Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur vertu.

1 — Notre citation favorite sur la vertu :

La citation favorite L'art et la vertu s'acquièrent par pièces et par morceaux, disait Anne Barratin. Une poétesse, peintre, écrivaine et femme de lettres genevoise, Berthe Vadier, a écrit : Toutes les vertus s'enchaînent les unes aux autres. Qu'une seule s'en aille, malheur aux autres ! Si une maille lâche, tout le tricot se défait. À la vérité on a encore la ressource du ravaudage, mais qu'est-ce qu'une vertu raccommodée ? Consultez aussi notre dictionnaire des citations sur être vertueux ainsi que notre sélection des meilleures citations et pensées sur les vertus et les vices.
Thèmes en rapport : #art #vertu #malheur #lâche #vérité

2 — Les 154 citations et pensées sur le thème : Vertu.

Aucune vertu n'est exempte de travail ! Les unes ont besoin d'aiguillon, les autres de frein. De même que sur une descente il faut au corps une force qui le retienne, et, pour monter, une impulsion ; ainsi certaines vertus suivent un plan incliné, d'autres gravissent laborieusement.

Sénèque - La vie heureuse - env. 58 ap. J.-C.

Jeune, on croit trop à la vertu des femmes ; vieux, on n'y croit pas assez.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

La vertu défend une œuvre encore plus sûrement qu’elle ne défend une femme.

Marcel Achard - Discours de réception à l'Académie française, le 3 décembre 1959.

Ne vous laissez pas entraîner sur les chemins de la vertu – c'est le pire défaut des femmes. Elles veulent toujours que nous soyons bons. Et si nous sommes bons quand elles nous rencontrent, elles ne nous aiment pas du tout. Elles aiment que nous soyons irrémédiablement mauvais lorsqu'elles nous trouvent, et nous abandonner quand nous sommes devenus horriblement bons.

Oscar Wilde - Les aphorismes et pensées (1854-1900)

Ce n'est pas par l'amour que la femme dompte et subjugue l'homme, mais par la vertu. Souvent l'amour de la femme, par sa nature ombrageuse et exigeante, impose au mari trop de sacrifices de temps et de forces. Mais la vertu enchaine son âme, captive son esprit et sert de doux oreiller à ses velléités de liberté.

Alexandre Weill - Si j'avais une fille à marier (1860)

Il n'est pas aujourd'hui de vertu d'une pratique plus difficile que l'espérance.

François Mauriac - Les paroles perdues et retrouvées (1986)

La vertu est modeste ; elle ne s'étale pas, elle fuit le grand jour ; rien de plus difficile que de la saisir dans un éclair des yeux ou un reflet du visage.

Pierre-Joseph Proudhon - Du principe de l'art (1865)

Pour les natures délicates, la pratique de la vertu a toutes les douceurs de l'épicuréisme.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

La vertu, comme la santé, est un équilibre instable entre les forces contraires dont le jeu constitue la vie.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

La vertu des femmes est comme la science des médecins ; tout le monde en médit, et chacun, au besoin, compte sur elle.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

La vertu du jeune homme s'indigne des vices où l'âge l'entraîne, la sagesse du vieillard voit avec indulgence ceux dont l'âge l'a délivré.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Si la vertu manque souvent d'indulgence croyez bien que le mal en est encore plus dépourvu et qu'il se permet de bien autres sévérités envers ceux dont le bon exemple l’offusque.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La vertu se doit à tout prix de se distinguer du vice, et particulièrement quand le vice emprunte le masque de la vertu.

Jean Dutourd - Les pensées et réflexions (1990)

La vertu est une beauté intérieure, comme la beauté est une vertu extérieure.

Francis Bacon - Les essais (1625)

Il n'est point de vertu plus voisine de la faiblesse que la candeur.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Un extérieur grave et majestueux est comme le palais où la vertu réside.

Citation chinoise - Les sentences et pensées morales chinoises (1832)

Pour que la vertu soit solidement placée à cheval il faut commencer par faire perdre les étriers au vice.

Auguste-Louis Petiet - Les pensées, maximes et réflexions (1851)

La vertu des femmes et le courage des hommes sont affaire de zéros.

Philippe Bouvard - Mille et une pensées (2005)

La vertu n'est pas l'ennemie de nos joies puisqu'elle les rationne.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La vertu attire le malheur comme le miel attire les mouches.

Victor Cherbuliez - La revanche de Joseph Noirel (1882)

Les femmes devraient conserver leur vertu même dans les moments destinés à la perdre.

Ninon de Lenclos - Les pensées et maximes (1706)

La connaissance de la vertu nous donne celles de tous nos devoirs.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

Pour prêcher la vertu, pour la persuader, inspirez-la plutôt que de la commander.

François de Neufchâteau - Les pensées et maximes (1750-1828)

La divine patience est une vertu commune au génie et aux saints.

Victor Cherbuliez - L'art et la nature (1892)

Vertu : Mal vue parce qu'elle ne profite à personne.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

Sans l'hommage que la vertu rend parfois au vice, il n'existerait pas pour la justice de délinquance astucieuse.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

La vertu consiste à ménager d'heureuses rencontres entre son égoïsme et l'intérêt d'autrui.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La vertu nous fait jouir, avant même d'obtenir les récompenses éternelles, du plaisir incomparable de la bonne conscience et de l'espoir du bonheur futur.

Jean Chrysostome - Les homélies, discours et lettres choisies (1785)

La vertu compatissante pour autrui et détachée de soi-même est le vrai lien de la société.

François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Socrate, Alcibiade et Timon (1712)

La naissance ne fait qu'annoncer ou supposer le mérite, les honneurs n'en imposent qu'au vulgaire : le génie vaste, et de grands talents, n'excitent que l'admiration ; la vertu seule captive les cœurs.

Philippe-Auguste de Sainte-Foy - Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)

On ressemble au soleil quand on possède une vertu qui ne se dément pas ; dans le cas contraire, on ressemble à la lune qui croît et qui décroît, et encore plus à des nuages qui obscurcissent le jour.

Saint Vincent de Paul - Les maximes spirituelles (posthume, 1576)

La vraie vertu n'a point de limites, elle va toujours outre.

Saint François de Sales - Le traité de l'amour de Dieu (1616)

Il ne suffit pas que la vertu soit dans le cœur, il faut la rendre visible, il faut qu'elle répande sur toutes nos actions un coloris si lumineux, qu'elles ne soient point équivoques, car les hommes ne voient que notre extérieur, et c'est par nos actions qu'ils jugent de nos sentiments, c'est sur le rapport de leurs sens qu'ils nous pèsent et nous apprécient.

Pigault-Lebrun - La folie espagnole (1799)

Si l'homme est doué de vertu, que la vertu parle pour lui, mais qu'il n'en parle pas lui-même.

Citation persane - Les contes, fables et sentences persanes (1788)

La fortune est partout bien accueillie, se trouve partout et se mêle de tout, tandis que la vertu trouve à peine l'âme d'un sage où elle puisse se réfugier.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

La vertu consiste dans l'absence de faute, tout le reste n'est que vain bruit.

Pierre-Eugène Lamairesse - Exhortation à pratiquer la vertu (1867)

Le propre de la vertu est d'éviter l'envie, la convoitise, la colère et la médisance.

Pierre-Eugène Lamairesse - Exhortation à pratiquer la vertu (1867)

La vertu se dissipe à l'approche de l'amour, comme les brouillards devant le soleil.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

La vertu est sans faste, elle se suffit à elle-même, et n'a pas besoin de tous les colifichets dont s'enveloppe l'orgueil.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

La vertu, dans toute sa pureté, est simple, sublime, naturelle, sans vanité, sans ostentation, et trouve en elle seule sa gloire et sa récompense.

Félicité de Genlis - Les maximes, pensées et textes recueillis (1830)

Il y a dans la vertu une noblesse, une élévation que les cœurs vils et rampants ne sauraient atteindre.

Jean-Baptiste Massillon - Les maximes et pensées (1742)

L'innocence est la page blanche ; la vertu est la page écrite.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

La vertu est le dévouement au devoir, et non à l'amitié, à l'amour, aux affections humaines.

Cécile Fée - Les maximes et pensées (1832)

Ceux qui affligent certaines âmes sont les gardiens de leur vertu.

Honoré de Balzac - Les maximes et pensées (1856)

Quand la vertu sort d'une source obscure, son obscurité est illustrée par les actions et le mérite de l'homme. L'honneur sans la vertu, et qui n'est formé que de vains titres de grandeur et de noblesse, n'est qu'une enflure hydropique. Ce qui est bon par lui-même, est bon sans nom et sans titres, et ce qui est vil reste toujours vil, malgré les titres.

William Shakespeare - Tout est bien qui finit bien (1603)

La vertu qu'accompagne la satisfaction d'avoir fait du bien est préférable aux richesses.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

La vertu établit une espèce d'égalité parmi les hommes ; par sa douceur elle rapproche les grands vers les petits, et par sa noblesse elle élève les petits vers les grands : elle fait aimer aux uns et aux autres leurs devoirs par ses leçons ; par son pouvoir elle les porte tous au bien.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

La véritable vertu est renfermée dans des bornes très étroites, ses règles sont fixes et déterminées : à droite et à gauche de sa route se rencontre le vice.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

Tout passe dans le monde, les plaisirs, les honneurs, les richesses ; et nous ne nous trouvons pas, à la fin de nos jours, plus heureux pour avoir goûté les uns et possédé les autres. La vertu ne s'écoule pas ainsi, comme les choses humaines ; elle ne laisse point de dégoût ni de satiété dans le cœur ; plus on en jouit, plus on l'aime : on ne peut jamais se repentir d'avoir souffert pour elle ; on a seulement le regret, quand on connaît ses charmes, de ne l'avoir pas toujours suivie.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

La véritable vertu n'est point opposée à la véritable gloire qui est la récompense de toute bonne action : elle en suit l'éclat, parce qu'elle est humble, mais elle ne la méprise pas.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

Donner des louanges à un homme qui les mérite, c'est payer son tribut à la vertu.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

Il y a vertu à dompter ce qui fait pâlir le commun des hommes.

Sénèque - Hercule furieux - env. 60 ap. J.-C.

Il n'est chez les hommes aucun pouvoir plus grand que la vertu. Tôt ou tard la piété obtient un prix glorieux.

Euripide - Les fragments - Ve s. av. J.-C.

Qui périt pour la vertu ne meurt pas.

Plaute - Les captifs - IIe s. av. J.-C.

La vertu fait le salut des peuples.

Ménandre - Les fragments - IVe s. av. J.-C.

Ceux qui manquent de sensibilité ne manque pas de s'en faire une vertu : ils appellent cela du caractère.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

On croit à la vertu de certaines plantes, et l'on doute de celle des hommes.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

La vertu est la fille du ciel, heureux celui qui la cultive dès son enfance.

Axel Oxenstiern - Les réflexions sur la vertu (1652)

La vertu sans douceur ni politesse est un appât sans hameçon.

Stanislas Leszczynski - Le philosophe bienfaisant (1764)

La vertu des femmes ressemble à un instrument à corde, on en jouit mieux dans la chambre. La vertu des hommes est un instrument à vent qui produit plus d'effet en plein air.

Jean-Paul Richter - Les pensées et réflexions (1829)

La vertu ne consiste ni dans la privation volontaire des jouissances légitimes, ni dans la recherche de la douleur ; elle consiste à supporter avec courage et patience le jeûne forcé des plaisirs ; à ne point nous les procurer aux dépens d'autrui, et à ne point oublier que les plus cuisants chagrins se boivent, le plus souvent, à la coupe du plaisir.

Auguste Guyard - Quintessences (1847)

La vertu est le milieu entre deux extrêmes dont l'un pèche par excès, et l'autre par défaut.

Pierre-Jacques Changeux - Le traité des extrêmes (1762)

Après le mérite de sauver la vie d'un homme, il en est un presqu'aussi grand, c'est celui d'en ramener un à la vertu.

Cécile Fée - Les maximes et pensées (1832)

Qui est-ce qui a dit que la vertu n'est qu'un mot ? J'avais toujours cru que celui-là avait eu tort, mais j'ai grande peur que, pour la vertu d'aujourd'hui, il n'ait raison.

Pierre-Jules Stahl - L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Une vertu qu'il faut surveiller sans cesse ne vaut pas la peine qu'elle donne.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

La vertu et l'amour sont deux ogres, il faut que l'un mange l'autre.

Pierre-Jules Stahl - L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Plus d'un filon d'or reste enfoui dans le sein de la terre et plus d'un filon de vertu dans le cœur de l'homme, parce qu'on ne sait pas les mettre à découvert.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

Laisser la vertu sans emploi expose le mérite à rester sans récompense.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

Bien des personnes ne tirent vanité de leur vertu que parce qu'elles n'ont pas eu à la défendre.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

La vertu, chez certaines personnes, est comme un oiseau de passage qui ne fait que de rares apparitions.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

La vertu la plus austère, comme la tricoteuse la plus habile, peut quelquefois lâcher une maille.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

La vertu introduit l'homme dans la famille de Dieu.

Jean Chrysostome - Les homélies, discours et lettres choisies (1785)

Tel est l'effet assuré des sacrifices qu'on fait à la vertu ; s'ils coûtent souvent à faire, il est toujours doux de les avoir faits, et l'on n'a jamais vu personne se repentir d'une bonne action.

Jean-Jacques Rousseau - Julie ou la nouvelle Héloïse (1761)

La vertu, c'est la santé de l'âme.

Joseph Joubert - Les carnets et textes recueillis (1938)

Les hommes admirent la vertu, mais c'est la coquetterie qui les subjugue.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

C'est la destinée de la vertu d'être livrée à la persécution des lâches et des méchants.

François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Hercule et Thésée (1712)

La vertu n'a d'ennemis plus éclairés que ceux qui affectent le plus d'être ses avocats.

Axel Oxenstiern - Les réflexions et pensées (1645)

Il est bien moins rare de trouver des hommes sans vertu que des hommes sans défaut.

Axel Oxenstiern - Les réflexions et pensées (1645)

Chaque âge a sa vertu, chaque âge a sa mission.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 22 janvier 1851.

La première école de la vertu est la maison familiale.

Silvio Pellico - Des devoirs des hommes (1834)
Les citations suivantes »

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quel pays provient le proverbe Il n'y a pas de véritables richesses sans la vertu ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations vertus » La qualité » Valeur » Faculté » La sagesse » La capacité » La moralité »
Top