Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur les partis (2).

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Les partis ne craignent pas les contradictions quand leur intérêt est compromis.
Adolphe Thiers - Œuvre : L'histoire de la Révolution Française (1841)

Il n'y a pas d'exemple qu'un parti ait jamais suivi des conseils.
Adolphe Thiers - Œuvre : L'histoire de la Révolution Française (1841)

Un chef de parti voudrait en vain cacher sa pensée, elle se répand de proche en proche et devient bientôt manifeste à tous les esprits.
Adolphe Thiers - Œuvre : L'histoire de la Révolution Française (1841)

Ne nous attachons point trop étroitement à un parti, à un poste, à une espérance, quelque solidité que nous pensions y voir. Mais ayons toujours une fenêtre ouverte pour fuir au moment de l'orage, une porte dérobée pour rentrer après.
Frédéric Ozanam - Œuvre : Les deux chanceliers d'Angleterre (1836)

Il faut être d'un parti, d'une coterie, et quelquefois d'un homme.
Henry Becque - Œuvre : Les pensées et notes d'album (1837-1899)

Quand on propose quelque chose à un homme, il se décide de suite à prendre un parti : si on lui fait des observations qu'il trouve raisonnables, il doute et ajourne sa détermination définitive. Après avoir ballotté entre les divers partis à prendre, il se décide ordinairement pour celui qu'il avait premièrement embrassé. On tient à son idée, mais on ne renonce pas pour cela à examiner celles des autres, que l'on finit presque toujours par trouver inférieures aux siennes ; ce qui n'est souvent qu'un effet de l'amour-propre.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

Le secret du législateur doit être de tirer parti même des travers de ceux qu'il prétend régir.
Napoléon Bonaparte - Œuvre : Les maximes et pensées (1769-1821)

Ce qui rend la politique si difficile à un honnête homme, c'est qu'il y doit presque toujours opter entre les ordres de sa conscience et ceux de son parti.
Edmond Thiaudière - Œuvre : La soif du juste (1895)

Le meilleur parti que nous puissions tirer de notre vanité, c'est d'en faire litière à celle d'autrui.
Edmond Thiaudière - Œuvre : La décevance du vrai (1892)

Au pouvoir, tous les partis se valent. Traduis : Ne valent pas grand-chose.
Charles Régismanset - Œuvre : Les nouvelles contradictions (1939)

L'intérêt d'un gouvernement est de tout réunir, l'intérêt d'un parti est de tout diviser ; le gouvernement survit à tout, parce qu'il se fortifie sans cesse en ralliant tout à lui ; le parti meurt, parce qu'il est de son essence de ne pas vouloir de recrues : le parti vit de vengeance, et le gouvernement de clémence.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : Les pensées et maximes de la raison (1825)

L'esprit de parti tend à isoler un gouvernement, en ne le rendant favorable qu'à l'intérêt de quelques-uns ; le gouvernement, au contraire, sait, en consultant la raison, qu'il n'est entouré de l'amour universel qu'en donnant une égale espérance à tous, et qu'il ne réunit la majorité des vœux qu'en favorisant la majorité des intérêts.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : Les pensées et maximes de la raison (1825)

L'esprit de parti est au gouvernement ce que le fanatisme est à la religion ; ils détruisent ce qu'ils paraissent vouloir conserver, et mettent le feu au bâtiment pour l'éclairer.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : Les pensées et maximes de la raison (1825)

Le fanatisme, l'esprit de parti, le philosophisme changent l'homme en bête féroce.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Tous les hommes ont en eux quelque chose dont on peut tirer parti.
Mary Sarah Newton - Œuvre : Essais divers, lettres et pensées (1852)

Comme dit un cadre du Parti communiste après une élection : Ça me laisse sans voix !
Coluche - Œuvre : L'almanach (2015)

Un parti pris, c'est un borgne : il ne voit que d'un œil.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

La politique moderne a mis à découvert un vice de plus caché au fond du cœur humain, c'est le manque de foi si commun dans les amitiés de parti.
Pierre-Marc-Gaston de Levis - Œuvre : Les maximes et réflexions (1808)

Bien des gens trouvent un conseil ; les plus habiles en tirent parti.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Les extrêmes des partis politiques peuvent mener aux pires extrémités.
Pierre Dac - Œuvre : Les pensées (1972)

Quand un parti politique bat de l'aile, il n'est pas loin de l'éclatement en vol, si plané soit-il.
Pierre Dac - Œuvre : Les pensées (1972)

Des partis opposés pensent sortirent plus mal les uns des autres qu'ils ne le méritent.
Samuel Richardson - Œuvre : Les pensées diverses (1757)

Le sage entre deux partis est comme l'homme entre deux maîtresses, bientôt pelé.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Le parti le plus honnête est toujours le plus sage.
Jean-Jacques Rousseau - Œuvre : Julie ou La nouvelle Héloïse (1761)

Les partis n'ont pas de plus dangereux ennemis que leurs hypocrites.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

De deux mauvais partis, l'un est meilleur que l'autre.
Montesquieu - Œuvre : Les pensées et maximes diverses (1717-1755)

Depuis mon enfance, j'entends accuser les partis politiques de faire des promesses fallacieuses pour plaire au peuple et de se livrer à la démagogie afin de gagner des voix.
Jean Dutourd - Œuvre : La grenade et le suppositoire (2008)

L'intérêt personnel déguise la vérité : l'esprit de parti fait qu'on se la dissimule à soi-même.
Malesherbes - Œuvre : Les pensées et maximes (1721-1794)

Dans les partis, on appelle « candidats naturels » les politiciens qui, même s'ils n'ont aucune chance d'être réélus, estimeraient incongru de ne plus figurer dans une course perdue d'avance.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Le parti qui triomphe se grossit de tous ceux qui règlent leur opinion sur l'intérêt personnel.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Dans quelque état que nous soyons nous ne ferons jamais le bien que nos concitoyens avaient droit d'attendre de nous si nous nous laissons conduire par l'esprit de parti : il est le fruit ordinaire de l'entêtement et de la prévention ; il ne connait d'autre loi que ses caprices, et il conduit toujours aux plus grands excès ceux qui en sont dominés, ou il les expose aux plus grands ridicules.
David Augustin de Brueys - Œuvre : Les amusements de la raison (1721)

Quand la fortune est contraire, on n'a guère de partis à choisir.
Tite-Live - Œuvre : Les maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.

Où la liberté n'existe plus pour les partis, la liberté n'existe plus contre eux. Où la compression a tous les droits, la raillerie n'en a plus aucun. Alors l'histoire qui plaisante et qui passe, l'histoire vivante n'a qu'à se taire pour laisser parler l'histoire qui juge et qui reste.
Madame de Girardin - Œuvre : Les maximes et pensées (1855)

Le dépit prend toujours le parti le moins sage.
Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée - Œuvre : La gouvernante (1747)

Le pire de tous les partis est de n'en prendre aucun ou d'hésiter dans l'exécution.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Le pire de tous les partis est de n'en prendre aucun.
Francis Bacon - Œuvre : Les essais (1597)

La politique divise les hommes en cent partis contraires qui n'ont, comme les bêtes féroces, d'autre science que celle de la destruction. La philosophie les divise seulement en généreux ou bons, et en égoïstes ou méchants. Chaque parti contient des uns et des autres ; rechercher les généreux, fuir les égoïstes, voilà tout le secret du bonheur pour l'homme juste qui a fait la triste expérience des hommes de partis.
Auguste Guyard - Œuvre : Quintessences (1847)

Si l'on vient à reconnaître qu'on a pris un mauvais parti, il n'y a qu'à revenir sur ses pas.
Denis Diderot - Œuvre : Lettre sur le commerce des livres (1763)

Il est plus facile de tirer parti des penchants d'autrui que de lui en donner de nouveaux.
Cécile Fée - Œuvre : Les maximes et pensées (1832)

On doit prendre franchement le plus sage parti sans se croire lié par des fautes antérieures.
Francis Bacon - Œuvre : Les essais (1625)

La tyrannie d'un parti, prenant la forme de l'opinion publique, porte atteinte à l'émulation.
Germaine de Staël - Œuvre : Les maximes et pensées inédites (1817)

Pour se créer des moyens d'énergie, il faut l'énergie, et tout parti modéré qui veut arrêter un parti violent, est dans un cercle vicieux dont il ne peut jamais sortir.
Adolphe Thiers - Œuvre : L'histoire de la Révolution Française (1841)

Il y a différentes manières, pour un homme de parti, d'inspirer du respect à ses adversaires. On y parvient le plus sûrement par une longue, immuable et majestueuse incapacité. Mais il n'est pas toujours impossible d'en venir à bout par la force du talent unie à la grandeur du caractère.
Anatole France - Œuvre : La vie littéraire (1888-1892)

En politique lorsque les partis se succèdent rapidement, la société n'est plus qu'un bal masqué.
Manon Roland - Œuvre : Les maximes et pensées (1793)

Chaque parti nomme saine sa doctrine, et proscrit les autres : c'est l'hypocrisie de l'intolérance.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

La vérité serait bientôt connue, et partout triomphante, si l'esprit de parti n'était pas aussi intéressé à la tenir cachée dans les ténèbres, pour nous faire embrasser ses propres rêveries.
David Augustin de Brueys - Œuvre : Les amusements de la raison (1721)

Le parti le plus sage et le plus raisonnable, toujours par quelque endroit peut paraître blâmable.
Jean-François de La Harpe - Œuvre : Mélanie, ou les vœux forcés, I, 1 (1770)

Un parti pris d'avance est souvent le plus mauvais parti.
Alfred de Vigny - Œuvre : Quitte pour la peur (1833)

Se dominer, on y arrive quelquefois, et de cette qualité on tire toujours parti dans la vie.
Gustave Le Bon - Œuvre : La psychologie de l'éducation (1902)

Les partis politiques sont ingrats envers leurs vedettes, ils abandonnent volontiers leurs enfants perdus.
Honoré de Balzac - Œuvre : Un grand homme de province à Paris (1839)

Les drapeaux des partis sont des linceuls dans lesquels on ensevelit la patrie.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Ne pas prendre parti, c'est le prendre pour nous.
Edmond Rostand - Œuvre : Chantecler, I, 2 (1904)

En politique, chacun est enfermé dans la matière de son parti.
François Mauriac - Œuvre : Le nouveau bloc-notes (1961-1964)

La civilité est une partie de l'honnête.
Joseph Joubert - Œuvre : De la politesse, XCIX (1866)

Interrogez beaucoup de gens sur le parti que vous avez à prendre ; ne confiez qu'à très peu d'amis le parti que vous avez pris.
Nicolas Machiavel - Œuvre : L'art de la guerre (1521)

Quand on croit prendre parti, on est toujours, déjà, de parti pris.
Claude Aveline - Œuvre : Les réflexions de Monsieur F.A.T. (1943)

Tout parti vit de sa mystique et meurt de sa politique.
Charles Péguy - Œuvre : Notre jeunesse (1910)

L'imbécile est d'abord d'habitude et de parti pris.
Georges Bernanos - Œuvre : Les grands cimetières sous la lune (1938)

Le plus grand malheur d'un parti politique dont les idées sont déjà taxées de vieillesse, c'est d'être représenté par des vieillards.
Honoré de Balzac - Œuvre : Le cabinet des Antiques (1838)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :