Les citations célèbres sur la modestie (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Un caractère doux promet naturellement de la modestie.
Citation de Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

La modestie est l'art de faire dire par d'autres tout le bien que l'on pense de soi-même.
Citation de Philippe Bouvard ; Maximes au minimum (1984)

La modestie est, par définition, le seul sentiment qui cesse d'exister à l'instant où on commence à l'évoquer.
Citation de Philippe Bouvard ; Maximes au minimum (1984)

La modestie est comme l'ombre qui fait valoir la lumière, c'est la chasteté du mérite, c'est la virginité des belles âmes.
Citation de Emile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

La modestie fait si beau jeu à l'amour-propre qu'elle devrait lui inspirer autant de reconnaissance qu'elle doit lui inspirer d'étonnement.
Citation de Louis Joseph Mabire ; Dictionnaire de maximes (1830)

On rougit plus souvent par amour-propre que par modestie.
Citation de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Pensées et réflexions morales (1760)

La modestie n'est bien souvent qu'une sorte d'orgueil plus raffiné.
Citation de Maria Edgeworth ; Heurt et malheur (1814)

La modestie, lorsqu'elle est naturelle, une certaine grâce l'accompagne, et gagne les suffrages.
Citation de Maria Edgeworth ; Éducation pratique (1801)

La singularité des hommes est comme la modestie des femmes, elle ne peut intéresser qu'autant qu'elle est piquante.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

La vraie modestie laisse toujours une porte entr'ouverte à l'émulation.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

La modestie la plus franche est quelquefois celle qui n'en a pas la moindre apparence.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Une modestie sans bornes est un orgueil de mauvaise foi.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

II est une modestie artificieuse qui semble demander grâce pour tous les défauts qui l'accompagnent.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

La modestie emprunte souvent le masque de la plus froide indifférence.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

La vraie modestie est un arbre touffu qui cache sous ses feuilles les fruits qu'elle produit.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Il en est de la modestie comme de la beauté dont on triomphe aisément par une douce violence.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

La modestie est comme la vérité, elle est une, mais ses apparences sont sans nombre.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'un des plus grands traits d'habileté est de savoir cacher sa modestie dans certains cas.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

La modestie a de grands avantages, elle augmente la beauté, et sert de voile à la laideur.
Citation de Marquise de Lambert ; Avis d'une mère à sa fille (1728)

La modestie donne du relief à tous les talents, elle rehausse l'éclat des vertus qu'elle accompagne.
Citation de Charles Pinot Duclos ; Pensées, maximes et anecdotes (1810)

La modestie augmente la beauté des femmes, et sert de voile à la laideur.
Citation de Bernard Fontenelle ; Maximes et pensées (1657-1757)

La modestie touche à peine du bout du doigt ce que la libéralité lui présente les mains ouvertes.
Citation de Laurence Sterne ; Maximes, pensées et lettres (1768)

Le courage et la modestie sont les deux vertus les moins équivoques, parce que l'hypocrisie ne saurait les imiter.
Citation de Laurence Sterne ; Maximes, pensées et lettres (1768)

La modestie donne aux talents, aux vertus, un charme pareil à celui que la pudeur ajoute à la beauté.
Citation de Joseph Droz ; Essai sur l'art d'être heureux (1806)

L'assurance et l'intrépidité, sous l'apparence de la modestie, ouvrent le chemin au mérite.
Citation de Philip Dormer Stanhope ; Lettres et pensées (1774)