Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur jeunesse.

1 — Notre citation favorite sur jeunesse :

La citation favorite La jeunesse est le temps qu'on a devant soi, disait Jules Romains. Un dramaturge, acteur et scénariste français, Sacha Guitry, a écrit : La jeunesse, c'est une ivresse continuelle, c'est la fièvre de la raison, c'est la confiance dans la vie, c'est la certitude non pas que tout vous est dû, mais que tout vous est offert, c'est l'allégresse d'avoir en soi quelque chose de sacré et envers quoi, quelque usage que l'on en fasse, on ne peut être sacrilège.

2 — Les citations et mots de célébrités sur jeunesse :

La jeunesse attire les démagogues comme le miel attire les mouches.

André Malraux - Paroles et écrits politiques (1947-1972)

La jeunesse laisse fuir ses jours sans y penser, semblable à l'insensé qui porte de l'eau dans un crible.

Pierre-Édouard Lémontey - Les pensées et réflexions (1826)

Les croulants prématurément fossilisés ne se rendent pas compte que c'est en mettant la jeunesse en boîte qu'ils donnent à celle-ci le maximum de chances de se garder en conserve.

Pierre Dac - Les pensées (1972)

Sur les bancs de la faculté, il faut bien que jeunesse se tasse.

Pierre Dac - Les pensées (1972)

La première jeunesse est capable de sentiments sans nom qui tiennent de la piété par la tendresse et de l'adoration par le respect.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

La jeunesse exige beaucoup de la vie, parce qu'elle sent pouvoir lui rendre tout ce qu'elle lui demande.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

Le printemps de la vie prépare son hiver.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

La jeunesse doit être modeste, écouter beaucoup et parler peu.

Louis-Philippe de Ségur - Les pensées diverses (1823)

Le plus grand défaut de la jeunesse est de ne pouvoir se modérer.

Sénèque - La Troade - env. 60 ap. J.-C.

L'amour est un dieu auquel on ne résiste pas, et son autel est le cœur de la jeunesse.

Shûdraka - Le chariot d'enfant - VIIe s.

La jeunesse sans l'amour n'est pas la jeunesse ; l'amour sans la jeunesse n'est pas l'amour.

Adolphe d'Houdetot - Une histoire invraisemblable (1847)

Il faut que la jeunesse se passe, et que le cœur ait son histoire.

Adolphe d'Houdetot - Une histoire invraisemblable (1847)

Un amour sérieux et profond redonne une sorte de jeunesse, l'amitié ne suffit pas à ce prodige.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 31 mars 1872.

Quand on a perdu la jeunesse, c'est une folie de croire qu'on en puisse retenir les agréments.

Charles de Saint-Évremond - Les pensées, sentiments et maximes (1740)

La beauté de la jeunesse, c'est un cœur qui sait fléchir, une langue qui sait se taire, et un front qui sait rougir.

Louis Belmontet - Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)

Jouis de ta jeunesse, et ne refuse ni un bon jour, ni une bonne nuit.

Fernando de Rojas - La Célestine - XVIe siècle.

La jeunesse aime la lumière, moins pour en être éclairée que pour y briller. Les yeux de l'enfant sont plutôt un ornement qu'un organe, ils ressemblent à ceux que le papillon porte sur ses ailes et le paon sur sa queue.

Jean-Paul Richter - Les pensées et réflexions (1829)

Les songes nous ramènent toujours vers le temps de la jeunesse, et cela fort naturellement, parce que l'ange de la jeunesse imprime sa trace la plus profonde sur le rocher du souvenir, et parce qu'en général un passé éloigné se grave plus fréquemment et plus avant dans l'esprit qu'un avenir éloigné.

Jean-Paul Richter - Les pensées et réflexions (1829)

Le cœur et la jeunesse s'en vont trop souvent de compagnie.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

L'amour peut perdre sa jeunesse et garder encore un charme indéfinissable.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

La jeunesse est absolue parce qu'elle n'a que des impressions ; elle est sévère parce qu'elle ignore les hommes et les choses ; elle est légère parce qu'elle n'a pas souffert ; elle est sans mesure parce qu'elle n'a rien fait, et sans frein parce qu'elle se croit capable de tout faire.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

Quel âge heureux que celui de la jeunesse où jouissant de toute la plénitude de notre être, l'horizon de la vie nous paraît immense, celui de nos connaissances sans bornes, où toutes nos passions, toutes nos idées, tous nos goûts, tous nos sentiments semblent animés de cette première sève qui répand au printemps sur la nature entière une fraîcheur si vive, et si brillante !

Jacques-Henri Meister - De la morale naturelle (1788)

Si la jeunesse est souvent plus heureuse que sage, la vieillesse est toujours plus sage qu'heureuse.

Cécile Fée - Les maximes et pensées (1832)

Si la vieillesse a pour elle l'expérience, la jeunesse a mieux encore, elle a l'espérance.

Cécile Fée - Les maximes et pensées (1832)

La jeunesse, printemps de la vie, aurore de la raison, est exposée à la fièvre des sens, et au délire de l'imagination.

Nicolas Massias - Les pensées et réflexions morales (1848)

La jeunesse est la fleur de toute une nation, c'est dans la fleur qu'il faut préparer les fruits.

François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Les réflexions et pensées (1720)

Le remède de la jeunesse est de se craindre soi-même et de croire les gens sages.

François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Achille et Chiron (1712)

La jeunesse est un bouillon de sang plus dangereux qu'une fièvre ardente.

François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Achille et Chiron (1712)

La santé est la fille de la jeunesse.

Alfred de Musset - La quenouille de Barberine (1835)

L'homme ne possède la jeunesse qu'un temps, et le reste du temps la rappelle.

André Gide - Les nourritures terrestres (1897)

La grande absurdité est de confondre l'amour avec la jeunesse : la jeunesse est ivre d'elle-même.

Anatole France - Anatole France en pantoufles (1924)

La jeunesse a cela de beau qu'elle peut admirer sans comprendre.

Anatole France - La vie littéraire (1888-1892)

La jeunesse, c'est l'âge où l'on a le plus de grandeur et de noblesse, l'âge des croyances et de la foi, qui seules engendrent les grandes choses.

Alphonse Karr - Les soirées de Sainte-Adresse (1853)

Pleurer notre jeunesse, c'est le plus souvent regretter une belle femme qui nous a trompés.

Marie d'Agoult - Les esquisses morales (1849)

Dans la jeunesse on est comme l'enfant qui, lorsqu'un breuvage amer lui est présenté, s'en épouvante et le rejette sans rien entendre, dès la première goutte. On détourne la tête, on repousse le calice ; ce qu'on sent d'absinthe le rend insupportable. On a si peu dépensé de la vie qu'on n'y met pas de prix ; on la prend en dégoût tout entière pour un mécompte.

Narcisse-Achille de Salvandy - Le jardin du Luxembourg (1833)

Le plus grand défaut de la jeunesse n'est pas de manquer d'expérience, c'est d'ignorer qu'elle en manque, et de croire qu'elle pensera toujours comme elle pense, et qu'elle fera toujours ce qu'elle souhaite faire.

Adrien Destailleur - Les observations morales, critiques et politiques (1830)

Prends garde de laisser passer la jeunesse sans lui avoir donné ce qu'elle réclame ; c'est la jeunesse qui sème pour la vie la moisson du cœur sans laquelle on n'a pas vraiment vécu.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 13 février 1851.

La jeunesse, c'est l'âge où tout est luisant, où tout scintille et flambe !

Honoré de Balzac - Le père Gloriot (1834)

Il faut que jeunesse s'amuse.

Honoré de Balzac - Ferragus (1833)

Ô jeunesse ! Rien ne te vaut !

Oscar Wilde - Le portrait de Dorian Gray (1891)

La jeunesse n'est pas une question d'âge, c'est une réponse de l'esprit.

Robert Mallet - Apostille ou l'amour et le futile (1972)

Pour retrouver sa jeunesse, il suffit de répéter les folies qu'on a commises.

Oscar Wilde - Les aphorismes et pensées (1854-1900)

La jeunesse n'est belle que sans bijou ni parure.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 14 mai 1873.

La jeunesse ! un capital difficile à bien placer.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La jeunesse est dans tout, elle est partout si on s'efforce de la voir.

Francis Picabia - Les écrits critiques (2005)

La jeunesse est le levain de l'humanité, elle a besoin de dormir dans le calme, loin des insupportables gémissements des grabataires arthritiques égocentriques qui profitent de leur oisiveté pour agoniser tambour battant, même la nuit, alors que, nous le savons tous, il est strictement interdit de mourir bruyamment après vingt-deux heures !

Pierre Desproges - Manuel du savoir-vivre à l'usage des rustres (1981)

Dans un monde qui ne respecte que la jeunesse, les êtres sont peu à peu dévorés.

Michel Houellebecq - Les particules élémentaires (1998)

La trop sémillante jeunesse croît toujours voir l'austérité dans les conseils de la sagesse.

Jean-François Haumont - Les deux carpes (1802)

La jeunesse est courte, c'est la vie qui est longue.

Françoise Giroud - Journal d'une parisienne (1994)

Jeunesse angélique fait vieil âge satirique.

Érasme - Adages (1508)

La jeunesse supplée à la fortune.

Alexandre Dumas, fils - Un cas de rupture (1892)

La jeunesse est souvent la saison des douleurs.

Jean-François Ducis - Othello, II, 5 (1792)

La jeunesse est le temps qu'on a devant soi.

Jules Romains - Hommes de bonne volonté (1932-1946)

La jeunesse a ses peines, et elles sont d'autant plus amères, qu'alors on se croit en droit de demander beaucoup à la vie ; qu'on prend ses désirs pour des promesses, ses espérances pour des valeurs qui doivent êtres remboursées un jour ; mais la jeunesse a tant de force et de vie, que ses peines ont du charme et de la poésie, que vivre et sentir est pour elle une jouissance.

Alphonse Karr - Les soirées de Sainte-Adresse (1853)

La jeunesse, c'est l'âge le plus heureux, c'est celui où l'homme vit le plus à la fois.

Alphonse Karr - Les soirées de Sainte-Adresse (1853)

Qui perd la jeunesse les peines doublent, et les plaisirs diminuent.

La marquise de Lambert - Le traité de la vieillesse (1732)

On aime dans la jeunesse le courage improvisé et la prudence acquise.

La Rochefoucauld-Doudeauville - Le livre des pensées, 65 (1861)

Il est des femmes qui ne comprennent leur sexe qu'au moment où la jeunesse meurt.

Anne Barratin - De vous à moi (1892)

La jeunesse a l'assurance de celui qui paie argent comptant.

Anne Barratin - De vous à moi (1892)

La jeunesse est anarchiste ; elle s'insurge contre ce qui est.

Jean Cocteau - L'aigle à deux têtes (1944)

La jeunesse est injuste et féroce.

Jean Cocteau - Le cordon ombilical (1962)

Un jour vient le temps où la jeunesse n'est plus un fait, mais une décision.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Profite de chaque moment, si tu ne veux pas avoir des regrets, et te dire que tu as perdu ta jeunesse.

Paulo Coelho - La cinquième montagne (1998)

Jeunesse est le temps des échecs.

Henry de Montherlant - Le maître de Santiago (1947)

La jeunesse a quelquefois un instinct plus sûr que l'expérience.

Françoise de Graffigny - Cénie, I, 2 (1750)

Si la jeunesse a des luttes à subir, elle a du moins l'espoir et la foi pour appui.

Xavier de Montépin - Perdita (1859)

Ô ma jeunesse abandonnée comme une guirlande fanée voici que s'en vient la saison des regrets et de la raison.

Guillaume Apollinaire - Vitam impendere amori (1917)

On ne comprend guère le mot jeunesse avant trente ans.

Jean Dutourd - L'âme sensible (1959)

La vie des bons est une jeunesse perpétuelle.

Charles Nodier - La légende de sœur Béatrix (1838)

La jeunesse s'enfuit sans jamais revenir.

Pierre de Ronsard - Les derniers vers, Stances (1585)

Ô jeunesse ! entre ainsi dans la vie, légèrement et gaiement.

Alfred de Vigny - Journal d'un poète (1862)

La trop grande jeunesse est un défaut dont on se corrige tous les jours.

Ninon de Lenclos - Les confessions (1700)

Quand la jeunesse est morte, laissons-nous emporter par le vent qui l'emporte.

Victor Hugo - Les feuilles d'automne, Ô mes lettres d'amour, le 26 mai 1830.

La jeunesse est capable de toutes les abnégations.

Ernest Renan - La vie de Jésus (1863)

Il faut que jeunesse se passe... vive l'amour, et allez donc !

Eugène Sue - Les mystères de Paris (1843)

La jeunesse se plaît à changer de séjour.

Antoine-Pierre Dutramblay - Le villageois (1703)

La jeunesse est un don de Dieu, et comme tous les dons de Dieu, il est sans repentance.

Georges Bernanos - Le journal d'un curé de campagne (1936)

La jeunesse sait ce qu'elle ne veut pas avant de savoir ce qu'elle veut.

Jean Cocteau - La difficulté d'être (1947)

Jeunesse : Le temps des échecs.

Henry de Montherlant - Maître de Santiago (1947)

Je regrette les temps de l'antique jeunesse.

Arthur Rimbaud - Soleil et chair (1870)

La sagesse de la jeunesse, c'est de savoir jouir de ses appas.

Molière - Psyché, prologue (1671)

Il y aura toujours des gens qui n'aiment pas la jeunesse.

Charles Trenet - Jeunesse plumée (1963)

Que de jeunesse emporte l'heure qui n'en rapporte jamais rien ! Pourtant quelque chose demeure : Je t'aime avec mon coeur ancien.

Sully Prudhomme - Ce qui dure (1875)

La jeunesse et la santé, les deux dons qui font le plus d'ingrats.

Anne Barratin - De vous à moi (1892)
« Les citations précédentes

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quelle origine est le proverbe Jeunesse et sagesse vont rarement de compagnie ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les thèmes vivre sa vie » Les citations jeune » Les jeunes » La jeunesse / La vieillesse » Les citations jeune femme » Jeune homme »
Top