Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur le mari et sa femme (2).

Les citations et mots d'auteurs :

Pourquoi le diable a-t-il des cornes ? Est-ce que la première femme n'aurait pas trompé seulement son mari ?
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Les femmes, ces femmes si légères en apparence, ont un tel empire sur elles-mêmes, qu'il en est qui sont parvenues à cacher à leur mari pendant toute sa vie l'aversion qu'il leur inspirait. Effort sublime ou perversité profonde, suivant que cette dissimulation avait une bonne ou une mauvaise cause.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Chaque femme doit avoir au moins deux moyens d'allécher son mari : Sa personne et sa cuisine.
Jean-Napoléon Vernier - Œuvre : Les fables, pensées et poésies (1865)

Une femme qui s'aime trop aime fort peu son mari.
Sénèque - Œuvre : Les fragments - Ier siècle.

Une femme doit considérer un mari jaloux comme un malade qu'on n'ose abandonner un seul instant.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : La jalousie (1816)

Une femme qui trompe son mari pour se venger des infidélités qu'elle lui reproche, se punit beaucoup plus qu'elle ne se venge. Elle ne fait point cesser le mal dont elle se plaint, et très souvent elle ajoute à l'autorité du maître qu'elle a déjà, la domination d'un autre maître qui la méprise et la trompe à son tour.
Adolphe Ricard - Œuvre : L'amour, les femmes et le mariage (1857)

Tout en obéissant, une femme de bien, pour commander son mari trouve toujours un moyen.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Une femme qui veut garder son mari, et ou son amant, doit varier sans cesse ses moyens de plaire ; on en est venu au point de ne pouvoir aimer longtemps la même personne, à moins qu'elle n'ait le secret de ne pas se montrer toujours la même, et c'est là un des tristes avantages que la corruption des mœurs donne à l'art sur la nature, et à la coquetterie sur la vertu.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : L'ennui (1816)

Peu d'hommes savent apprécier la femme qu'ils possèdent, et se mettre à l'unisson de son cœur.
Pierre Choderlos de Laclos - Œuvre : Les liaisons dangereuses (1782)

Aimer son mari, avoir pour lui de la douceur, voilà les devoirs d'une femme aimante.
Madeleine de Puisieux - Œuvre : Les conseils à une amie (1751)

Femmes, aimez vos maris, si vous pouvez, mais tâchez, si vous faites une folie, qu'elle vous amuse.
Madeleine de Puisieux - Œuvre : Les conseils à une amie (1751)

Ce qui doit consoler un mari d'être trompé, c'est qu'il reste toujours propriétaire d'un bien dont les autres n'ont que l'usufruit.
Sophie Arnould - Œuvre : Les pensées, maximes et anecdotes (1740-1802)

La meilleure femme du monde pour ne pas fatiguer son mari se fait faire des enfants par d'autres.
Sophie Arnould - Œuvre : Les pensées, maximes et anecdotes (1740-1802)

Quand un couple se promène avec l'air ennuyé, ne cherchez pas, c'est mari et femme.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

Une femme un peu adroite finit toujours par faire faire à son mari ce qui lui plaît.
Alphonse Karr - Œuvre : Le chemin le plus court (1836)

Beaucoup de maris trompent leur femme, presque toutes les femmes trompent leur mari.
Mademoiselle de Sommery - Œuvre : Les doutes sur différentes opinions reçues (1782)

J'ai envie de toi (t) : Locution par laquelle on manifeste son désir de voir sa femme ou sa maison couverte.
Académie Alphonse Allais - Œuvre : Le dictionnaire ouvert jusqu'à 22 heures (2011)

Les pauvres femmes ont bien besoin de sens commun pour vivre avec un mari et des enfants !
Anatole France - Œuvre : Le livre de mon ami (1885)

La première éducation d'une femme est bien importante, sans doute, mais sa véritable éducation, celle qui influe en bien ou en mal sur son existence, c'est la deuxième, qui lui est donnée par son entourage, par son mari.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Qui garde sa femme et sa maison a assez d'affaires.
Adrien de Montluc - Œuvre : La comédie de proverbes, I, 3 (1616)

Il faut qu'une femme mariée vive avec son mari comme une maîtresse vit avec son amant.
Honoré de Balzac - Œuvre : Ferragus (1833)

Les femmes se lassent plus vite d'un amant que d'un mari.
Marcel Aymé - Œuvre : Derrière chez Martin (1936)

Les femmes ont toujours pour amant l'ami du mari ou le mari de l'amie.
Maurice Donnay - Œuvre : La douloureuse (1897)

Une femme et son mari ne doivent rien se cacher, n'avoir aucun secret l'un envers l'autre.
Bram Stoker - Œuvre : Dracula (1897)

Si ma femme doit être veuve un jour, j'aimerais mieux que ce soit de mon vivant.
Raymond Devos - Œuvre : Rêvons de mots (2007)

L'amour qui doit mari et femme les unir doit aussi unis les tenir.
William Penn - Œuvre : Les fruits de la solitude (1682)

Entre mari et femme, il ne doit y avoir d'autre règle que l'amour.
William Penn - Œuvre : Les fruits de la solitude (1682)

L'homme ne peut rien rencontrer de meilleur que la femme, quand elle est bonne, mais rien de pire, quand elle est mauvaise ; adonnée aux fêtes, elle consume un époux robuste et le livre à la vieillesse.
Hésiode - Œuvre : Les travaux et les jours - VIIIe s. av. J.-C.

Elle a beau être millionnaire, belle et grande, une femme est toujours femme ; autrement dit, elle ne se sépare jamais de l'homme qu'elle aime, pour si peu de temps que ce soit, sans quelques vagues inquiétudes, et trouve toujours le moyen d'être jalouse de quelqu'un ou de quelque chose.
Alexandre Dumas, fils - Œuvre : Un cas de rupture (1892)

La femme a l'orgueil de vouloir être toujours au premier plan dans la vie de son mari.
Alexandre Dumas, fils - Œuvre : Un cas de rupture (1892)

De tous les hommes que je n'aime pas, c'est certainement mon mari que je préfère.
Germaine de Staël - Œuvre : Les maximes et pensées (1766-1817)

Il arrive, quelquefois, que la femme soit le mari et que le mari soit la femme.
Jonathan Swift - Œuvre : Les voyages de Gulliver (1726)

Il n'y a rien de plus sot qu'un mari qui n'ose point faire un pas sans la permission de sa femme.
Paul de Kock - Œuvre : Le cocu (1832)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :