Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur louange.

Les 110 pensées et citations sur louange. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur louange :

Quelques louanges ressemblent à ces dragées de plâtre que, dans les carnavals d'Italie, les masques se lancent les uns aux autres ; certaines sont des fleurs qu'on nous jette après y avoir attaché des pierres. La vanité brosse notre habit, met de l'arnica sur nos contusions, et nous affirme que nous avons sujet d'être contents. Nous n'avons pas de peine à la croire !

Berthe Vadier - Entre chien et loup : Rêveries et pensées (1890)

Les louanges, même lorsque nous savons qu'elles ne sont point sincères, elles nous chatouillent agréablement. Nous ressemblons à cet homme qui aimait la musique sans avoir d'oreille et se pâmait aux sons aigus d'une affreuse flûte. « Mais c'est faux », lui criait-on. « Qu'importe ? répondait-il, c'est toujours un air. » C'est faux ! eh ! que nous importe ! c'est toujours un compliment.

Berthe Vadier - Entre chien et loup : Rêveries et pensées (1890)

Adresser des louanges à quelqu'un pour une qualité dont il est notoirement dépourvu, c'est lui faire injure.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

La louange la plus douce est celle qu'on reçoit en présence de l'objet aimé.

Benoît Champy - Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Rien ne froisse plus la délicatesse du cœur que l'exagération de la louange.

Benoît Champy - Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

En toute chose il faut être semblable au Créateur : comme lui il ne faut accepter que les louanges.

Oscar Wilde - Les aphorismes et pensées (1854-1900)

Qu'elle soit bonne, qu'elle soit mauvaise, cela n'a pas grande importance, la critique se prend au poids — quatre pages d'engueulades valent mieux que trois lignes de louanges.

Jean Dutourd - Le mauvais esprit (1985)

La louange n'est que fumée, et toute fumée trouble la vue.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

La louange enflamme le courage dans les occasions où il pourrait se refroidir.

Louis-Silvestre de Sacy - Le traité de l'amitié (1722)

J'ai vu des gens passant pour très modestes écouter leurs louanges derrière la porte.

Anne Barratin - Les pensées in Œuvres posthumes (1920)

Il y a, dans les hauteurs de l'âme, une région où l'encens qui s'exhale de la louange peut parvenir, mais où l'orgueil ne peut atteindre.

Joseph Joubert - Les pensées et maximes (1866)

Que d'ingrédients divers entrent dans la composition de la louange : la vérité, le mensonge, l'envie, l'affection, la banalité, l'indifférence, sans oublier le parfum à la mode !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La louange a bien des manières de se faire payer ses caresses.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il faut accepter les louanges et les hommages des hypocrites le sourire sur les lèvres.

Antonin Rondelet - L'éloge de Madame Récamier (1851)

Il y a tant de bassesse dans la plupart des louanges qu'elles avilissent plus ceux qui les donnent qu'elles n'honorent ceux qui les reçoivent.

Pierre-Marc-Gaston de Levis - Les maximes et préceptes (1808)

Les gourmands de flatterie aiment à entendre autour d'eux la musique mélodieuse des louanges, et reniflent à pleines narines les vapeurs de l'encens.

Vladimir Jankélévitch - Les vertus et l'amour (1970)

Il faut douter de la justice des louanges qui nous viennent d'une bouche perfide.

Samuel Richardson - Clarissa Harlowe (1748)

La louange de soi-même est une couronne de merde.

Philibert-Joseph Le Roux - Le dictionnaire comique et proverbial (1718)

La louange, en nous aveuglant sur nos défauts, nous fait rester dans la route de la médiocrité, lorsque la nature nous avait donné les moyens de nous élever au-dessus du vulgaire.

Paul de Kock - Mon voisin Raymond (1849)

La louange en nous faisant fermer l'oreille aux conseils sévères de la vérité, elle nous fait prendre l'amour-propre pour le génie, la vanité pour le mérite, et la facilité pour le talent.

Paul de Kock - Mon voisin Raymond (1849)

Les louanges se donnent à l'amitié, aux dignités, et très rarement à la vérité.

Nicolas Malebranche - La recherche de la vérité (1675)

La louange est une intéressée, on doit s'en méfier.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

C'est plutôt pour soi-même que l'on loue que pour faire plaisir à ceux à qui s'adresse la louange.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

Tous les hommes aiment la louange : le point est de savoir la présenter selon l'idée qu'ils s'en font ; si on la refuse crûment, c'est qu'on tient aux formes.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

Il était si gentil, si gentil ! mais bon, on ne va pas donner dans les louanges post mortem.

Frédéric Dard - Y a-t-il un Français dans la salle ? (1982)

Il existe une sorte d'amour-propre si délicate que la louange même le froisse.

Maurice Chapelan - Main courante (1957)

Celui-là est glorieux qui, jouissant de lui-même, n'a pas besoin de louanges étrangères.

Marcel Jouhandeau - Algèbre des valeurs morales (1935)

On n'admire jamais ceux qui se prodiguent des louanges à eux-mêmes.

Diane de Beausacq - La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Certains ne louangent jamais un homme que pour mieux en déprécier un autre.

Charles Régismanset - Les nouvelles contradictions (1939)

Nous sommes plus envieux de recevoir des louanges que de les mériter.

William Penn - Les fruits de l'amour d'un père (1790)

C'est avoir une très mauvaise opinion d'un homme que de lui donner des louanges qu'il ne mérite pas, c'est croire qu'il a un grand fonds de vanité, ou qu'il est ridiculement crédule. Cependant c'est le moyen ordinaire qu'emploient les courtisans et les âmes basses, comme la route qui est la plus sûre et la plus courte, pour s'insinuer et acquérir la faveur. Nous nous persuadons sans peine que toutes les louanges qu'on nous donne sont sincères, et si nous ne croyons pas tout, nous en croyons du moins une bonne partie.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Les louanges outrées et excessives font tort à celui qui les donne et à celui qui les reçoit, c'est une insulte. Ceux à qui on les adresse la sentent, s'ils ont le sens commun, et la punissent au moins d'un souverain mépris.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

C'est une chose assez rare de savoir manier la louange, et de la dispenser avec agrément et avec justice. L'orgueil grossier ne loue que soi-même, et on le méprise ; la vanité fine et délicate ne loue que pour avoir du retour, et l'on s'en aperçoit ; le misanthrope ne loue point, parce qu'il n'est content de personne, et personne n'est content de lui ; le louangeur se décrédite, et ne fait honneur ni à lui, ni aux autres, l'homme sage loue ce qui mérite d'être loué.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

La flatterie est infâme, elle ment et elle mendie ; la louange est auguste, elle dit vrai.

Henri Boucher - Les pensées, maximes et réflexions (1866)

De toutes les louanges la plus agréable est celle qu'on a méritée par sa bienfaisance.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

La louange est la plus agréable de toutes les musiques.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Pour prodiguer des louanges fades et outrées, il faut mépriser ceux-mêmes à qui on les donne et les croire bien dupes.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Trop de louanges, trop de civilités et de cérémonie, c'est une profusion d'encens qui entête.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Les louanges sont des flèches dont la petite pointe d'or est trempée dans du poison.

Christian Bobin - Louise Amour (2004)

Il y a une sorte de modestie à recevoir les louanges que l'on mérite.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Les louanges données à la modestie ne sont que trop souvent recueillies par l'orgueil.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

En fait de louanges, nous consultons plus notre appétit que notre santé.

Joseph Roux - Les pensées, notes et réflexions (1866)

Il faut que l'amour-propre s'accoutume à faire crédit à la louange.

Germaine de Staël - Dix années d'exil (1811)

Donner des louanges à un homme qui les mérite, c'est payer son tribut à la vertu.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

Il y a des hommes qui ont autant d'amour pour les louanges que d'aversion pour les avis et les conseils qu'on peut leur donner. Avec de tels principes, il est à craindre qu'ils ne se corrigent jamais de leurs défauts, ou qu'ils ne se bornent à des vertus très médiocres.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

Nous devons être mécontents de nous-mêmes, nous devons croire qu'on nous trompe, quand, en consultant les autres sur notre conduite, nous ne trouvons que des louanges.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

Les louanges ne sont d'aucun prix si elles ne sortent d'une bouche irréprochable.

Tite-Live - Les maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.

On ne méprise la louange que lorsqu'on n'est pas accoutumé à faire des actions louables.

Pline le Jeune - Lettre à Cornélius Tacite - IIe siècle.

La louange est l'épreuve des fous.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Si les louanges portent malheur, les reproches en compensation portent bonheur. A peine a-t-on fait l'éloge d'un de ses amis ou d'un proche, que l'on apprend une trahison de l'un ou une maladresse de l'autre.

Delphine de Girardin - Les maximes et pensées (1855)

Les citations suivantes »

Le dictionnaire des proverbes, adages et dictons :

De quel pays provient le proverbe La louange est le commencement du blâme ?

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :

Louer » Le compliment » L'hommage » La flatterie » L'estime » Les égards » Les éloges »
Top