Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur éloge

Ce dictionnaire contient 65 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot éloge. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur éloge issus des quatre coins du monde :

Les lecteurs renvoient d'ordinaire les critiques d'un auteur à leurs voisins, et gardent les éloges pour eux. De là l'inefficacité du moraliste !
Alexandre Weill ; Les glanes d'esprit (1874)
Que celui qui veut faire quelque œuvre digne d'éloge, amasse lentement et sans relâche la plus grande force sur le plus petit point.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1852)
Il faut savoir trouver dans l'éloge d'un ami un conseil, dans celui d'un ennemi une critique, et profiter des deux.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
En fait d'éloges, il n'y a de sincères à nos yeux que ceux que nous recevons.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
On place ses éloges comme on place de l'argent, pour qu'ils nous soient rendus avec les intérêts.
Jules Renard ; Le journal du 18 mars 1890.
Le monde interprète en mal tout ce qui lui est caché ou inexpliqué, il ne présume jamais la modestie qui veut fuir ses éloges ni l'indépendance qui s'en passe.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
La paresse est un opprobre, et le travail un éloge.
Isocrate ; Les conseils à Démonicos - IVe s. av. J.-C.
Dans les éloges qu'on fait des grands on ne dit presque jamais précisément ce qu'ils devraient être.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire des proverbes chinois (1830)
On finit par croire aux éloges que l'on achète ou que l'on se fait soi-même.
Sénèque ; Les pensées et morales - Ier s. ap. J.-C.
La preuve la plus certaine du mérite est l'éloge d'un rival.
Auguste-Louis Petiet ; Les pensées, maximes et réflexions (1851)
Il est des circonstances où l'envie s'arrête devant la tombe. L'envieux trouve même l'occasion de faire l'éloge de celui qu'il a voulu flétrir pendant sa vie.
Auguste-Louis Petiet ; Les pensées, maximes et réflexions (1851)
L'éloge est un hommage dû aux talents et aux vertus ; il anime les arts, il excite l'émulation, mais il faut le dispenser à propos.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Les réflexions et pensées (1720)
Le plus bel éloge d'un jeune homme est celui que fait de lui le vieillard.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Quand on va faire devant moi l'éloge de certaines gens ou de certaines choses, je suis prise de crainte, tant j'ai peur qu'on ne le fasse pas à mon goût !
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
La vanité nous soumet à tous ceux dont nous désirons les éloges.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Aucune femme n'aime à entendre faire l'éloge d'une autre femme devant elle. Toutes se réservent, en ce cas, la parole, afin de vinaigrer la louange.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
L'amour que les femmes inspirent à un homme comporte des éloges sans hypocrisie et qu'il est difficile de ne pas savourer ; mais, quand cet homme appartient à une amie, ces hommages causent plus que de la joie, c'est de célestes délices.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
Nécrologie : Éloge qui, par définition, arrive toujours trop tard.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
Il est parfois humble d'accepter avec simplicité un éloge flatteur.
Vladimir Jankélévitch ; Les vertus et l'amour (1970)
Il ne faut pas affliger les bons cœurs en méprisant leurs éloges, il faut les remercier, leur sourire ; mais c'est le cas de serrer d'un cran le cilice intime de la modestie pour ne pas follement oublier qu'on n'est rien, qu'on ne sait rien.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 19 juin 1868.
Un homme du monde doit être galant à l'égard d'une belle femme, quand même il ne lui ferait pas l'amour ou serait engagé ailleurs. On lui doit des politesses, on fait l'éloge de ses charmes, cela plaît, cela flatte.
Philip Dormer Stanhope ; Lettre à son fils Philippe Stanhope, le 10 mai 1751.
En ce monde on se couvre mutuellement d'éloges, et les pires cochons sont célébrés comme des gens de génie. Grande bassesse d'esprit, grande médiocrité d'esprit, grande bêtise, au fond de tout cela. Combien sentent, comprennent, le plaisir qu'il y a à être soi, à dire ses idées à soi, avant tout autre chose.
Paul Léautaud ; Le journal littéraire (1968)
Je connais des gens qui font les modestes, rougissant des éloges même qu'ils méritent, et ne sont humbles qu'en gros. Ils le sont si peu en détail, que si vous les contredites vous les mettez en fureur ; ils savent tout mieux que vous.
Charles-Joseph de Ligne ; Mes écarts ou ma tête en liberté (1796)
L'éloge nous est souvent aussi utile que le blâme ou que le conseil.
Henri-Frédéric Amiel ; Grains de mil (1854)
Des éloges que nous font les envieux, il en sort toujours quelque venin.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
L'esprit brille davantage dans le dénigrement que dans l'éloge.
Maurice Chapelan ; Lire et écrire (1960)
Il est des hommes dont l'esprit faux et envieux est tellement reconnu, que leur critique est un éloge.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les maximes et réflexions (1808)
L'éloge des absents se fait sans flatterie.
Jean-Baptiste Gresset ; Le méchant, III, 4 (1745)
À s'entendre louer, les gens de cœur, en un sens, prennent en grippe le donneur d'éloges, si l'éloge est hyperbolique.
Euripide ; Iphigénie à Aulis - Ve s. av. J.-C.
Les justes éloges sont les plus nobles encouragements du mérite, des talents et de la vertu, et ne peut-on pas même dire qu'ils en sont, dans cette vie, la plus digne et la plus douce récompense, après celle de la conscience ?
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)