Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur noble

Ce dictionnaire contient 51 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot noble. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur noble issus des quatre coins du monde :

Penser est la joie la plus noble de l'homme, et faire penser sa plus haute ambition.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
La plus noble conquête de l'homme est à venir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le noble se hausse sur ses quartiers, le millionnaire sur ses sacs, le sage sur ses réflexions.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Un noble ne s'ignore jamais, un riche fort rarement, un sot toujours.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il y a en ce monde des âmes nobles, qui cherchent à multiplier le bien, qui cherchent à encourager, consoler, relever, fortifier, et à édifier les autres.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 janvier 1876.
Un noble sans mérite est un vase qui n'a plus que l'étiquette.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Un cœur noble et bon, conservé tel depuis l'enfance, est un trésor qui devient toujours plus beau.
Johann Wolfgang von Goethe ; La fille naturelle (1804)
L'unique et noble richesse n'est pas l'amour qu'on inspire, c'est celui qu'on a dans le cœur.
Marcel Pagnol ; La prière aux étoiles (1941)
L'homme est la moins noble conquête de la femme.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Le bonheur que donne l'amour est une chose noble et sacrée ; préservons-le avec un soin jaloux de toute profanation. Que le cèdre de la montagne tombe frappé de la foudre, cette fin est digne de lui : mais que les insectes et les parasites tarissent sa sève généreuse, que des animaux malfaisants fouissent la terre à son pied et dévorent ses racines, une telle indignité lui doit être épargnée.
Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)
Le nouveau noble est trop humilié de sa petitesse pour s'en souvenir.
Philippe-Auguste de Sainte-Foy ; Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)
Le propre du nouveau noble, c'est d'oublier son origine.
Philippe-Auguste de Sainte-Foy ; Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)
Un homme noble reste à jamais fidèle à son amour ainsi qu'à la parole donnée.
Tristan Bernard ; Les mémoires d'un jeune homme rangé (1899)
La plus noble revanche est de pardonner.
Thomas Fuller ; Gnomologia, adagies and proverbs (1732)
Il faut avoir une humilité noble et généreuse, qui ne fasse rien pour être louée, et qui n'omette rien de ce qu'il convient de faire, de peur d'être louée.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Les personnes nobles et simples s'entendent toujours très vite ; elles se connaissent à un signe, et se rencontrent sur un terrain plus solide que les talents et les finesses qu'elles peuvent avoir la chance de posséder, particulièrement sur le terrain de la sincérité et de la droiture.
Ralph Waldo Emerson ; Les lois de la vie (1864)
Une femme belle, noble, aimable, on ne l'abandonne pas.
Nicolas Machiavel ; L'entremetteuse maladroite (1513)
Il y a des nobles qui sont bêtes comme des sacs et gardent en eux tout ce qu'on y met.
Maxime Gorki ; Ma vie d'enfant (1914)
Ce qui empêche souvent une femme d'être irritée de l'amour que l'on montre pour elle, c'est qu'elle le croit presque toujours plus noble qu'il ne l'est en effet.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Un cœur noble a besoin d'estimer ce qu'il aime.
Jean-François Ancelot ; Olga ou L'orpheline moscovite, le 15 septembre 1828.
Il est un noble orgueil qui, renfermé au fond de l'âme, sans cesse humiliée par le sentiment de nos faiblesses, ne nous élève jamais en présence d'un autre homme, mais toujours à l'aspect d'une bassesse.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)
L'union des sexes n'est idéale et parfaite que lorsqu'ils se réunissent dans deux nobles cœurs.
George Sand ; Teverino (1846)
La bonté est la plus noble faculté de l'âme humaine et la plus grande des vertus.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Aimer à donner, c'est la marque d'un bon cœur et d'une âme noble. Un grand cœur reçoit de petits présents d'une main, et en fait de grands de l'autre.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
L'amour exalte tout ce qu'il y a dans nos âmes de noble et de délicat, et il peut subsister longtemps après l'objet ou les qualités qui l'ont fait naître, comme un parfum qui n'abandonne plus le vase où la liqueur a séjourné.
Jules Simon ; Le devoir (1854)
Le noble et l'ouvrier sont plus disposés que le bourgeois à sacrifier leur argent. Ils savent qu'il leur restera toujours ce qui fait leur force : à l'un sa naissance et ses alliances, à l'autre ses bras.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Le travail est l'aliment des âmes nobles.
Sénèque ; Les fragments - Ier siècle.
Le plus noble rôle du vieillard est d'applaudir au triomphe de l'homme qu'il avait encouragé enfant ; c'est d'admirer l'idée enfin éclose qu'il avait vue en germe ; c'est d'assister du moins, calme et souriant, aux mouvements nécessaires qui s'effectuent sans lui, mais sous son regard, et d'augurer, par la vue de son expérience, les autres mouvements qui en sortiront un jour.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Trop noble dans ses sentiments pour avoir la bassesse et la lâcheté de déchirer qui que ce soit en son absence, l'honnête homme se permet encore moins de railler ceux qui sont présents. Il badine quelquefois pour égayer la conversation, mais sans blesser : on rit avec lui, mais personne ne pleure. Il ne ressemble pas à ces esprits caustiques et amoureux de leurs pensées, qui aiment mieux perdre un ami qu'un bon mot ; et il croit que c'est avoir beaucoup d'esprit, que de ne pas faire usage quelquefois de tout son esprit.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Combien de nobles portent sur leur front l'orgueil de leur origine, qui devraient cent fois en rougir ! Quelle honte de voir un gentilhomme sans probité ou sans honneur, qui insulte tout le monde, est le tyran de ses vassaux, usurpe le bien d'autrui, manque de parole, s'abandonne à la crapule ou à la débauche, est parasite effronté, ou vil complice des passions des riches ! De tels gentilshommes ont raison de crier à tout le monde qu'ils le sont. Eh ! qui sans cela aurait pu le soupçonner ? Mais moi j'élève la voix à mon tour, et je leur crie : Changez de mœurs, ou changez de nom : un magnifique piédestal n'est pas fait pour une figure difforme.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)