Les citations sur contradiction

Ce dictionnaire contient 53 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot contradiction :

La bêtise m'impatiente et la contradiction m'agace. Pourquoi ? Parce qu'elles nous volent indûment notre temps. Sitôt que j'ai l'évidence, il m'ennuie d'avoir à lutter avec les obtus ou les ergoteurs, dont les uns ne peuvent voir clair et les autres ne le désirent pas.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 2 mai 1877.
On n'en finirait pas de dresser la liste des illusions et des absurdités qui sont tenues pour vraies par les hommes les plus sensés, chaque fois que l'esprit ne peut venir à bout d'une contradiction qui le tourmente.
Giacomo Leopardi ; Les pensées et maximes (1838)
Être un homme, c'est toujours dominer les contradictions de la vie, et les résoudre sans les nier.
Claude Roy ; Suite française (1943)
Avec ses incertitudes et ses contradictions, la vieille philosophie fait peu de figure à côté des sciences modernes, mais son histoire est la clef de toute l'histoire humaine.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
La contradiction étant le propre de l'homme, c'est être deux fois homme que d'être Français.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Il y a des esprits contradicteurs chez qui tout prend la forme du combat.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Je plains ceux qui ont un tel esprit de contradiction qu'il suffit qu'on leur conseille quelque chose pour qu'ils se décident à faire le contraire.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Un vaniteux veut toujours avoir raison, il ne supporte pas la contradiction.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Le cœur des hommes est plein d'absurdités, et s'il fallait concilier toutes les contradictions que leur cœur renferme, on aurait fort à faire.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)
Les hommes désirent tous une longue vie ; et s'ils atteignent à la vieillesse, la peur de mourir les prend. Quelle contradiction ! Tel est l'homme !
Citation chinoise ; Les sentences et pensées morales chinoises (1832)
L'esprit de contradiction est plus commun qu'on ne pense. Les hommes s'y livrent aveuglément dans la crainte d'être dominés ; les femmes, plus habiles, parviennent à leur but en paraissant tout accorder.
Auguste-Louis Petiet ; Les pensées, maximes et réflexions (1851)
Ceux qui sont las d'être toujours de leur avis trouvent des douceurs à la contradiction.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Les nations sont pleines de contradictions que les hommes d'État qui gouvernent doivent prévoir. Tantôt elles se livrent et tantôt elles se refusent ; tantôt elles s'abandonnent avec mollesse à la main maladroite qui les pétrit, et tantôt elles lui échappent brusquement.
Victor Cherbuliez ; Les hommes et les choses du temps présent (1883)
Les contraires engendrent les contraires, et la contradiction est la loi souveraine de la vie.
Victor Cherbuliez ; Noirs et rouges (1881)
Les natures basses croient prouver leur indépendance par la contradiction. Et c'est aussi de cette façon-là que les sots croient prouver leur intelligence.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 1er juin 1912.
Les caractères indécis se laissent entraîner à d'étranges contradictions dans leur conduite. Le parti qu'ils croient arrêter est presque toujours celui qu'ils n'exécuteront jamais.
Antonin Rondelet ; Les mémoires d'un Homme du monde (1861)
Les grands cœurs arrangent tout, et leurs contradictions sont leur gloire.
Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)
Les contradictions dont on a conscience sont un fardeau, une fatigue.
Victor Cherbuliez ; Une gageure (1890)
La société améliore notre caractère et nos habitudes en nous accoutumant à supporter la contradiction et à vivre avec des personnes qui ne pensent pas comme nous.
Johann Georg Zimmermann ; Les réflexions sur la solitude (1756)
Les partis ne craignent pas les contradictions quand leur intérêt est compromis.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
L'homme en soi est bien souvent une chose absurde, un tissu de contradictions.
Robert Mauzi ; L'idée de bonheur dans la littérature française (1960)
Pauvres hommes ! pour mettre fin aux contradictions qui les obsèdent, ils demandent toujours à la Divinité de prendre part aux misérables intérêts de leur vie !
Maxime Du Camp ; Les forces perdues (1867)
L'homme aspire vers l'infini, l'éternel, l'immaculé, et comme, de sa nature, il est fini, mortel, vicieux, il passe sa vie dans des contradictions douloureuses, qui de chute en chute, de déboire en déboire, le conduisent jusqu'à la mort, dont il a horreur parce qu'il ne la comprend pas.
Maxime Du Camp ; Les forces perdues (1867)
L'esprit humain est un tissu de contradictions, bien habile serait celui qui pourrait rendre raison de sa conduite.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Les petits esprits n'aiment guère qu'à parler d'eux-mêmes : c'est le sujet qu'ils possèdent le mieux et sur lequel ils trouvent le moins de contradiction.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
La nature humaine n'est que contradiction : les mêmes choses sont louées ou blâmées avec une égale apparence de raison, selon les temps et les circonstances.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Les conversations dont le fond est la contradiction ou la flatterie sont également mauvaises.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)
Plus nous cherchons à nous expliquer les anomalies et les contradictions qui existent en nous et dans les autres, plus nous les trouvons incompréhensibles.
George Gordon Byron ; Les maximes et pensées (1788-1824)
Pour la bien tenir en équilibre, les gens avisés règlent leur vie autant qu'il dépend d'eux, d'après une moyenne de sentiments et d'idées contradictoires.
Edmond Thiaudière ; La décevance du vrai (1892)
Tout est contradictoire chez la femme et chez l'homme, jusqu'au besoin d'amour qui se manifeste chez elle par de la vacuité, chez lui par de la plénitude.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)