Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur le poète (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Un homme n'est grand que parce que tous les autres sont plus petits que lui : Homère est le prince des poètes, parce qu'on n'a rien pu faire de supérieur à ses ouvrages.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Vivre son moi en tant qu'univers, c'est le secret des poètes, et surtout des âmes poétiques.
Emil Michel Cioran ; Le crépuscule des pensées (1940)
Les poètes anglais racontent ce que les autres imaginent.
Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852)
Nul poète ne s'alimente du présent : tous rebroussent, ils font plus ; refoulés vers ces souvenirs par les déceptions de la vie, ils en deviennent amoureux ; déjà ils leur prêtent des grâces que la réalité n'avait pas, ils transforment leurs regrets en beautés dont ils les parent, et, se créant à l'envi un brillant fantôme, ils pleurent d'avoir perdu ce qu'ils ne possédaient pas.
Rodolphe Töpffer ; Les deux prisonniers (1837)
Le bonheur est toujours le grand médecin des poètes et des femmes, et le bonheur c'est la sympathie.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Le poète croit nous enivrer de son rêve, il ne fait qu'éveiller le nôtre.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Une œuvre d'art est la forme donnée à un sentiment ou à une pensée. L'homme qui se contente de la forme peut être un artisan ingénieux ; il n'est ni un artiste, ni un poète.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Tout homme est poète quand il est amoureux.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Un poète et un cuisinier se ressemblent, c'est le génie qui fait valoir les vers et les mets.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Ne demande pas de conseils à un grand poète, le génie n'est pas la raison.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
La plus belle réputation que puisse acquérir un excellent poète, est de passer pour un agréable menteur.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur la poésie (1652)
Le poète est, comme le père des Muses, éternellement jeune, et, ce que les autres hommes ne sont qu'une fois, amoureux tout le jour et pendant toute sa vie.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Les génies poétiques sont dans leur jeunesse les renégats et les persécuteurs du bon goût, mais plus tard ils s'en font les prosélytes et les apôtres les plus zélés : l'âge calme peu à peu leur imagination brûlante qui grossit ou diminue sans mesure les objets ; il la polit et la façonne comme le verre d'une lunette, jusqu'à ce qu'elle ne leur représente la nature que sous une grandeur double de la réalité, afin qu'ils puissent la saisir dans son ensemble et la peindre jusque dans ses détails. C'est ainsi que les hommes de génie qui ont commencé par être les ennemis des principes et les fléaux de la vertu, en deviennent ensuite les plus fermes soutiens, et servent souvent mieux leur cause que ceux dont la conduite et les sentiments avaient offert moins d'aberrations.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Le poète ressemble aux cordes de la lyre, il devient invisible comme elles lorsqu'il s'ébranle, et rend des sons mélodieux.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Pour être poète ou orateur, une raison saine, un esprit juste et heureux, une sensibilité vraie ne suffisent pas encore : il faut de l'enthousiasme et de l'imagination ; un coloris riche ; une harmonie haute et variée ; une marche forte et simple ; et par tout cela, et par-dessus tout cela, un caractère à soi, une originalité.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Pour les poètes, ces enfants de l'abstraction, le monde réel ne vaut jamais le monde imaginaire.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
On n'enlève l'idéal au poète et la perle au coquillage qu'avec la vie.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Ce qui inspire les poètes, ce n'est pas tant ce qu'ils possèdent que ce qui leur manque.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Les mots s'illuminent quand le doigt du poète y fait passer son phosphore.
Joseph Joubert ; De la poésie, XLVIII (1866)
Un poète, c'est joli quand un siècle a passé, que c'est mort dans la terre et vivant dans les textes.
Christian Bobin ; La dame blanche (2007)
Le véritable éloge d'un poète, c'est qu'on retienne ses vers.
Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)
Les poètes, enfants de la liberté, toute leur affaire est d'amuser les oreilles.
Érasme ; L'éloge de la folie (1521)
Un poète a placé la critique à la porte du temple du goût comme sentinelle des beaux-arts.
Antoine de Rivarol ; De la nature du langage en général (1787)
Le poète est l'homme de la stabilité unilatérale.
René Char ; Fureur et mystère, Seuls demeurent (1948)
On ne peut être poète sans quelque folie.
Démocrite ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.
Un poète est un homme malheureux qui cache en son cœur de profonds tourments.
Soren Kierkegaard ; Diapsalmata (1843)
Apprendre à devenir poète, c'est désapprendre à vivre.
Michel Houellebecq ; Rester vivant (1997)
Les hommes sont poètes avant que d'être philosophes.
Mirabeau ; L'essai sur le despotisme (1776)
L'antipathie naturelle du critique contre le poète, c'est celui qui ne fait rien contre celui qui fait.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)
Le poète entre, quand il veut, dans le personnage de chacun.
Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris, Les foules (posthume, 1869)
Quand un poète parle sympathiquement d'un autre poète, ce qu'il en dit est deux fois vrai.
Gaston Bachelard ; La flamme d'une chandelle (1961)
Être poète, c'est multiplier la dialectique temporelle, c'est refuser la continuité facile de la sensation.
Gaston Bachelard ; La dialectique de la durée (1936)
Chaque fois qu'on lit un poète mort, on le ressuscite.
Georges Perros ; Notes d'enfance, Calligrammes (1977)
Le poète se consacre et se consume à définir et à construire un langage dans le langage.
Paul Valéry ; Variété, Situation de Baudelaire (1944)
L'ennui des poètes est un ennui doré, ne les plaignez pas trop ; ceux qui chantent savent charmer leur désespoir ; il n'est telle magie que la magie des mots. Les poètes se consolent, comme les enfants, avec des images.
Anatole France ; Le jardin d'Épicure (1895)
Le message politique du poète est de dépasser la politique.
Edgar Morin ; Amour, poésie, sagesse (1997)
Quand Dieu refuse la profondeur à une intelligence, il lui dit : Allons, je te ferai poète.
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
L'amour est un grand poète, sa matière est inépuisable.
Giacomo Casanova ; L'histoire de ma vie (1789-1798)
Un vrai génie est rare parmi les poètes, un goût sûr ne l'est pas moins parmi les critiques.
Alexander Pope ; Essais sur la critique (1711)
Les poètes sont enfants avec beaucoup de grandeur d'âme, et avec une céleste intelligence.
Joseph Joubert ; De la poésie, XV (1866)
On peut être poète dans tous les domaines : Il suffit que l'on soit aventureux et que l'on aille à la découverte.
Guillaume Apollinaire ; Vitam impendere amori (1917)
Du fou, du poète et du médecin, nous avons tous un petit brin.
Citation espagnole ; L'Espagne en proverbes (1909)
Ce sont les seuls interprètes des vrais dieux que les poètes.
Pierre de Ronsard ; À son lut (1550)
Un poète est un monde enfermé dans un homme.
Victor Hugo ; La légende des siècles, XLVII, Un poète.
Entre deux poètes qui composent en même temps un hymne, les Muses se plaisent à allumer la discorde.
Euripide ; Andromaque - Ve s. av. J.-C.
Le poète jouit de cet incomparable privilège, qu'il peut à sa guise être lui-même et autrui.
Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris (posthume, 1869)
L'enthousiasme raisonnable est le partage des grands poètes. Cet enthousiasme raisonnable est la perfection de leur art, c'est ce qui fit croire autrefois qu'ils étaient inspirés des dieux, et c'est ce qu'on n'a jamais dit des autres artistes.
Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)
Pourquoi les poètes donnent-ils des ailes à l'Amour ? Il doit pouvoir s'envoler tout à l'aise ; autrement, on lui donnerait des béquilles.
Ninon de Lenclos ; Les confessions (1700)
Un poète est éloquent, lorsque dans ses écrits, c'est le coeur qui pense et qui s'exprime.
Jean-François Marmontel ; Les réflexions sur la tragédie (1750)
Les muses et l'amour ont les mêmes retraites ; l'astre qui fait aimer est l'astre des poètes.
André Chénier ; Livre I, Les élégies, Au chevalier de Pange.
L'homme d'action est avant tout un poète.
André Maurois ; Le cercle de famille (1932)
On naît poète, on devient prosateur.
Alfred de Musset ; Le poète déchu, VIII (1839)
Le poète ne doit avoir qu'un modèle, la nature ; qu'un guide, la vérité.
Victor Hugo ; Odes et Ballades (1826)
Le vrai poète est celui qui trouve l'idée en forgeant le vers.
Émile-Auguste Chartier, dit Alain ; Les préliminaires à l'esthétique (1939)
Que la nature lui en refuse le don, et c'est l'indignation qui dictera au poète ses vers.
Juvénal ; Satires - env. 120 ap. J.-C.
Les poètes trouvent d'abord et ne cherchent qu'après.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu (1953)
L'espace et le temps sont au poète ; que le poète aille où il veut en faisant ce qui lui plaît.
Victor Hugo ; Les Orientales, préface (1829)
La première étude de l'homme qui veut être poète est sa propre connaissance.
Arthur Rimbaud ; Les lettres à Paul Demeny, le 15 mai 1871.
Poète, prends ton luth, et me donne un baiser.
Alfred de Musset ; La nuit de mai (1835)
Touché par l'amour, tout homme devient poète.
Platon ; Le banquet, 196 e - IVe s. av. J.-C.
Le poète en des jours impies vient préparer des jours meilleurs. Il est l'homme des utopies ; les pieds ici, les yeux ailleurs.
Victor Hugo ; Les rayons et les ombres, Fonction du poète (1839)

Thèmes de rubriques en rapport :