Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur content.

Notre citation et pensée favorite :

La citation favorite Mon destin est tel qu'il faut que j'aime : on m'a pourvu d'un cœur peu content de lui-même, inquiet, et fécond en nouvelles amours : Il aime à s'engager, mais non pas pour toujours. (Jean de La Fontaine)

Les 60 pensées et citations sur content. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur content :

Parler de soi, être content de soi, voilà des fautes de goût dont l'esprit nous préserve.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

N'en voulons pas trop aux gens qui sont contents d'eux. S'ils ne l'étaient pas, qui donc le serait ?

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

N'être content de rien est un art et, en tant que tel, demande à qui l'exerce un toucher exquis.

Jean Dutourd - Les pensées et réflexions (1990)

Celui qui est habituellement content a l'esprit bien fait.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

On donnerait la lune à un homme qu'il ne serait encore pas content.

Jean Dutourd - Cinq ans chez les sauvages (1977)

Que je sois content ou mécontent de moi sur mon lit de mort, cela ne changera pas grand-chose.

Jean Dutourd - Doucin (1955)

Un être content de soi est plus assourdissant qu'une fanfare.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

On est généralement plus content d'avoir dit la vérité que de l'avoir entendue.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

N'être jamais content de soi est le comble de l'orgueil, puisqu'en somme c'est se mettre trop haut.

Albert Guinon - Le Figaro, le 29 mai 1909.

Celui qui a le cœur content trouve le bonheur partout. Quand son pied se joue dans une pantoufle, n'est-ce pas pour l'oisif comme si tout l'univers était recouvert d'un cuir souple et caressant ?

Paul Masson - Les pensées d'un Yoghi (1896)

Personne n'est jamais content du moment où il est venu au monde.

Jean Dutourd - Henri ou l'éducation nationale (1983)

Que chacun soit content de ses biens, qui n'a suffisance, il n'a rien.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Il est bien rare que l'homme soit content de la position où il se trouve ; il désire toujours celle de son voisin, qui, de son côté, n'aspire qu'à la quitter.

Johann Wolfgang von Goethe - Les années d'apprentissage de Wilhelm Meister (1796)

Le mérite n'est presque jamais content de soi ; la sottise l'est toujours.

Adrien Destailleur - Les observations morales, critiques et politiques (1830)

Il faut être aussi heureux que cela est possible quand on est condamné à n'être content de rien ; et ce problème, on le résout en se rendant supérieur au monde et à la vie ; en se créant, au fond de son être, un asile dont aucun orage ne peut troubler la paix.

Victor Cherbuliez - L'idéal romanesque en France de 1610 à 1816 (1911)

Chez soi, on est content d'être au coin de son feu, on sourit à ses livres et à ses habitudes.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 22 avril 1878.

Il en coûte peu d'être généreux quand on est content.

Victor Cherbuliez - La bête (1887)

Quand on n'est pas content de soi, il n'y a pas de beaux pays.

Victor Cherbuliez - Olivier Maugant (1885)

La philosophie est l'art de se persuader qu'on a le droit d'être content de soi et de l'univers.

Victor Cherbuliez - Le grand œuvre (1867)

Je n'envie point le sort heureux des autres, parce que je suis content du mien.

William de Britaine - La prudence humaine (1689)

Nul n'est content de son sort, mais chacun est content de lui-même.

Paul Brulat - Les pensées choisies (1919)

S'il est rare de voir quelqu'un arriver au poste objet de sa convoitise, il est encore bien plus rare de trouver quelqu'un ne désirant rien, vivre content de son sort.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

Il faut ici-bas être content non du bien qu'on nous fait mais du mal qu'on s'est abstenu de nous faire.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 16 octobre 1872.

La vanité rend l'homme content de soi ; l'orgueil le rend difficile à contenter.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

Les gens qui ne sont jamais contents de leur sort sont ceux qui se plaignent toujours que ça va plutôt mal quand ça ne va pas assez bien, qui, lorsque ça va moins mal, se plaignent que ça n'aille pas mieux, qui, lorsque ça va mieux, se plaignent que ça n'aille pas encore mieux, qui, lorsque ça va bien, se plaignent que ça n'aille pas très bien, qui, lorsque tout va très bien, trouvent que tout n'est pas parfait, qui, lorsque tout est parfait, déplorent que tout ne soit pas plus que parfait, qui, lorsque tout est plus que parfait, déclarent amèrement que la perfection n'est pas de ce monde, qui, lorsqu'ils ont tout ce qu'ils veulent, estiment qu'ils n'ont pas tout ce qu'ils désirent, et qui, lorsqu'ils ont enfin tout ce qu'ils veulent et tout ce qu'ils désirent, font une dépression nerveuse parce qu'ils n'ont plus rien à vouloir ni rien à désirer.

Pierre Dac - Les pensées (1972)

Il est quelquefois nécessaire de comparer son état avec un état plus malheureux que soi, c'est le moyen d'être toujours content.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Il est difficile à la plupart des hommes d'être contents de quelqu'un ! Ils sont si remplis d'amour-propre, qu'ils ne sont guère satisfaits que d'eux-mêmes ; et telle est leur injustice, que ceux qui font le plus souffrir, sont presque toujours ceux qui veulent le moins souffrir des autres.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Un excellent moyen d'être content de sa situation, c'est de la comparer à une plus mauvaise.

Benjamin Franklin - L'almanach du pauvre Richard (1733)

Un homme a vécu longtemps, il a joui des plus grands honneurs, il a possédé les plus grandes richesses, il a réussi dans toutes ses entreprises, il a enfin coulé les jours les plus heureux ; en est-il pour cela plus content sur la fin de sa vie ? Et ne finit-il pas toujours comme il a commencé, par se plaindre ?

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

N'être jamais content de soi, c'est le caractère du vrai mérite.

Plaute - Les trois écus - IIe s. av. J.-C.

Les citations suivantes »
Top