Les citations sur valoir

Ce dictionnaire contient 103 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le verbe valoir. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur valoir issus des quatre coins du monde :

Les gens qui font valoir la raison sont comme ceux qui cassent des cailloux sur les routes: ils vous couvrent de débris et de poussière.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Il y a deux manières indirectes de se faire valoir : dénigrer tout le monde ou dire du bien de chacun ; selon le milieu, l'une et l'autre réussissent.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Il est bon d'avoir des principes sur ce qui en vaut la peine, mais il est ridicule d'en avoir sur des choses insignifiantes et dérisoires.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
On dit qu'il ne faut pas être blasé mais ce n'est pas l'être que de ne pas savoir se soucier de tant de choses qui n'en valent pas la peine. C'est, au contraire, le moyen de garder toutes ses forces et tout son enthousiasme pour ce qui le mérite réellement.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
De tout ce qui nous a occupé pendant la vie, qu'est-ce qui nous semblera en avoir valu la peine à l'heure de la mort ?
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
On veut être apprécié, mais on n'aime pas a être apprécié tout juste ce qu'on vaut.
Jean-Baptiste Say ; Les pensées détachées (1818)
Autant vaut l'amour, autant vaut l'esprit.
Ralph Waldo Emerson ; Les lois de la vie (1864)
La femme vaut l'homme, elle ne vaut pas plus, mais la femme ne vaut pas moins.
Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)
Je ne prends même plus la peine de cacher mon dédain pour ces gens qui ne la valent pas.
Jean Dutourd ; Les œuvres romanesques (1979)
La présence d'esprit vaut un grand capitaine.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Rien comme certains successeurs pour nous faire valoir.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Les âmes humaines veulent être accouplées pour valoir tout leur prix.
Jean-Jacques Rousseau ; Julie ou la nouvelle Héloïse (1761)
Pieds nus valent mieux que jambe estropiée.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)
La société est le champ d'expérience où l'homme apprend ce qu'il vaut. Là, il suit pas à pas ses qualités, ses défauts, ses travers, et peut les observer aux prises avec les épreuves les plus variées et les plus significatives. Les comparaisons abondent et s'imposent. Les sympathies et les antipathies qu'il ressent, celles qu'il fait naître ; ses triomphes, ses défaites, ses défaillances, l'attention qu'on lui prête, les égards qu'on lui témoigne, sont autant d'indices qui le classent et l'édifient sur la valeur de son esprit, de son cœur et de son caractère. Si après avoir respiré cette atmosphère ardente du monde, qui trempe et aiguise toutes les facultés, un homme s'en fait encore accroire et se montre un sot… il l'est.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Dis-moi ce que tu peux affronter, et je te dirai ce que tu vaux.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 27 novembre 1863.
Les talents sont peu de chose, si l'on n'y joint l'heureux talent de les faire valoir.
Joseph Droz ; L'essai sur l'art d'être heureux (1806)
Que d'endroits qui ne valent le détour que parce que c'est la meilleure façon de les éviter !
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Un homme actif qui sait ce qu'il vaut en devient plus actif encore.
Victor Cherbuliez ; Une gageure (1890)
Quand vous voulez savoir ce que vaut quelqu'un, touchez son âme, et si elle ne rend pas le son du sacrifice, quelque pourpre qui la couvre (génie, naissance, fortune), détournez la tête et passez : ce n'est plus une âme à qui vous avez affaire.
Henri Lacordaire ; Les pensées et réflexions choisies (1897)
Mon cher ami, je suis mal à l'aise de vous savoir avec des âmes ne valant pas la vôtre.
Henri Lacordaire ; Les pensées et réflexions choisies (1897)
Pour qui connaît la vie humaine, peu de choses valent la peine d'être voulues ; et cependant, il suffit qu'on ait recherché certains objets pour s'attacher à leur poursuite.
François de Reynaud de Montlosier ; Les mystères de la vie humaine (1829)
Faisons quelque chose qui vaille, et ne nous inquiétons pas pour savoir si nous valons mieux que les autres.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Les gens qui cherchent trop à se faire valoir finissent par s'attirer du mépris.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
La charité vaut mieux que le mépris.
Henri-Frédéric Amiel ; Grains de mil (1854)
En Grèce, un homme inverti en vaut deux.
Frédéric Dard ; Salut, mon pope ! (1966)
L'intention vaut l'action.
Emmanuel Kant ; La religion dans les limites de la simple raison (1793)
Autant tu possèdes, autant tu vaux.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XX (1605)
Un Tiens vaut mieux que deux Tu l'auras ; l'un est sûr, l'autre ne l'est pas.
Jean de La Fontaine ; Le petit poisson et le pêcheur (1668)
La vie ne vaut rien mais une vie perdue vaut de l'argent : voilà la philosophie des affaires.
Raoul Vaneigem ; Pour l'abolition de la société marchande (2002)
Il n'y a rien de si infortuné qu'un homme qui n'a jamais éprouvé l'infortune : car jamais un tel homme ne pourrait être sûr de lui-même, ni savoir ce qu'il vaut.
Joseph de Maistre ; Les soirées de Saint-Pétersbourg (1821)
Les esprits inconstants sont toujours novices dans l'art de se faire valoir.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Assez vaut un festin.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Si la façon de donner vaut mieux que ce que l'on donne, la façon de ne pas donner ne vaut rien.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
L'art de savoir plaire est aussi nécessaire pour faire valoir les qualités de son esprit que pour se faire aimer.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Les femmes ne valent pas grand-chose, assurément, mais les hommes valent encore moins, et la preuve, c'est qu'il y a plus de femmes victimes des hommes qu'il n'y a d'hommes victimes des femmes.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Il faut prendre les hommes tels qu'ils sont, le temps comme il vient, et les choses pour ce qu'elles valent.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Ne vaut pas grand-chose qui a besoin d'un faire-valoir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il y a dans le monde des gens assez modestes pour estimer ne valoir quelque chose que par la société qu'ils voient, et assez vains pour mépriser quiconque n'est pas admis dans cette société.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Les hommes valent toujours plus ou moins que leurs actions.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
En amour, les détails valent mieux que l'ensemble.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)
La santé, c'est l'unité qui fait valoir tous les zéros de la vie.
Bernard Fontenelle ; Les maximes et pensées (1657-1757)
L'art de se faire valoir l'emporte souvent sur ce qu'on vaut en effet.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur l'apparence (1652)
Il faut valoir beaucoup par soi-même pour pouvoir impunément n'être rien.
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Les pensées et réflexions morales (1760)
C'est en se mettant à l'œuvre qu'on découvre ce qu'on vaut, ce qu'on sait, en un mot ce qu'on est.
Émile-Auguste Chartier, dit Alain ; Les éléments de philosophie (1916)
Le plus grand des malheurs est d'être à la merci de gens qui ne vous valent pas.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Se faire valoir est au moins aussi important que de valoir.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 mars 1875.
Chacun connaît et ce qu'il est et ce qu'il vaut : si on ne profite pas de cette connaissance, c'est qu'on a des projets à remplir, des passions à contenter, et qu'on tire presque toujours volontairement le rideau sur ses devoirs.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
On ne vaut dans ce monde que ce que l'on veut valoir.
Philip Dormer Stanhope ; Les lettres et pensées (1774)
Si les femmes valaient mieux, les hommes vaudraient mieux aussi.
Claire Élisabeth de Vergennes ; L'essai sur l'éducation des femmes (1824)
Si les vieillards valent mieux, c'est qu'ils peuvent moins.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)