, la licence en est la maladie, et le despotisme un remède violent qui guérit le mal en tuant le malade.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Rien ne s'accommode mieux du despotisme que la passion de l'égalité : on acclame le maître qui s'impose à ceux dont on est jaloux.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les mots, cette chose si légère, sont l'arme la plus redoutable de l'anarchie et du despotisme.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Ne consens à vivre ni dans l'anarchie ni sous le despotisme.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.
Moi, tout ; le reste, rien : voilà le despotisme, l'aristocratie et leurs partisans. - Moi, c'est un autre ; un autre, c'est moi : voilà le régime populaire et ses partisans. Après cela décidez.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Sous le despotisme, les épigrammes, les satires, sont les dernières armes dont la faiblesse des peuples se sert dans l'ombre contre les tyrans.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées, maximes et réflexions (1823)
Le despotisme affaiblit sa base en s'élevant : bientôt il n'a plus pour appui que la roue mobile de la fortune ; et dès qu'elle chancelle, il tombe sans secours, parce qu'il existait sans soutien.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées, maximes et réflexions (1823)
Le despotisme est condamné à l'inconséquence, puisqu'il est par lui-même tout ce qu'on peut concevoir de plus opposé à la raison, à la nature, et à la justice.
Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées, maximes et réflexions (1823)
Le parti de l'ordre, c'est toujours le parti de la réaction et du despotisme.
Jean Dutourd ; Le fond et la forme (1958)
La nature du despotisme est de n'enrichir des esclaves que pour les dépouiller.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'esprit et le génie de M. l'abbé Reynal (1782)
Le raffinement le plus odieux du despotisme est de diviser ses esclaves.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'esprit et le génie de M. l'abbé Reynal (1782)
La révolte est une ressource terrible, mais c'est la seule ressource qui reste en faveur de l'humanité dans les pays opprimés par le despotisme.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'esprit et le génie de M. l'abbé Reynal (1782)
Les petits esprits ont besoin de despotisme pour le jeu de leurs nerfs, comme les grandes âmes ont soif d'égalité pour l'action du cœur.
Honoré de Balzac ; Les célibataires, Pierrette (1842)
Le despotisme peut mener un peuple à l'agonie, mais non le faire mourir.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
La centralisation des intérêts et des entreprises est dans la nature du despotisme. La nature de la République repousse le monopole.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)
Il est plus facile d'ériger une république sans anarchie qu’une monarchie sans despotisme.
Napoléon Bonaparte ; Les maximes et pensées (1769-1821)
Ce qui est plus insupportable que le despotisme des gouvernants, c'est la tyrannie des subalternes.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
On prête volontiers au despotisme une figure maigre et hâve, les tyrannies grasses ne sont pas les moins redoutables.
Victor Cherbuliez ; Noirs et rouges (1881)
Ce qui est plus insupportable que le despotisme des souverains, c'est la tyrannie des subalternes.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Le despotisme et la tyrannie ont opté pour la douceur, le miel et le soufre. Sans bruit, sans tapage ils font leur ravage dans la société surtout quand elle se proclame démocratique.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)
Le despotisme républicain est le plus fécond en actes de tyrannie parce que tout le monde s'en mêle.
Napoléon Bonaparte ; Les maximes et pensées (1769-1821)
La victoire est la ligne la plus droite qui mène au despotisme.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
Plus le despotisme se sent coupable, et plus il se montre absolu ; moins il a de titres, et moins il a de scrupules ; moins il a de prestige, et plus il a d'ombrage.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
La superstition transforme l'homme en bête ; le fanatisme en fait une bête féroce, et le despotisme une bête de somme.
Jean-François de La Harpe ; Les pensées diverses (1791)
Les bienfaits du despotisme sont courts, il empoisonne les sources mêmes qu'il ouvre. Il ne possède qu'un mérite d'exception, une vertu de circonstance, et dès que son heure est passée, tous les vices de sa nature éclatent et pèsent de toute part sur la société.
François Guizot ; Histoire de la civilisation en France (1830)
Le despotisme reste le despotisme, même sous le despote de génie.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Le despotisme est toujours odieux, et l'on ne fait jamais bien ce qu'on fait par contrainte.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
L'anarchie est dangereuse autant que le despotisme.
Eschyle ; Les fragments - Ve s. av. J.-C.
L'injustice du despotisme et de la tyrannie soulève l'humanité en faveur de la liberté des peuples.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Le despotisme frappe le style de bêtise.
Stendhal ; Promenades dans Rome (1829)
L'intolérance, escortée du despotisme qui en est l'application, est le pire des maux.
George Sand ; La confession d'une jeune fille (1865)
La gloire enveloppe le despotisme de son éclat, et le fait admirer du vulgaire.
Pythagore ; Les fragments - VIe s. av. J.-C.
Le despote éclairé transforme le despotisme en république bien ordonnée, tandis que trop souvent le tribun ambitieux, jaloux d'une domination contestée, n'hésite pas à faire d'une république le despotisme le plus odieux.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
De toutes les puissances qui dominent l'homme, il n'en est pas de plus despotique que l'habitude.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Tout le monde se révolte, en apparence, contre le despotisme de ceux qui prétendent donner le ton, et cependant ce sont ceux qui gouvernent le plus sûrement la multitude.
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Les pensées et réflexions morales (1760)
Quand le despotisme est dans les lois, la liberté se trouve dans les mœurs, et vice versa.
Honoré de Balzac ; La peau de chagrin (1831)
Le despotisme aime l'ignorance qui n'a d'opinion que celle qu'il lui donne.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Sous le despotisme, même le plus civilisé, l'épouse est traitée plutôt en servante qu'en compagne de l'homme, et protégée plutôt comme mère de ses enfants que comme associée d'intérêt et de sentiment avec lui.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Un despotisme sans âme, après avoir étouffé les germes du bien, finit toujours par conduire à l'anarchie.
Emmanuel Kant ; De la paix perpétuelle (1795)
Le despotisme, armé d'un stupide délire, peut torturer mes jours mais non briser ma lyre.
Lucien Émile Arnault ; L'adieu (1828)
Émancipation : Changement de tutelle de la tyrannie d'autrui au despotisme de soi-même.
Ambrose Bierce ; Le dictionnaire du diable (1911)
L'angoisse atroce, despotique, sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Spleen (1857)
La liberté enfante l'anarchie, l'anarchie conduit au despotisme, et le despotisme ramène à la liberté.
Honoré de Balzac ; La peau de chagrin (1831)

Autres dictionnaires à consulter :