Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations et phrases sur jeunesse (2).

Les citations d'auteurs et de poètes célèbres :

La jeunesse est le temps des illusions, et l'âge mûr est celui de la réalité qui dissipe les illusions et désabuse.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

La vieillesse regrette le passé, et la jeunesse dévore le présent, pour anticiper sur l'avenir.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

Dans la jeunesse on travaille avec la perspective d'espérances riantes ; dans l'âge mûr on est homme d'action et on commence à se désabuser des illusions de l'enfance ; dans la vieillesse il ne nous reste que le souvenir.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

La jeunesse est pleine d'espérance ; il ne reste à la vieillesse que des souvenirs.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

C'est si bon, c'est si doux, la jeunesse... la fraîcheur... tu es trop bonne.
Sacha Guitry - Œuvre : Mémoires d'un tricheur (1935)

La jeunesse est chose si légère, cueillons quand il est temps cette fleur passagère.
François Ponsard - Œuvre : Horace et Lydie (1850)

Tous les proverbes ne sont pas des leçons de sagesse ; et celui-ci, qu'on répète d'autant plus qu'il semble mieux excuser nos sottises : — Il faut que jeunesse se passe ! — fait que la plupart des hommes sont déjà vieux lorsque leur jeunesse n'est pas encore passée.
Adolphe Ricard - Œuvre : L'amour, les femmes et le mariage (1857)

La jeunesse, on doit la vivre quand on est vieux, c'est le seul moment où elle reste acceptable.
Henri Salvador - Œuvre : La joie de vivre (2011)

Il faut se faire, dans la jeunesse, une provision de savoir et de maximes qui puisse nourrir et guider l'esprit toute la vie.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Quand on ne bride pas sa jeunesse, on gâte par avance son âge mûr. Fleur véreuse, poire gâtée.
Rodolphe Töpffer - Œuvre : Le presbytère (1839)

La jeunesse est un cours de rivière impétueuse très difficile à passer.
Jacques Amyot - Œuvre : Le bréviaire (1580)

La jeunesse, qui a devant elle l'avenir et ses illusions, rêve et poursuit le mieux ; la vieillesse, lasse et désabusée, se contente du tant bien que mal.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

La jeunesse est, de tous les âges, celui où l'on peut être le plus aimable, ou le plus complètement insupportable et ridicule.
Félicité de Genlis - Œuvre : Le dictionnaire critique et raisonné (1818)

La jeunesse, âge heureux, où l'on peut emprunter aux autres l'utile expérience, au lieu de l'acheter du temps qui la vend si chère !
Félicité de Genlis - Œuvre : Le dictionnaire critique et raisonné (1818)

La santé, c'est la jeunesse, car la maladie peut faire un vieillard d'un jeune homme.
Lucien de Samosate - Œuvre : Les pensées choisies (IIe siècle)

Trois beaux ornements de la jeunesse : Tête qui sait réfléchir, langue qui sait se contenir, visage qui sait rougir.
Pierre-Marie Quitard - Œuvre : Les études historiques sur les proverbes (1860)

S'il est vrai que la jeunesse soit un défaut, on s'en corrige bien vite.
Johann Wolfgang von Goethe - Œuvre : Les maximes et réflexions (1749-1832)

La jeunesse est une magicienne qui, par un sourire, change l'indigence en trésor, qui vous amène pour maîtresse sa sœur cadette l'espérance ; celle-ci, aussi trompeuse que son aînée, mais revenant encore quand l'autre a fui pour toujours.
François-René de Chateaubriand - Œuvre : Les mémoires d'outre-tombe (1841)

La jeunesse attire les démagogues comme le miel attire les mouches.
André Malraux - Œuvre : Paroles et écrits politiques (1947-1972)

La jeunesse laisse fuir ses jours sans y penser, semblable à l'insensé qui porte de l'eau dans un crible.
Pierre-Édouard Lémontey - Œuvre : Les pensées et réflexions (1826)

Les croulants prématurément fossilisés ne se rendent pas compte que c'est en mettant la jeunesse en boîte qu'ils donnent à celle-ci le maximum de chances de se garder en conserve.
Pierre Dac - Œuvre : Les pensées (1972)

Sur les bancs de la faculté, il faut bien que jeunesse se tasse.
Pierre Dac - Œuvre : Les pensées (1972)

La première jeunesse est capable de sentiments sans nom qui tiennent de la piété par la tendresse et de l'adoration par le respect.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

La jeunesse exige beaucoup de la vie, parce qu'elle sent pouvoir lui rendre tout ce qu'elle lui demande.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Le printemps de la vie prépare son hiver.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

La jeunesse doit être modeste, écouter beaucoup et parler peu.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : Les pensées diverses (1823)

Le plus grand défaut de la jeunesse est de ne pouvoir se modérer.
Sénèque - Œuvre : La Troade - env. 60 ap. J.-C.

L'amour est un dieu auquel on ne résiste pas, et son autel est le cœur de la jeunesse.
Shûdraka - Œuvre : Le chariot d'enfant - VIIe s.

La jeunesse sans l'amour n'est pas la jeunesse ; l'amour sans la jeunesse n'est pas l'amour.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Une histoire invraisemblable (1847)

Il faut que la jeunesse se passe, et que le cœur ait son histoire.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Une histoire invraisemblable (1847)

Un amour sérieux et profond redonne une sorte de jeunesse, l'amitié ne suffit pas à ce prodige.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 31 mars 1872.

Quand on a perdu la jeunesse, c'est une folie de croire qu'on en puisse retenir les agréments.
Charles de Saint-Évremond - Œuvre : Les pensées, sentiments et maximes (1740)

La beauté de la jeunesse, c'est un cœur qui sait fléchir, une langue qui sait se taire, et un front qui sait rougir.
Louis Belmontet - Œuvre : Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)

Jouis de ta jeunesse, et ne refuse ni un bon jour, ni une bonne nuit.
Fernando de Rojas - Œuvre : La Célestine - XVIe siècle.

La jeunesse aime la lumière, moins pour en être éclairée que pour y briller. Les yeux de l'enfant sont plutôt un ornement qu'un organe, ils ressemblent à ceux que le papillon porte sur ses ailes et le paon sur sa queue.
Jean-Paul Richter - Œuvre : Les pensées et réflexions (1829)

Les songes nous ramènent toujours vers le temps de la jeunesse, et cela fort naturellement, parce que l'ange de la jeunesse imprime sa trace la plus profonde sur le rocher du souvenir, et parce qu'en général un passé éloigné se grave plus fréquemment et plus avant dans l'esprit qu'un avenir éloigné.
Jean-Paul Richter - Œuvre : Les pensées et réflexions (1829)

Le cœur et la jeunesse s'en vont trop souvent de compagnie.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

L'amour peut perdre sa jeunesse et garder encore un charme indéfinissable.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

La jeunesse est absolue parce qu'elle n'a que des impressions ; elle est sévère parce qu'elle ignore les hommes et les choses ; elle est légère parce qu'elle n'a pas souffert ; elle est sans mesure parce qu'elle n'a rien fait, et sans frein parce qu'elle se croit capable de tout faire.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Quel âge heureux que celui de la jeunesse où jouissant de toute la plénitude de notre être, l'horizon de la vie nous paraît immense, celui de nos connaissances sans bornes, où toutes nos passions, toutes nos idées, tous nos goûts, tous nos sentiments semblent animés de cette première sève qui répand au printemps sur la nature entière une fraîcheur si vive, et si brillante !
Jacques-Henri Meister - Œuvre : De la morale naturelle (1788)