Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur yeux.

Les 113 pensées et citations sur yeux. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur yeux des quatre coins du monde :

Les femmes, comme l'a dit quelqu'un, aiment avec leurs oreilles, les hommes, eux, aiment avec leurs yeux, s'il leur arrive jamais d'aimer.
Oscar Wilde - Œuvre : Les aphorismes et pensées (1854-1900)

Les yeux de la femme sont les cierges allumés du paradis, qui en montrent la porte d'entrée.
Alexandre Weill - Œuvre : Les glanes d'esprit (1874)

L'amour qui ne vient que par les yeux s'y noie dans des torrents de larmes.
Alexandre Weill - Œuvre : Le petit trésor d'esprit (1874)

Tout le soleil que je puis espérer, c'est celui que je puiserai dans tes yeux.
Rémy de Gourmont - Œuvre : Les lettres intimes à l'Amazone (1926)

Toutes les souffrances se reposent sur des yeux de femme.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

Si l'amour nous est représenté sans yeux, c'est pour montrer qu'il est capable d'aveugler tous les hommes.
Chevalier de Méré - Œuvre : Les maximes et sentences (1687)

Il y a de jolis yeux qui se meuvent, qui jouent avec l'expression, qui chuchotent, qui donnent à lire, qui envoient des baisers comme des bouches.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

Nos deux yeux ne rendent pas notre condition meilleure ; l'un nous sert à voir les biens, et l'autre les maux de la vie. Bien des gens ont la mauvaise habitude de fermer le premier, et bien peu ferment le second.
Voltaire - Œuvre : Le crocheteur borgne (1774)

Lis dans tes yeux que je t'aime.
Félix Leclerc - Œuvre : Le calepin d'un flâneur (1961)

Comme la vie serait variée si je ne l'observais, depuis le début, avec les deux mêmes yeux !
Philippe Bouvard - Œuvre : Mille et une pensées (2005)

Nos yeux ne sont pas nés discrets, ils ont à le devenir.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Des yeux secs sont souvent plus navrants à voir que des yeux pleins de larmes.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Pouvoir lire dans les yeux ce que la bouche va dire, ou tout au moins deviner en eux qu'elle va lui parler, qu'importe après cela la couleur de ces yeux ? Ils sont beaux.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Quand on lève les yeux, comme le champ de la vie est grand devant soi !
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

C'est peu quelquefois de n'avoir que deux yeux pour pleurer.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Il est aussi naturel à une Anglaise d'être baroque qu'à une Italienne d'avoir de jolis yeux.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Certains yeux de femme sont des chercheurs d'impossible.
Albert Guinon - Œuvre : Le Figaro, le 7 mai 1910.

La haine n'a pas seulement de bons yeux, elle a l'ouïe fine et le sommeil léger.
Victor Cherbuliez - Œuvre : La ferme du Choquard (1883)

Œil : Fenêtre de l'âme ouverte quelques heures par jour sur le monde.
Philippe Bouvard - Œuvre : La belle vie après 70 ans (2002)

La fermeture quotidienne des yeux devrait être aussi codifiée que celle des magasins le dimanche.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

S'aimer d'abord par les yeux pour mieux recevoir les rires de nos corps.
Jacques Salomé - Œuvre : Bonjour tendresse (1992)

Tes yeux sont à moi, qu'ils ne regardent que moi, qu'ils n'aiment que moi, qu'ils ne pensent qu'à moi, tu es mon bien, mon trésor et mon espérance.
Victor Cherbuliez - Œuvre : L'aventure de Ladislas Bolski (1865)

Si le sage a pour premier devoir d'enclore et de murer son cœur, il lui est permis de laisser vaguer ses yeux et ses pensées.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Miss Rovel (1875)

J'aime quand tes yeux couleur de brume me font un manteau de douceur.
Salvatore Adamo - Œuvre : J'aime (1965)

Tes yeux sont des saphirs profonds comme une joie d'amour.
Rémy de Gourmont - Œuvre : Les lettres à Sixtine (1921)

Pour les yeux du cœur, les murs sont de verre.
Raymond Brucker - Œuvre : Maria de Valréas (1841)

Il y a des yeux qui sont provocateurs et dévorants ; Il y a des yeux qui sollicitent, des yeux qui affirment, des yeux qui rôdent comme les voleurs, et des yeux de bon ou de sinistre augure.
Ralph Waldo Emerson - Œuvre : Les lois de la vie (1864)

Il y a certains yeux qui ne permettent pas plus de pénétrer dans la pensée d'un homme que des verres bleus. Et d'autres qui sont limpides et profonds, puits dans lesquels on peut tomber.
Ralph Waldo Emerson - Œuvre : Les lois de la vie (1864)

Laisse-moi dans tes yeux me rassasier, je ne demande autre chose que de te voir.
Prosper Mérimée - Œuvre : Les notes d'un voyage en Corse (1841)

Si j'ai aimé de grand amour, triste ou joyeux, ce sont tes yeux.
Henri de Régnier - Œuvre : Les jeux rustiques et divins (1897)

Ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne.
Guillaume Apollinaire - Œuvre : Alcools, Les colchiques (1913)

Les yeux noirs sont plus vifs qu'expressifs, ils expriment profondément ce qu'ils disent mais ils ne peuvent tout dire. Ils sont semblables à un instrument mélodieux qui n'aurait que quelques notes. Les yeux bleus au contraire expriment toutes les nuances, même les plus délicates et les plus insaisissables ; c'est un instrument mélodieux et harmonieux qui possède tous les tons et les demi-tons.
Alphonse Karr - Œuvre : Une heure trop tard (1833)

Les yeux bleus, c'est du snobisme.
Georges Brassens - Œuvre : Journal et autres carnets inédits (2014)

Les yeux dans les yeux et le cœur joyeux, on oublie la terre et les cieux.
Georges Brassens - Œuvre : On n'a pas besoin de la lune (1980)

Mes yeux dans tes yeux, je suis heureux.
Francis Picabia - Œuvre : Hélas (1918)

Deux yeux voient mieux qu'un.
Francis Bacon - Œuvre : Les essais (1625)

Je veux dans mes derniers adieux, attacher mes yeux sur tes yeux.
Voltaire - Œuvre : À Madame Lullin, le 26 novembre 1773.

Les yeux des femmes sont comme certaines fontaines qui se remplissent et se sèchent aisément.
Alphonse Esquiros - Œuvre : L'esprit des anglais (1856)

À cinquante ans, je suis comme il y a trente ans ; ma force s'alimente que dans les yeux de femme.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 17 septembre 1872.

Les yeux et le cœur sont trop souvent la source du jugement des femmes.
Gabriel Sénac de Meilhan - Œuvre : Des mœurs et des conditions en France (1795)