Les citations célèbres sur la pitié (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Le dédain vaut mieux que la colère, la pitié mieux vaux que le dédain.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
La douleur a ses hypocrites comme la joie ; il en est qui appellent sur eux la pitié et les condoléances, comme d'autres appelleraient les félicitations ; c'est toujours l'amour-propre ou l'intérêt mis en jeu.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
La pitié que Dieu a mise au fond de l'homme peut être à demi étouffée par de mauvaises institutions, par de barbares préjugées ; mais sitôt qu'elle se réveille dans un cœur, elle trouve mille cœurs qui lui répondent. Rien n'est contagieux comme la pitié ; rien ne sympathise plus puissamment avec tous les hommes que l'exemple d'une bonté courageuse.
Abel-François Villemain ; Les discours et mélanges littéraires (1823)
Laisse-moi adorer cette pitié sainte qui a survécu en toi à l'amour brisé.
George Sand ; Elle et lui (1859)
Ayez pitié des pauvres qui se laissent aller à l'impatience et à la rage ! Pensez que c'est une chose bien dure pour le malheureux de souffrir toutes les misères dans un taudis ou dans un chemin, tandis qu'à quelques pas de lui passent des hommes parfaitement vêtus et nourris. Pardonnez-lui, s'il a la faiblesse de vous regarder avec envie, et secourez-le dans ses besoins, parce qu'il est homme.
Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)
Les hommes n'eussent jamais été que des monstres, si la nature ne leur eût donné la pitié à l'appui de la raison, c'est de cette qualité que découlent toutes les vertus sociales.
Jean-Jacques Rousseau ; Le discours sur l'inégalité (1755)
La marque d'une grande âme est d'avoir pitié de son ennemi lorsqu'il est malheureux.
l'Orient ; L'Orient en maximes et proverbes (1909)
Toute cause où il faut recourir à la pitié des juges est mauvaise.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Le jour où la pitié devient moquerie, commence un âge barbare.
Jules Michelet ; L'histoire de la révolution française (1850)
L'homme pleure, et voilà son plus beau privilège ; au cœur de ses égaux la pitié le protège.
Jacques Delille ; La pitié (1803)
La pitié qu'on inspire adoucit les malheurs.
Marie-Joseph Chénier ; Fénelon, II, 3 (1793)
L'homme serait un loup pour l'homme, si cet instinct involontaire de pitié ne le distinguait pas des animaux stupides et féroces ; et cette inestimable faculté de s'attendrir nous rend seuls capables de commercer avec nos semblables, en nous inspirant, presque à notre insu, cette bienveillance mutuelle qui nous avertit d'avoir recours à nos semblables, et d'être toujours prêts à les secourir.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er avril 1779.
La pitié est une tristesse mêlée d'amour à la vue d'un malheur non mérité.
René Descartes ; Les passions de l'âme (1649)
Qui a pitié des autres a pitié de soi.
Henry de Montherlant ; Les carnets (1934-1944)
La pitié est le lien qui unit les malheureux aux âmes sensibles, en vertu duquel, si vous faites résonner chez les uns les cordes de la douleur, vous les ébranlez dans les autres.
Abbé Roubaud ; Les nouveaux synonymes français (1786)
La pitié est un sentiment de nos propres maux dans les douleurs d'autrui.
Abbé Roubaud ; Les nouveaux synonymes français (1786)
La pitié se retire alors qu'on l'importune.
Jacques Delille ; La pitié (1803)
Tant que d'un Dieu suprême on adore les lois, la pitié dans les cœurs fait entendre sa voix, mais quand un peuple impie outrage sa puissance, alors elle se tait, et voilà sa vengeance.
Jacques Delille ; La pitié (1803)
Ecoutez la pitié, secourez vos égaux, ajoutez à vos biens en soulageant leurs maux.
Jacques Delille ; La pitié (1803)
La pitié déplacée est une des causes les plus profondes des erreurs du jugement.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
La fausse pitié est pire que les mépris.
Voltaire ; Tancrède, le 9 mars 1760.
La pitié, c'est la forme tendre de la peur : c'est la peur des intelligents, des imaginatifs, des prévoyants.
Marcel Pagnol ; Notes sur le rire, Essai (1947)
Une âme ardente et généreuse est toujours ouverte aux impressions soudaines de la pitié, non cette pitié stérile qui vous renvoie sèchement à Dieu pour vous bénir ou vous sauver, mais cette pitié active qui fait sa propre cause de l'infortune d'autrui.
André Dupin ; Mémoires, plaidoyers et consultations (1817)
On se fatigue de la pitié quand la pitié est inutile.
Albert Camus ; La peste (1947)
Ayez pitié de la pauvreté et de l'appauvrissement.
Jean-Paul Richter ; Titan (1803)
L'estime peut passer pour de l'amour et en tenir lieu, mais rien n'est si près de l'amour que la pitié.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)
L'être le plus féroce de la création, c'est une âme humaine sans pitié.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Une femme laide est un être si malheureux, que je n'ai jamais pu considérer les bonnes sans attendrissement et les méchantes sans pitié.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
La pitié, chez la foule, se réduit le plus souvent à une larme ou à une obole.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
La pitié peut naître de l'affliction comme du mépris, il est des pitiés impitoyables.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il y a des esprits légers qui, en s'occupant de petites choses, et en y mettant leur cœur, cherchent l'amusement dans la piété même.
Saint Vincent de Paul ; Les maximes spirituelles (posthume, 1576)
N'attendez aucune pitié de celui qui ne s'apitoie pas sur lui-même.
la France ; Adages et dictons français (1728)
L'État, depuis dix ans, est sans pitié pour les honnêtes gens, et sans énergie contre les malhonnêtes.
Jean Dutourd ; Le spectre de la rose (1986)
La pitié est dans les entrailles comme la tendresse est sur la peau.
Anatole France ; Le Lys rouge (1894)
L'Ironie et la Pitié sont deux bonnes conseillères : L'une, en souriant, nous rend la vie aimable ; l'autre, qui pleure, nous la rend sacrée.
Anatole France ; Le jardin d'Épicure (1895)
N'avoir pas pitié de soi-même est le commencement de la cruauté envers autrui.
Clarice Lispector ; Le bâtisseur de ruines (2000)
Avoir pitié, c'est se sentir égal à une autre créature humaine qui souffre.
Marcel Pagnol ; Notes sur le rire, Essai (1947)
La pitié est la qualité de l'âme qui dirige sur les malheureux le sentiment de la bienveillance.
Abbé Roubaud ; Les nouveaux synonymes français (1786)
La pitié n'est pas l'amour, la compassion n'a rien de commun avec la violence du plaisir.
Oscar Wilde ; Teleny, or The reverse of the medal (1893)
La pitié sans orgueil n'appartient qu'à la femme.
Ivan Tourgueniev ; Étrange histoire (1870)
La pitié n'est souvent qu'un remords de la dureté.
Pierre-Jules Stahl ; Vie et options philosophiques d'un pingouin (1841)
Pas de pitié pour qui refuse la grâce, pas d'excuse aux péchés de l'esprit !
Georges Bernanos ; Le crépuscule des vieux (1956)
Pas de pitié : Les affaires sont les affaires.
Jean Anouilh ; Le boulanger, la boulangère et le petit mitron (1968)
En matière de crime, il faut fermer la porte à la pitié.
Cardinal de Richelieu ; Les maximes d'État (1623)
Les gens ont pitié des autres dans la mesure où ils auraient pitié d'eux-mêmes.
Jean Giraudoux ; La guerre de Troie n'aura pas lieu (1935)
La pitié n'est peut-être, au fond, que de la lâcheté.
Rémy de Gourmont ; Des pas sur le sable (1914)
Une femme a quelquefois pitié des chagrins qu'elle cause sans remords.
Rémy de Gourmont ; Des pas sur le sable (1914)
La pitié, l'une des fertilités de l'amour.
Marie-Claire Blais ; Visions d'Anna (1982)
Ceux qui repoussent la pitié sont souvent les plus pitoyables.
Claire Martin ; Quand j'aurai payé ton visage (1962)
La pitié, c'est l'éboueur de la misère.
George Bernard Shaw ; Les maximes pour révolutionnaires (1905)
Le bonheur des autres fait toujours pitié quand on est heureux soi-même.
Maurice Chapelan ; Rien n'est jamais fini (1977)
Un Dieu qui prit pitié de la nature humaine mit auprès du Plaisir le Travail et la Peine.
Voltaire ; Quatrième discours, De la modération en tout (1737)

Autres dictionnaires à consulter :