Les citations et pensées sur la faculté

Ce dictionnaire contient 50 citations et proverbes faculté :

Quand l'homme est arrivé à la pleine possession de ses facultés, s'il ne s'en sert pas pour tenter son relèvement, ou si après l'avoir tenté, il échoue, il se fait en lui comme une chute seconde, plus apparente peut- être que la première aux yeux mortels, plus dégradante, plus douloureuse.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 septembre 1850.

L'homme est le prisonnier de ses facultés.
Citation de Ralph Waldo Emerson ; Les lois de la vie (1864)

Plus on avance, plus on apprend qu'on ne sait rien, et on vient à bout de se convaincre que le vouloir ne donne pas le savoir ; il est toujours triste de connaître les bornes de ses facultés.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

Plus on étudie, plus on s'aperçoit combien sont bornées les facultés de l'homme.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

Les facultés intellectuelles sont si faibles, qu'une longue tension d'esprit les a bien vite usées : il est nécessaire de varier ses occupations pour faire diversion.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

En cultivant ses facultés intellectuelles, l'homme augmente ses jouissances.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

L'ennui est comme la rouille, il ronge les facultés.
Citation de Charles Dollfus ; La nature humaine (1868)

L'imagination est la plus aimable de nos facultés. Elle nous sert à donner à toutes choses des formes agréables. Elle est pleine de magie ; elle nous surprend, elle nous console, elle embellit notre existence, elle nous fait jouir à l'avance de ce qui n'existe que par elle, et si parfois elle nous égare, elle n'en est pas moins le bien le plus positif qu'il y ait en ce monde.
Citation de Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852)

Je pense que la gloire est un mot dont les âmes élevées se servent souvent faute d'un autre. Ce qu'elles veulent, c'est le libre essor de leurs facultés, c'est l'influence bienfaisante qu'elles doivent exercer. Si elles demandent la gloire, c'est comme une sanction propre à leur ôter ce doute sur elles-mêmes qui peut persécuter les natures les plus fortes.
Citation de Mary Alsop King Waddington ; Jeanne de Vaudreuil (1850)

Il est un âge où quelques mois ajoutés à la vie suffisent pour développer des facultés jusqu'alors ensevelies dans un cœur à demi formé ; on se couche enfant, on se réveille homme.
Citation de François-René de Chateaubriand ; Les pensées, réflexions et maximes (1848)

Sur les bancs de la faculté, il faut bien que jeunesse se tasse.
Citation de Pierre Dac ; Les pensées (1972)

La première faculté que l'on doive cultiver est la mémoire : si le temps la durcit, les préceptes que l'on y sème ne peuvent prendre racine.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)

L'abus de nos facultés nous rend malheureux et méchants.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)

La passion exalte toutes les facultés qui peuvent la servir et paralyse toutes les autres.
Citation de Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)

Réunir toutes nos facultés dans une action commune est le dernier effort de la volonté et le premier effet de la passion.
Citation de Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)

N'en déplaise aux psychologues, l'amour n'est point une faculté ; c'est un mouvement de rotation de l'âme sur elle-même pour s'élancer vers l'objet qui l'attire ; c'est bien un commencement de vouloir, mais non le mouvement de locomotion de la volonté qui, étant une faculté, peut toujours commander, sinon à l'amour lui-même, du moins à l'expression de l'amour.
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

Chaque année qui s'écoule ajoute à ma faiblesse, et mes facultés m'abandonnent dans la même mesure. L'an dernier c'était la vue, actuellement c'est l'ouïe ; l'année prochaine ce sera quelque autre chose, jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien.
Citation de Thomas Jefferson ; Les mélanges politiques et philosophiques (1833)

Ce qui fortifie le plus l'hypothèse du hasard dans l'arrangement des choses de cet univers, c'est de voir tant de gens pourvus de facultés dont ils n'ont que faire, puisqu'ils n'en font aucun usage.
Citation de Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)

Toute occupation qui exerce trop fortement les facultés de l'âme nuit à son bonheur.
Citation de Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La fermeté de caractère, quand elle se trouve jointe à la faculté de généraliser, fait les hommes supérieurs : ceux-là savent penser, et en même temps ils savent agir.
Citation de Jean-Baptiste Say ; Les pensées détachées (1818)

Un enfant blesse de sang-froid un chien à coup de pierres ; suivez-le dans le développement de ses facultés, il est à craindre que dans quelque jour il n'assassine un homme, sans être ému de son crime.
Citation de Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Les maximes et pensées (1852)

Je regarde comme un grand bonheur de conserver assez d'intelligence pour comprendre tout ce que j'en ai perdu, pour éviter de m'exposer en spectacle à la compassion de mes amis, et pour avoir ainsi surmonté ce point si difficile de juger quand le moment de la retraite est arrivé. En compensation des facultés qu'elle m'enlève, la nature me donne une bonne santé et une parfaite résignation à cette loi de décadence à laquelle elle a soumis toutes les formes et toutes les combinaisons de la matière.
Citation de Thomas Jefferson ; Les mélanges politiques et philosophiques (1833)

Le jugement est la faculté qui nous fait discerner le bon et le mauvais, le bien et le mal.
Citation de Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)

L'homme se blase en vieillissant ; il croit que tout dégénère, tout perd son charme, parce qu'il perd la faculté de jouir.
Citation de Marie du Deffand ; Les maximes et pensées (1780)

L'éloquence est une force morale douée de la faculté d'expansion.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 juin 1857.